Bûche des îles, façon gâteau tahitien


C’est la neige de ce week-end qui m’a inspiré cette bûche recouverte de flocons de noix de coco! J’aurais pu l’appeler la « bûche Atsuko », qui est le prénom de mon ancienne prof de japonais qui m’a réclamé ce dessert 🙂 Quand elle m’a dit qu’elle voulait la réaliser elle-même cette année, j’ai sauté sur l’occasion pour lui donner quelques idées. On a d’abord déliré sur une bûche salée façon maki géant, puis je me suis dit qu’il valait mieux rester classique, tout le monde n’apprécierait pas forcément de finir son repas de noël avec du riz et du poisson cru ^^


L’année dernière j’en avais faite une aux fruits exotiques, mais avec tous les préparatifs je n’avais pas eu le temps de publier la recette. Et puis surtout à quoi bon vous proposer une bûche le lendemain de Noël, lorsque tout le monde essaie de digérer tant bien que mal le foie gras ou les 12 kilos de dinde?


Ce dessert est une version revisitée de mon gâteau tahitien, mais en plus léger. Pour ce dernier je m’étais basée sur un brownies au chocolat recouvert d’un glaçage au citron vert, alors qu’ici il s’agit d’une génoise au cacao et d’une crème mascarpone/lait de coco. Oui je sais, mascarpone ne rime pas avec légèreté, mais là je n’en ai pas mis beaucoup! D’ailleurs j’en avais fait beaucoup trop, comme quoi cuisiner au pif ça ne marche pas à tous les coups…Enfin vaut mieux en avoir trop que pas assez, et ça nous a fait un petit dessert en plus 🙂
J’ai remis à contribution ma râpe à coco, car quitte à faire exotique, autant sortir tout l’attirail… Evidemment vous pourrez utiliser une râpe à fromage, ou plus simplement de la noix de coco sèche.

Bûche des îles, façon gâteau tahitien (pour 6 pers)

Pour la génoise:
-4 oeufs, blancs et jaunes séparés
-100 g de farine
-120 g de sucre
-1 càs de cacao en poudre
-1 pincée de sel
Pour la crème:
-125 g de mascarpone
-1/2 boîte de lait de coco
-1 càs de sucre glace
-1 citron vert
Le décor:
-1/2 noix de coco fraîche
Le sirop:
-100 g de sucre
-8 cl d’eau

Préparez la crème en fouettant le mascarpone et le lait de coco. Râpez le zeste du citron vert et ajoutez-le à la préparation, avec le sucre glace. Mélangez et laissez reposer 1H au frigo.
Préchauffez le four à 180°C.
Montez les blancs en neige ferme avec la pincée de sel. Versez les jaunes dans un saladier et fouettez-les avec le sucre, jusqu’à ce qu’ils blanchissent et doublent de volume (j’ai utilisé un batteur électrique). Mélangez la farine et la cacao, puis versez progressivement dans le saladier tout en fouettant. Incorporez délicatement les blancs en neige avec une maryse, puis versez le tout sur une plaque tapissée de papier sulfurisé (ou une feuille de silicone), en lissant la surface et en essayant de former un grand rectangle. Enfournez pour 10 minutes.
Pendant ce temps, préparez le sirop. Versez le sucre et l’eau dans une casserole et portez à ébullition. Lorsque le sucre a fondu, sortez la casserole du feu et laissez refroidir à température ambiante.

A la sortie du four, déposez une feuille de papier sulfurisé (ou un torchon mouillé) sur la surface de la génoise et démoulez en la retournant sur une autre plaque (ou sur votre plan de travail, mais il faut être rapide!). Enlevez la feuille qui a servi pendant la cuisson, puis roulez le gâteau avec la seconde feuille, pendant que c’est encore chaud (il faut que la feuille soit prise dans la spirale, comme sur la photo). Laissez refroidir.

Lorsqu’elle est froide, déroulez la génoise et imbibez-la de sirop avec un pinceau, puis recouvrez-la de crème. Attention, n’ayez pas la main lourde car ça risquerait de déborder sur les côtés!

Roulez la génoise pour former votre bûche. Si la crème déborde, raclez-la avec une spatule! N’en perdez pas une seule goutte 🙂

Tartinez également l’extérieur avec le reste de crème.

Râpez la noix de coco (essayez vraiment avec de la noix de coco fraîche,c’est meilleur) et parsemez-en la bûche.

Entreposez la bûche au frais jusqu’au moment de servir. Enfin s’il vous reste encore de la place pour le dessert…


7 Replies to “Bûche des îles, façon gâteau tahitien”

  1. Ces petits flocons de noix de coco donne un côté féérique à la bûche !! Miam Je n’ai jamais pensé aromatisé la génoise… c’est une bonne idée ! Je note dans un coin de ma tête pour la prochaine occasion

  2. yaou ! superbe ! et c’est mm toi qui ty colle (pour la râpe à coco), léger et trop trop belle cette bûche ! yes ! comme dab’ ^^

  3. waouh c’est superbe et facile à faire en plus je vote!

  4. Elle est bien belle cette bubuche!
    en tout cas, ton fameux gâteau tahitien devrait être sur notre table familiale le soir du 24!

  5. @l’Etudiante:merci,oui j’avais une forte envie de noix de coco fraîche,ça me rappelle la neige @Ma bulle de G:et oui quand l’homme n’est pas là,c’est bibi qui doit tout se coltiner @Recettedumonde:merci!
    @Le grenier de Nanasui quand tu maîtrise le roulage de la génoise, tu peux t’éclater avec la bûche @lilith:merci!Dis donc,j’espère que vous aurez de la place pour le dessert après le repas!Tu vas utiliser de la noix de coco fraîche aussi?

  6. Sympha, la bûche et génial, la râpe à coco. J’aimerai bien trouver cet ustensile. A bientôt et bonnes fêtes.

Laisser un commentaire