Pain semi-complet au lait ribot

 

 

J’ai encore mis à contribution mon lait ribot en cuisine, qui, je le sens, va devenir un de mes ingrédients fétiches. Cette fois-ci je l’ai utilisé dans un pain que j’ai improvisé pour réaliser de savoureux sandwiches, que nous avons dévorés au cinéma. Quand on va voir un film, je refuse catégoriquement d’acheter les trucs à grignoter qui coûtent un bras au guichet du ciné. Je préfère emmener mon propre en-cas, et je pousse même le vice jusqu’à faire mon pain moi-même! Je pense même à prendre un mug de voyage rempli de thé chaud… Non, je n’ai pas 76 ans, mais que voulez-vous, on n’est jamais mieux servi que par soi-même !

 

Je profite de l’occasion pour participer au World Bread Day 2011, lancé par Zorra. J’avais participé l’année dernière avec ma fougasse au figatellu, cette année je vous propose un pain qui rapprochera peut-être un peu plus d’amateurs (j’avoue que le saucisson de foie à l’ail ça peut être trash pour certains ^^).
J’ai trouvé que le lait ribot a apporté beaucoup de moelleux à ce pain, la mie était souple et joliment alvéolée. J’ai également parsemé la croûte d’un mélange de graines (sésame, lin, avoine…) pour un résultat croquant, mais vous pourrez les remplacer par des noix concassées ou autres fruits secs.

PS: pour participer au World Bread Day, remplissez ce formulaire (vous avez jusqu’au 17 octobre).

 

 

Pain semi-complet au lait ribot (pour 4 pers)

-150 g de farine blanche
-150 g de farine complète
-6 g de levure fraîche (1/4 d’un cube)
-150 ml d’eau tiède
-125 ml de lait ribot
-1/4 càc de sel
-1 càc de sucre
-1 càs de graines mélangées

Emiettez la levure dans l’eau tiède et laissez reposer pendant 15 minutes. Mélangez les deux farines dans un saladier et ajoutez-y le sel et le sucre. Versez progressivement la levure et le lait ribot en mélangeant à la main ou aux fouets pétrisseurs comme moi jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Celle-ci reste un peu collante, c’est normal. Couvrez avec du film alimentaire ou un torchon mouillé. Laissez gonfler pendant 1h dans un endroit sec.
Dégazez la pâte à coups de poings, puis malaxez-la avec un peu de farine. Divisez la pâte en 2 parties, que vous déposerez sur une plaque tapissée de papier cuisson. Donnez-leur une forme ronde ou allongée et incisez la surface avec une lame bien acérée. Parsemez de graines et laissez reposer 20 minutes à l’air libre.
Préchauffez le four à 220°C et versez un bol d’eau dans la lèche-frite pour créer de la vapeur. Enfournez pour 20 minutes.

 


Une bonne tartine, ça vous dit?

 

 

10 Commentaires

  1. la mie est super belle!
    j’utilise aussi le lait ribot pour faire du pain irlandais, un pain sans pétrissage et sans temps de repos, hyper pratique

  2. Et bien ! C’est une jolie recette ! Je ne suis pas très pain, alors je ne vais pas pouvoir participer… Mais j’aime beaucoup ta recette, que je testerai dès que je peux !

  3. Bon-bon-bon… Va p’têt falloir quand même que je teste ce lait là un jour…
    Je crois que le doré de tes baguettes m’a définitivement convaincue!

  4. ça va, j’ai racheté du lait ribot!….moi aussi je l’utilise comme Sophie pour du pain irlandais, mais je compte essayer ta recette.

  5. le pain est magnifique et j’adore l’idée du lait ribot…

  6. Un pain à mon gout! J’aime aussi le lait ribot, pas pour boire mais pour faire des pains. Merci pour ta participation au World Bread Day 2011.

  7. Hum ! Ca fait super envie. Je crois que je vais exhumer ma brique de buttermilk achetee sur un coup de tete il y a quelques jours. Ca fera un tres chouette pain de petit-dejeuner ou de bushwalking ce week-end. Yummy !
    J’ai rate le World Bread Day hier et ce soir, il est fichtrement trop tard pour me lancer. L’annee prochaine, sans faute !

  8. je découvre un bien joli blog, avec de belles recettes et de belles photos!

  9. Vive le WBD! Très joli ce pain, d’ailleurs il me donne faim! (tu sais à quel point je suis pain)
    Je suis pareille en matière de grignotons au ciné, j’adore y picorer des pois chiches ! (bizarre je sais) :p

Laisser un commentaire