Un livre, une recette #34: Sel à l’ail des ours

 

Avec le beau soleil qui revient, on peut donner le feu vert pour la saison du barbecue! En ce qui nous concerne, on en a déjà fait deux ce mois-ci, en famille et entre amis! En général soit je fais mariner au préalable ma viande, soit je l’accompagne de sauces diverses. Aujourd’hui je vous proposer un condiment plus simple mais génial, qui relève admirablement bien les grillades: du sel parfumé à l’ail des ours! Je l’ai testé ce week-end sur des tranches de côtes de boeuf bien saignantes, une petite merveille!

J’ai déniché la recette dans le fabuleux livre L’appel gourmand de la forêt de Linda Louis, une vraie pépite qui donne envie de partir à la cueillette au fil des saisons! Je pense que ce sel peut se décliner à l’infini selon les herbes que vous avez sous la main (basilic, persil, estragon, thym…etc.). Normalement il faut au moins 24h de séchage mais avec la mini canicule qui a sévi dimanche, une matinée aura suffi!

Sel à l’ail des ours

(pour un pot moyen)

-200 g de sel
-20 g de feuilles d’ail des ours

Lavez les feuilles et séchez-les bien avec une serviette ou du papier absorbant. Ciselez-les (les tiges comprises) et mettez-les dans un robot avec le sel. Mixez jusqu’à ce que vous obteniez une poudre verte humide, sans grumeaux. Etalez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez sécher au soleil ou dans une pièce à l’air libre (mais non humide), pendant environ 24h (plus ou moins, selon la chaleur que vous avez). Lorsque le sel est bien sec, mixez-le encore un peu au robot s’il s’est un peu aggloméré. Conservez-le dans un bocal bien hermétique (quelques mois je dirais).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.