Trippa alla romana

 

          Une recette qui fait peur, et pourtant Halloween est déjà passé… Eh bien avec le mois de novembre qui débute, honneur aux produits tripiers, pour le plus grand bonheur des fans d’abats (et là j’ai Dancing Queen dans la tête). J’avais envie de tester cette recette depuis mon retour de Rome, car c’est le seul plat que je n’ai pas pu manger là-bas. Frustrant, pour un food trip(e)! Il y avait bien ce petit resto miteux qui en proposait à la carte, mais le serveur ne m’avait pas l’air confiant. Au départ je voulais commander de la queue de boeuf mais il n’y en avait plus, puis quand j’ai demandé si les tripes étaient bonnes, il a fait une mine dégoûtée en m’orientant vers de l’osso bucco, qui s’est finalement avéré être caoutchouteux. Double déception… J’étais obligée d’en faire une fois de retour à la maison!

Trippa alla romana

(pour 4 personnes)

-1,2 kg de tripes nettoyées et précuites
-1 oignon
-2 gousses d’ail
-2 carottes
-1 branche de céleri
-1 piment oiseau séché
-400 g de tomates pelées en conserve avec le jus
-80 g de pancetta en dés
-10 cl de vin blanc
-sel
-poivre
-1 filet d’huile d’olive
-un peu de parmesan ou de pecorino
-un peu de menthe fraîche (remplacée ici par du persil plat car je n’en avais pas)

Faites revenir l’oignon ciselé dans une cocotte avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez la pancetta, les carottes et le céleri en petits dés. Remuez pendant 5 minutes puis incorporez l’ail haché et le piment entier. Ajoutez les tripes coupées en morceaux et mélangez. Assaisonnez de sel et poivre puis versez le vin blanc sur feu vif. Ajoutez ensuite les tomates et versez de l’eau juste à hauteur. Portez à ébullition puis couvrez et baissez le feu. Laissez mijoter pendant 45 minutes. Servez bien chaud, parsemé de parmesan ou de percorino fraîchement râpé, et de menthe ciselée.

 

 

9 Commentaires

  1. OH.MY.GOD, ça doit être trop bon! Tu les trouves déjà précuites les tripes ou c’est toi qui les précuit?

  2. Déjà précuite à la boucherie du marché! Sinon tu les passes à la cocotte-minute pendant une bonne demi-heure en aérant la cuisine

  3. joscelyne dit : Répondre

    quand je pense que chez mes parents je mangeais tous les abats préparés par ma maman qui cuisinait divinement bien et que maintenant ça ne me tente plus du tout d’en manger!!!! ta recette a l’air top pourtant!

  4. En Grèce on mange des tripes en hiver et aussi une soupe de tripes et de salade verte pour le dîner de Pâques. Personnellement j’adore et je me suis même mise à les cuisiner.

  5. humm pas forcément fan de tripes mais là c’est bien tentant

  6. Sophie dit : Répondre

    Pour les tripes c’est à Florence qu’il faut aller… Dans les petits marchés il y a des échoppes qui en servent en plat et même en sandwich.
    En attendant have à good trip(e) culinaire

  7. maya dit : Répondre

    miammmmm !!! j’adore las abats et particulièrement les tripes !! mais j’aime bien aussi les tripes à la mode de Caen ….

  8. J’adore les tripes, c’est une belle version que tu nous proposes!

  9. ma mère qui n’est pas romaine mais savoyarde, la cuisine aussi de cette manière.
    j’adore

Laisser un commentaire