Pork sisig

 

 

          Lorsque j’étais chez mes parents, j’en ai profité pour manger des tas de choses que je n’aurais pas pu déguster ailleurs, comme des fruits de mer tout frais (savourer l’iode des huîtres en bord de mer, ma panacée) ou des produits tripiers en tous genres. Ma famille étant elle-même friande d’abats, je me suis fait une joie de demander à ma mère d’acheter une tête de cochon au marché (requête tout à fait normale chez nous ^^). On a pu la transformer de deux manières tout aussi délicieuse l’une que l’autre: en pâté avec des champignons et des herbes (comme le gio thu), puis grillée, à la philippine. Pour cette dernière, il s’agit d’une recette populaire qui se grignote à l’apéro, avec une bière. Avouez que ça change des cacahuètes!

 

Pork sisig:

(pour 4 personnes)

-1/2 tête de cochon (on y ajoute aussi du foie dans la recette originale mais je n’en avais pas)
Si l’idée vous rebute, remplacez la 1/2 tête par des joues de porc et de la poitrine pas trop grasse

Pour le bouillon:
-2 feuilles de laurier
-2 gousses d’ail écrasées
-sel
-poivre noir

Pour la marinade:
-1 oignon rouge
-2 gousses d’ail écrasées
-3 càs de sauce soja
-5 cm de gingembre râpé
-1 petit poivron vert
-2 piments oiseaux 
-1 citron (idéalement des calamansi, mais j’ai utilisé des citrons « 4 saisons » du jardin)
-8 cl de vinaigre blanc
-sel

-2 oeufs
-2 càs d’huile végétale
(dans certaines versions on y ajoute aussi de la mayonnaise ou du jus d’ananas)

Mettez la 1/2 tête dans une grande cocotte et couvrez d’eau froide. Ajoutez le sel, le poivre, le laurier et les gousses d’ail puis portez à ébullition. Ecumez puis couvrez et baissez un peu le feu: faites cuire pendant 1H30 environ, ou jusqu’à ce que ce soit parfaitement tendre (on avait utilisé une cocotte minute pour aller plus vite).
Mélangez dans un bol l’oignon rouge ciselé, l’ail et le gingembre râpés, le poivron vert en dés, les piments en rondelles, le sel, le vinaigre, le jus du citron et la sauce soja.
Egouttez la 1/2 tête puis séparez la chair des os: gardez la chair, les oreilles et la langue en gros morceaux (sans les couper). Faites chauffer une grande poêle (ou un grill) et versez l’huile, puis faites-y griller les morceaux sur feu vif, sur toutes les faces. Coupez-les ensuite en petits dés et mettez-les dans un saladier. Arrosez avec la marinade et mélangez. Remettez le tout à griller de nouveau sur feu vif, cassez les oeufs au-dessus et servez bien chaud (j’ai préféré servir avec un oeuf au plat cuit à part).

 

 

3 Commentaires

  1. Oh la la, trop tentant ca! J’imagine que si j’essaie de leur faire manger de la tete de cochon, ils vont me faire une drole de tete – mais j’essaierais bien avec d’autres morceaux (et qu’est-ce que j’aimerais bien gouter a l’original!).

  2. Ahah il ne faut pas leur dire de quel morceau il s’agit Sinon effectivement avec de la poitrine ça devrait le faire aussi.

  3. Ton plat a l’air top ! Comme toi, j’adore les abats (spécialement les rognons blancs), et je passe pour une folle auprès de mes amis…. Réjouissons nous toutefois, car nous allons pouvoir retrouver de la fraise de veau sur les étals car elle vient d’être réautorisée à la vente !

Laisser un commentaire