Paris Food Trip #14 : Tien Hiang

 

 

Je vous avais parlé d’un restaurant végétarien hier, je reviens aujourd’hui avec une autre adresse végé, mais d’un autre genre. Chez Tien Hiang, non seulement vous y trouverez des plats à base de légumes, de tofu et de féculents (riz, nouilles diverses) mais vous aurez aussi la possibilité de découvrir le monde merveilleux des protéines de soja texturées. Qu’est-ce que c’est donc? Il s’agit d’imitation de viande, réalisée à partir d’une base végétale sans oeuf, à laquelle on a donné la texture du poulet, du boeuf, du porc ou du canard. Ils proposent même du faux poisson et des fausses crevettes! Ca donne l’impression d’être chez Tricatel hein?

Je me suis interrogée sur ce type d’aliment et je me suis dit que si j’étais vraiment végétarienne, ça me dégoûterait d’avoir dans mon assiette quelque chose qui ressemble de près ou de loin à de la viande. Mais après tout, les végétariens n’ont pas forcément tous adopté ce régime pour les mêmes raisons: pour la santé, pour les animaux ou pour la planète ? Dans le dernier cas, je peux comprendre que l’on ait envie de mâcher un semblant de viande de temps en temps. Comme je ne voulais pas mourir idiote, je me suis laissée convaincre le temps d’une soirée.

 

En entrée, ma copine choisit un assortiment de nems, de raviolis frits et une galette de tofu. C’est ce que j’ai goûté mais ça m’a laissée de marbre, me rappelant l’en-cas immonde servi dans le plateau chez Finnair, quand je devais faire escale à Helsinki avant de rentrer chez moi. On dirait du steak haché mélangé avec de la mie de pain. Apparement les rouleaux croustillants à côté étaient bons.

Pour ma part, j’ai été attirée par les banh cuon fourrés aux champignons et au tofu. Alors c’était moelleux, tiède comme il faut…mais alors c’était fade ! J’ai du les arroser de sauce (même le nuoc-mam est faux) pour les relever un peu. Très copieux pour une entrée, je trouve que ça manquait aussi de… tranches de gio lua 🙂  Mouarff on ne se refait pas!

Son plat: une marmite de « poulet » caramelisé au gingembre (les guillemets c’est plus soft que d’écrire le mot faux sur la carte ) et du riz singapourien (avec « poulet », ananas, tofu et légumes). Le « poulet » était bon mais assez gras finalement. C’est pas moi qui le dis, c’est elle, après on va dire que je cherche toujours la petite bête! Le riz était très bon par contre.

Pour moi, une soupe de « poulet » au lait de coco. Là j’avoue que j’ai été bluffée par la consistance de la « chair », car on a vraiment l’impression de manger de la volaille et non du tofu. Autre point positif: le bouillon était à tomber par terre, parfumé au galanga et aux feuilles de combava, me rappelant la saveur du tom kha kai. J’avais pris du riz gluant en accompagnement mais j’ai eu du mal à finir, l’estomac déjà comblé par les banh cuon. Les prix sont tous doux, j’en ai eu pour 15€ pile.

En somme, c’est une bonne alternative pour les végétariens qui veulent manger de la « viande » sans culpabiliser, mais personnellement je préfère le 100% légumes comme chez Saravanaa Bhavan par exemple. Si vous y allez le soir, pensez à réserver ou à venir tôt (19H pour nous), car la salle se remplit très très vite !

 

 

Tien Hiang

40 rue Bichat
75010 Paris (métro Goncourt)

Tél: 01 42 00 08 23

 

9 Replies to “Paris Food Trip #14 : Tien Hiang”

  1. Comme je te comprends! On ne se refait pas, j’adore les légumes et je ne suis pas une grande fan de viande mais je ne peux pas vivre sans porc, au dessus de mes forces, pourtant quand je vois les petits porcelets, j’ai un petit pincement au coeur..
    Mais rien à faire, en bonne asiat’, le cochon eh bien, c’est pour la vie!!
    Tant qu’à manger végétarien, autant ne manger que des légumes, mais peut-être qu’à force, on s’en lasse? Et que le côté rassurant des fausses viandes aide?
    Autant, ta critique d’hier m’a donnée une méchante envie de thali, autant là, je reste mitigée.
    Je termine mon commentaire fleuve juste en disant que j’adore tes posts sur les restaurants. Gros kiff!

  2. Haha oui je suis d’accord, surtout que dans le cochon tout est bon Par contre je trouve qu’on peut être beaucoup plus créatif avec des légumes qu’avec du soja texturé. Je kiffe les lecteurs qui kiffent mon blog !

  3. Perso je ne mange plus aucun mammifère, je n’y arrive plus…(je n’ai jamais trop aimé la viande d’ailleurs ) mais j’adore les protéines végétales en croquettes…comme celles-ci :
    https://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/426680_10151332916603859_1314098633_n.jpg
    j’achète mes simili-carnés sur le web, et mes amis peuvent manger la même chose que moi… voilà pourquoi il existe des simili-carnés..je n’en fais pas une religion, mais je suis gourmande et je peux ainsi avoir plus de vie sociale au moment des repas..mes amis adorent les knackis de seitan, le poulet de soja, etc..)
    Et ça varie aussi les repas pour mes collègues, je travaille de nuit en pédiatrie..lol
    Merci pour ce blog vraiment extra…

  4. Je peux encore manger des fruits de mer, ou des volailles si je suis invitée…alors j’adapte vos recettes avec mes trucs à moi..je viens de me faire une poêlée de mogets aux poivrons avec du chorizo grillé dessus, un régal..encore merci aussi pour votre humour, je vous ai fait bcp de pub..sur FB
    Chamitiés

  5. Super sympa cet article! Les plats ont l’air vraiment délicieux, miam!!!

  6. Peut être n’étais ce pas le bon resto!!
    jje me souviens d’un restaurant près du temple des lamas à Pékin qui était fabuleux.
    nous allons passer 10 jours à pékin la semaine prochaine et nous y retournerons!
    ps habitant dans le Tarn le cochon c’est très très bon. A bientôt.
    Chantal.

  7. Le soja, si c’est pas bien assaisonné, c’est juste immangeable!
    Que le ri soit bon, c’est la moindre des choses!

  8. J’habite à deux pas… et je ne l’ai pas encore tester… Je crois que je vais encore mettre une adresse sur ma to eat !

  9. Les brochettes de « boeuf » à la citronnelle (sur plaque chauffante) et la marmite des fruits de mer (surtout le jus de cuisson) sont vraiment délicieux !

Laisser un commentaire