Takoyaki party

J’inaugure le KKVKVK #39 avec les takoyaki que j’ai découvert chez Naniwa-Ya à Paris. Il s’agit de petites boulettes cuites dans une plaque alvéolée en fonte, elles sont à base de pâte à crêpe salée et sont fourrées avec des morceaux de poulpe, des oignons nouveaux et du gingembre mariné (en japonais tako=poulpe et yaki=grillé). J’ai remplacé le poulpe par des noix de pétoncles, qui ont la taille idéale pour garnir ces boulettes japonaises sans que ça ne déborde. Au moment de les servir, on les nappe rapidement de sauce « Bulldog » et on les parsème de paillettes d’algues et de copeaux de bonite séchée (vous pouvez aussi ajouter de la mayo).

Pour ceux que ça intéresse, ma plaque à takoyaki provient de chez Kioko, mais je l’ai trouvée ensuite 10 euros moins chère (pinaise!) dans un magasin chinois dans le 13e (c’était rue des frères d’Astier de la Vigerie, mais j’ai oublié le nom du magasin…je me rappelle juste que c’était à côté du restaurant « Sala Thaï »). Il existe également des poêles alvéolées à poser directement sur le feu. Perso je chauffe ma plaque au four puis je la pose sur mon bbq électrique.

Takoyaki party (pour 4 personnes)
Recette empruntée au blog A vos Baguettes

La pâte:
-1 oeuf
-2 cl de lait (oui seulement 2 cl,ce n’est pas une erreur)
-30 cl d’eau
-1/2 càc de dashi en poudre (bouillon déshydraté à base de bonite)
-1 pincée de sel
-100g de farine
-un peu d’huile végétale pour graisser les alvéoles
La garniture:
-quelques noix de pétoncles (1 par takoyaki)
-2 tiges d’oignons nouveaux
-1 càc de « beni-shouga » (gingembre mariné rose foncé)
Le « topping »:
-un peu de sauce Bulldog (au pire,mélangez du ketchup et de la sauce soja)
-des paillettes d’algues (ou sinon découpez aux ciseaux une feuille de nori grillé)
-des copeaux de katsuobushi (bonite séchée)


Si comme moi vous n’avez pas de cuisinière à gaz, préchauffez la plaque au four à 200°C (prévoyez ensuite une source de chaleur sur laquelle poser la plaque).
Préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients dans l’ordre de la liste. Lorsque la plaque est bien chaude, posez-la sur une source de chaleur (plaque électrique ou barbecue de table comme ici). Graissez les alvéoles avec du papier absorbant imbibé d’huile. Versez un peu de pâte au fond de chaque alvéole.

Garnissez chaque takoyaki d’une noix de pétoncle, d’oignons nouveaux ciselés et de gingembre haché. Recouvrez la garniture avec un peu de pâte, jusqu’au bord. Laissez cuire sur feu vif, jusqu’à ce que ça forme une croûte dorée.


Avec un petit pic en bois, décollez les takoyaki en le passant entre la pâte et la plaque, puis retournez-les, tout simplement, et faites cuire l’autre face. Laissez cuire encore 5 bonnes minutes.

Servez les takoyaki bien chauds, nappés de sauce Bulldog et parsemés d’algues et de copeaux de katsuobushi (ceux-ci vont « danser » avec la chaleur des boulettes ^_^).

PS: La garniture est variable à l’infini!Vous pourrez y mettre des petites crevettes, des dés de poulet, des légumes…etc… et pourquoi pas des oeufs de caille?

Alors, elles sont pas funky ces boulettes?



19 Commentaires

  1. rhôô si funky comme tjs ici ! =)
    et pi ça doit se manger en deux-deux hiii

  2. Ohhh ! Miaaaaam !!! Si si si, très funky ces boulettes, et elles le sont d’autant plus que je n’en ferai bien qu’une bouchée !!

  3. grave funky ton thème ma boulette!! j’espère que ça va cartonner!! bises

  4. superbe recette !!!
    j’adore le concept, on en a dégusté au japon mais c’était du poulpe.
    belle recette

  5. C’est technique un peu En tout cas, superbes boulettes, tu mets la barre super haut !

  6. J’adore! Je fait quelque chose de très semblable (timbales), mais dans mes moules à muffins. C’est moins joli, mais je me demande si ça ferait l’affaire pour cuisiner ta super alléchante recette…

  7. Ah que je t’envie !!! Tu l’as payé combien ta poêle à takoyaki ?

  8. * bave *
    * bave *
    * bave *
    C’est trop sympa ça….! je note!

  9. Tu commence ms fort avec une telle recette ! J’aime beaucoup l idée !

  10. Je rêve d’en manger !

  11. So funky ces boulettes avec la bonite qui gigote dessus

  12. @Ma Bulle de Gui c’est tout à fait le genre de boulette qui reste pas longtemps dans l’assiette!
    @NamThom:Oui,heureusement qu’elles calent l’estomac car on pourrait en manger des tas sans s’en rendre compte!
    @Mlle M.:Oui j’espère qu’il y aura bcp de participation,je suis fin prête pour recevoir les propositions @Caroline:celles que j’ai mangées au Naniwa-Ya étaient aussi au poulpe,j’adore tout autant!
    @L’Etudiante:non pas si technique que ça,l’astuce et d’attendre que ça croûte un peu avant de les retourner, sinon ça colle!
    @Libellule:je sais pas si ça marcherait au four, ça risquerait de sécher la surface, non?En tout cas je n’ai jamais essayé mais pourquoi pas?
    @Enflammée:32 euros (mais tu pouvais le voir en cliquant sur Kioko,j’ai mis le lien directement sur le produit ^_^)
    @Elo:éponge,éponge,éponge Ils en font des super bon chez Naniwa-Ya,mais j’ai vu la dernière fois une autre enseigne dans la rue Saint-Anne,pas loin de Ace-Mart (qd tu te diriges vers l’Opéra).
    @Clemenceui j’ai trouvé ça amusant,mais bien sûr ma recette ne compte pas pour le concours!
    @SupaYumy:si tu habites à Paris fais un tour chez Naniwa-Ya!(ou commande la plaque chez Kioko ^^)
    @Bergeou:Héhé,oui on a l’impression que c’est encore vivant ^^

  13. je ne connaissais pas mais ça me tente bine

  14. Très chouette recette, mais loin de l’idée que je me fait des boulettes.

  15. Je ne connaissais pas mais je salive !!

  16. tu es trop forte
    Cela faisait des années lumière que je cherchais une alternative à l’apperail traditionnel de takoyaki !!!!
    TU es trop geniale !! merci

  17. très chouette ! je reconnait la recette d’à vos baguette… je l’ai testée, mais pas avec un aussi joli résultat ! bravo !!

  18. les takoyaki
    Bonsoir Amélie
    Débutant en cuisine, je viens me réfugier vers vous ,car je ne comprends pas certaines choses?
    J’ai lu tout les commentaires et bien sûr, j’ai hâte de me lancer,car cela ne peut être que bon;
    Si j’ai bien compris, vous possédez une plaque en fonte valant entre 30 ET 40 euros( pas de problème),donc supérieur à une poelle??
    Ensuite, cuisson sur le gaz????
    mais alors chacun ne peut pas faire sa propre composition???
    Dernier point et le plus important: PARDONNER mon ignorance:
    vous dites de poser la plaque sur un barbecue de table,là je ne vois pas ce que cela peut être. Est-ce, un appareil avec une résistance électrique??mais de quelle force??car si l’on veut choisir sa garniture et faire soi même sa boulette, il faut un foyer puissant??
    Mes questions vous paraitront certainement ridicules, mais il faut bien débuter un jour…..
    et à acheter du matériel, autant prendre ce qu’il convient, dès le départ.
    Merci d’avoir pris le temps de me lire,et surtout merci par avance pour votre réponse.
    Je vous adresse toutes mes amitiés et patience pour la fête des cerisiers (c’est si beau), le printemps arrive….. mais à son rythme chris

  19. r Bonsoir Létitia
    Ici, à Nice, impossible de trouver du matériel. Il n’y a que 2 magasinsviet chinois dans lesquels l’ont trouve l’élémentaire un point c’est tout.
    Chez kioko il n’y en a pas.
    Cette plaque est donc en fonte( ce qui est parfait pour la chaleur),mais pourrais-tu me dire, STP, la profondeur des alvéoles????
    Et d’après toi, est ce que cette plaque conviendrait pour faire des ebelskivers (beignet-boules nordiques????( d’où ma question précédente).
    Suivant ta réponse je contacterai une personne sur Paris pour l’achat,dans le petit magasin dont tu as parlé.
    Merci pour ta réponse,et en attendant, je vais voir du côté de Marseille.
    C’est tout de même incroyable de ne rien trouver,l’on se croirait au bout du monde
    Bien amicalement et GRAND MERCI Chris 06

Laisser un commentaire