Journée mondiale de la prématurité

 

Photos de Mini Piment qui sont affichées aujourd’hui
lors de l’exposition organisée aujourd’hui par SOS Préma,

dans le hall du CHU de Caen.

 

          C’est la journée mondiale de la prématurité. Chaque jour sur la planète, 1 enfant sur 10 naît beaucoup trop tôt. 

          J’ai hésité à écrire ce post mais ce sujet me tient vraiment à coeur, j’en ai encore mal au ventre en y repensant. Eh oui, non seulement j’ai découvert que les petites filles ne naissaient pas dans les roses, mais en plus ces idiotes de cigognes l’avaient livrée en avance. Trop en avance. L’arrivée d’un bébé ça bouscule déjà tout, mais quand il arrive trop tôt, c’est un cataclysme. On ne sait pas comment réagir, on n’a pas le temps de réfléchir. J’avais encore 2 mois pour me préparer, pour choisir la petite layette, pour apprendre à gérer les contractions, pour faire des selfies de mon bidon devant le miroir du salon, pour m’acheter des éclairs au chocolat en marchant comme un canard gras jusqu’à la boulangerie. Et puis rien de tout ça. A l’échographie du 7e mois, tout allait bien jusqu’à la dernière mesure, ouh là c’est bizarre je ne vois plus rien sur l’écran, votre col est effacé, va falloir filer aux urgences mademoiselle. Quoi? Quand? Demain? Je vais bien là, je marche normalement, je n’ai mal nulle part. Non, allez-y maintenant, dès que vous sortez de mon cabinet, je préviens mes confrères à l’hôpital. Quoi? Mais n’importe quoi. Et PAF, le lendemain midi, elle était sortie. En 30 minutes.
          Voilà, il n’y a pas de raccourci, ça s’est vraiment passé comme ça. Si je peux en parler aujourd’hui, c’est que tout est rentré dans l’ordre. Mini Piment a repris du poil de la bête, elle fait plus du double de son poids de naissance, c’est dingue comme elle a évolué (et elle fait ses nuits depuis 1 mois, alléluiah!). Je suis tellement fière et impressionnée par le combat qu’elle a mené, je me demande où est-ce qu’ils puisent toute cette énergie, ces petits bouts d’bébés. Quand je pense que je devais la nourrir à la seringue à travers une sonde gastrique, et que maintenant, elle descend des biberons en rotant comme un charretier! 

          Je pense à toutes les mamans à qui c’est arrivé et à qui ça arrive au moment où je tape ces quelques lignes. Je comprends leur douleur, leurs larmes, leurs incompréhension, leur sentiment de culpabilité. On n’a pas à culpabiliser, ça peut arriver à n’importe qui pour n’importe quelle raison, moi-même je n’ai jamais su pourquoi c’est arrivé, on n’a jamais su l’expliquer. Je leur souhaite juste bon courage, de ne pas perdre espoir car tout ira bien. C’est facile à dire maintenant, alors qu’à l’époque, j’en avais marre qu’on me répète que tout irait bien car pour moi, tout allait mal et que personne ne pouvait comprendre. Heureusement qu’il y avait l’association SOS Préma qui m’a permis de sortir de ma bulle et d’échanger avec d’autres parents ayant vécu la même expérience. Non, nous n’étions pas seuls. Aujourd’hui je ne me lasse pas de voir ma fille dormir, gazouiller et rire. Elle commence à avoir des petits bourrelets aux cuisses, certains pyjamas sont désormais trop serrés! Ils grandissent tellement vite, j’ai déjà presque oublié l’ambiance de l’hôpital, ses bips stridents, l’odeur du gel anti-bactérien, es pleurs des autres bébés à côté. Je tiens à remercier toute l’équipe de la néonatologie du CHU de Caen pour leur professionnalisme, leur patience, leur gentillesse et leur encouragement. Ils ont veillé sur nos enfants comme des anges gardiens mais sur nous également, pour apprendre à devenir parents, car non, l’instinct maternel n’existe pas, je confirme. Et bien sûr, les infirmiers qui nous ont accompagnés à domicile et qui ne nous ont jamais laissé tomber. MERCI MERCI MERCI. MILLE FOIS MERCI. C’était il y a presque 5 mois déjà. C’est très dur, mais on finit pas s’en sortir.

 

28 Commentaires

  1. joscelyne dit : Répondre

    superbe prose, ça fait du bien d’en parler, de se remémorer tous ces moments difficiles quand on voit ce qu’est devenue ta jolie princesse!!!! il y a 33ans ma belle soeur qui faisait de l’hyper tension a accouché à 7mois d’un petit pesant 1,680kg….c’était très dur car à l’époque on ne tenait pas trop compte de la détresse des parents, maintenant c’est un grand gaillard d’1,80mètre hihihi mais on n’oublie pas!!!! félicitations à tous les anges gardiens des hôpitaux qui se donnent encore et encore!

  2. C’est vrai que c’est important de prendre en compte l’aspect psychologique. Bravo à ce petit bout devenu un géant

  3. dschang dit : Répondre

    magnifique billet …. Mini piment est magnifique ! bonne route a vous

  4. chris 06 dit : Répondre

    C’est beau de te lire. Je comprends que cette choupinette retienne toute votre tendresse, elle a des yeux rieurs et aime sourire .
    Il faut en profiter au maximum, car ces petits nous,changent vite.
    Je lui fais, si tu me l’autorises, un bisou sur un peton.,mais un bisou lointain,car je suis à la Réunion . Chris 06

  5. Merci d’avoir partagé ce moment de vie tellement intime. Des bisous à tous les 3

  6. Beliris dit : Répondre

    Bonjour
    Arthur est né à 7 mois il pesait 1 kg 140, après 2 mois en néonat à Lyon il est rentré à la maison Il a 22 ans, 1m 83 en super forme et avec un super avenir artistique devant lui Mais j’ai encore en mémoire comme vous, les bips, les soins, et cette angoisse des premiers mois à la maison
    Votre petite princesse est ravissante

  7. vero dit : Répondre

    Elle est magnifique et pleine de vie.A la REUNION il y a 26ans un bebe de 800g n avait aucune chance et on me s en Remet pas d autant plus avec un mari macho car plus aucun garcon depuis

  8. Quel joli billet (et quel beau bébé aussi, on l’entend presque babiller sur la photo^^). Comme je comprends l’angoisse que vous avez pu ressentir, tout en ne l’ayant jamais vécu. Je comprends aussi que les « tout ira bien » t’agaçaient, quand on vit de l’intérieur quelque chose d’aussi éprouvant, c’est tellement différent… En tous cas, je vous trouve très forts tous les trois.

  9. Ta petite puce est superbe! Mon petit fils est né à 6 mois et ne pesait que 800 g,il a maintenant 1 an et se porte très bien mais est toujours suivi tous les mois à l’hôpital.je suis a.puéricultrice,j’ai travaillé( il y a longtemps!) dans un service de prémas.bonne soirée

  10. Xtelle dit : Répondre

    Bonjour ma grande et belle fille tient à te dire que mini piment te ressemble !!!
    Bonne journée aux filles piments

  11. regine dit : Répondre

    elle te ressemble c’est vrai !!! c’est formidable

  12. Hélène dit : Répondre

    C’est très émouvant. ..
    Mon fils est né à terme, mais je peux comprendre l’angoisse que vous avez dû ressentir. Miss piment est désormais ravissante, reste à lui apprendre les bonnes manières )) ( faire des rots distingués! )

  13. Que d’amour dans tes mots, quel bel hommage à ta fille et à tous ceux qui de près ou de loin vous ont aidés, soutenus, écoutés, guidés dans vos premiers pas de parents.
    Ton petit bout d’bébé est belle à voir et te ressemble beaucoup!

  14. je viens de te lire,surtout profite de ta fille le plus que tu peux car ca passe si vite cette periode de la petite enfance,elle es jolie,et a des yeux coquins,fais lui de gros bisous de ma part

  15. Bravo ! Un très bel hommage ! Et Mini Piment sera une battante… elle l’a dores et déjà prouvé au monde entier ! et si belle … =^.^= Sandy

  16. MlleP dit : Répondre

    Très joli récit !! Vous avez eu beaucoup de courage pour surmonter ses épreuves, et Ayu as été une battante =)

  17. Pour moi, la naissance d’un petit préma me touche toujours autant, au plus profond de moi-même, pour l’avoir vécu il y a de ça maintenant plus de 27 ans. Mon fils né à 7 mois 1/2 et 1.5 kg. Tout allait merveilleusement bien… jusqu’à 7 mois, je glisse et perd les eaux !! Un cauchemard : il avait 9 jours qd je l’ai vu la 1re fois. Ta puce est adorable Laetitia, elle assume bien son rôle de poupon : grandie, gazouille et pardessus tout, fait le bonheur de ses parents.
    Bisous à toi et à Mini-Piment.

  18. Estelle dit : Répondre

    Cet article me touche et pour vous et parce-que je suis présentement enceinte de 6 mois … Ces mots me rappellent de ne pas être trop sur mon petit nuage. Qu’effectivement tout peut arriver. J’espère vous rencontrer un jour chère Dame Piment Oiseau (et votre adorable Ayu) car vous ne pouvez savoir comme votre blog a accompagné ma vie … je crois l’avoir mentionné déjà mais tout de même Je suis en Colombie Britannique mais qui sait, un jour, j’aurai peut-être l’opportunité de vous inviter à bruncher !
    Avec mes meilleures pensées pour votre bébé d’

  19. Josenbam dit : Répondre

    Merci d’avoir partagé ce bout de votre vie sur le blog. Je comprends ton hésitation, on dévoile des morceaux de vie mine de rien mais là, ça doit être encore très sensible mais je pense que tu as raison en te disant que c’est bien de partager ton expérience.
    Qq part, tu fais du bien à des parents qui en bavent et qui s’accrochent aux paroles de ceux déjà passés par là… Ayu est magnifique et ses grands yeux qui pétillent, quelle adorable petite fille!
    Bonne continuation à Mister T et toi et votre petite poupée!

  20. Deja, quand tout est « normal » c’est une periode de vie difficile, alors la, je n’ose pas imaginer. Les parents sont des super heros je trouve. Bonne continuation a touyte la famille de courageux (elle est super belle!).

  21. Sandrine dit : Répondre

    Oh là là, que c’est émouvant! Je n’ai pas vécu cette situation, ma fille est arrivée pile le jour du terme et pourtant ton très beau témoignage m’a collé les larmes aux yeux. Bravo pour ton courage (et bravo aussi à Mister T). J’imagine en effet que ça a dû être très éprouvant, déjà quand tout va bien c’est dur, alors là…
    Et permets-moi de te dire que Mini Piment oiseau est SUBLIME!!!

  22. Paula dit : Répondre

    Moi aussi tu m’auras émue aux larmes ! La vie est un petit miracle et Mini-Piment peut plus qu’en témoigner ! Longue et belle vie à elle !
    Tu n’as pas manqué de courage depuis le début (ainsi que Mister T) et aujourd’hui le vibrant hommage que tu rends à ta fille et à tout ceux qui vous ont entourés, doit certainement aider d’autres parents confrontés à la même problématique !
    Le partage est une vraie valeur qui tu distilles si bien dans ton blog ! Bravo !
    Longue et belle vie à vous 3 !!

  23. Merci d’avoir partagé ce moment avec nous.
    Mon fils est né trop tôt, 34 s, il ne respirait pas tout seul, sans la machine. C’était un cauchemar, je ne comprenais pas et je m’en voulais terriblement. Dans mon service de néonat, il n’y avait aucun psy, ni aucun soutien psy, je me suis sentie très seule. Mon bonhomme a 8 ans aujourd’hui et pourtant je ne peux pas regarder les photos de l’époque sans pleurer.
    Heureusement il a une pêche d’enfer, mas il devient sourd et je ne peux m’empêcher de penser que c’est ma faute, que si j’avais pu le garder bien au chaud dans mon ventre, il ne serait pas en train de perdre l’audition aujourd’hui. L’ORL me garantit que ça n’a rien à voir mais un doute subsiste toujours dans mon esprit.
    Je suis très heureuse de voir que ta puce va bien , que vous allez tous bien et les photos de ta princesse au chu doit rassurer les parents confrontés à cette situation. C’est très courageux de les avoir partagé.

  24. Superbe témoignage!….tous mes vœux à l’engloutisseuse de biberons….et à ceux qui ont appris à être ses parents…

  25. Clau dit : Répondre

    Que d amour dans ce post…. ma fille est née prematurement à presque 7 mois … 845 grammes … un petitbout d amour qui aujourd hui à 15 ans bien que petit gabarit est une vrai sportive( niveau national) en pleine forme , jamais malade…
    Les difficultés etaient là, la volonté de les dépasser aussi . Nous avons appris qu avec patience et amour beaucoup de choses sont possibles… Je suis heureuse pour vous… chaque petit plus est un bonheur à savourer… sans fauuse modestie!
    Bisette à cette petite « goulue de biberon »et à ces heureux parents
    Ma fille etant née hors territoire françai, je ne connaissais pas cette association, je vais y faire un tour …. merci

  26. dha dit : Répondre

    ti piment est trop mimi!
    bravo à elle et à ses parents pour leur courage et force, et merci de nous régaler encore et toujours

  27. fidele lectrice je tenais à vos remercier pour votre tres beau témoignage. Merci de vous livrer ici.
    Ayant eu la chance d’accoucher à terme, cela ne m »empeche pas d’etre tres touchée par vos mots de maman.
    Plein de bonheur à vous 3!

  28. Comme promis, je me baladais sur votre blog pour le découvrir plus en profondeur et venir piocher de nouvelles recettes que je considère plus alléchantes les unes que les autres. Et, je tombe sur cet article d’une puissance incroyable. Il fait d’autant plus écho en moi que je suis maintenant la maman d’un petit Mattéo que j’ai eu la chance de voir naître à terme… à l’époque où mini-piment est née puisque si votre crevette a eu 5 mois en novembre 2014 c’est qu’elle est née en juin 2014 sachant que mon petit homme est du 22 juin 2014! Je suis heureuse que tout soit rentrée dans l’ordre et je n’ose imaginer à quel point ce dût être terrible à vivre!!!!
    …et j’ai adoré votre pointe d’humour concernant le contraste de la seringue avec les bibs et les rôts d’aujourd’hui!
    Votre petite fille doit être comblée avec une maman comme vous!
    Bonne continuation.
    Stéphanie

Laisser un commentaire