Tajine de poulet aux coings confits

Le coing, ça c’est vraiment un fruit exotique pour moi ! 🙂 Déja qu’à Nouméa la moindre pomme est importée, vous comprendrez pourquoi je considère ce fruit comme tel! Je pensais que c’était juste une grosse poire, loin de me douter qu’il fallait absolument le cuire avant de le consommer. En plus j’ai découvert que c’est vachement coriace: il se laisse pas éplucher et couper facilement, le bougre! J’avais déja goûté à de la pâte de coing auparavant, mais comme je suis plutôt bec salé, je la dégustais en canapé sucré-salé avec des rondelles de chorizo grillé. Essayez, c’est vraiment fameux!
Pour ce plat d’inspiration marocaine, j’ai improvisé un tajine, mais…sans plat à tajine. Ben quoi, j’ai bien fait un bougna sans creuser de trou dans le sol pour le cuire, je peux réaliser un tajine dans une cocotte, non? Le tajine désigne à la fois le contenant, le plat en terre cuite typique, et son contenu: disons qu’ici on est au moins d’accord sur l’intitulé du continu! Et encore, je me suis dépatouillé sans suivre de recette précise…

Tajine de poulet aux coings confits
(pour 4 pers)

-4 morceaux de poulet
-2 coings de belle taille
-2 carottes râpées
-1 gros oignon émincé
-2 gousses d’ail écrasées
-1 càc de cannelle
-2 càc de ras-el-hanout
-sel,poivre
Pour confire les coings:
-100g de sucre
-1 citron
-50 cl d’eau
-1/2 càc de cannelle

Commencez par confire les coings. Epluchez-les, coupez-les en quartiers et débarrassez-les des pépins et tige. Dans une casserole, diluez le sucre et la cannelle dans l’eau et le jus de citron. Portez à ébullition et plongez-y délicatement les quartiers de coing. Baissez le feu et laissez cuire 15 à 20 min à petits bouillons.
Dans une cocotte faites suer l’oignon dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez les morceaux de poulet et faites-le bien dorer sur toutes les faces. Ajoutez l’ail et les carottes râpées. Assaisonnez de sel, poivre, ras-el-hanout et cannelle. Remuez bien et arrosez d’un verre d’eau chaude. Laissez mijoter à feu doux pendant 10 min et ajoutez les coings, ainsi que le sirop réduit. Ajoutez encore 1 verre d’eau chaude et laissez à couvert pendant 10 petites minutes. A servir bien chaud avec de la semoule.

 

 

1 Commentaire

  1. Salut,
    Tiens j’ai fais pratiquement la même recette Mercredi, mais avec un peu de miel et comme épices du safran et du paprika. Et je n’enlève pas la peau des coings, ils sont trop constipants sans la peau (amis de la poesie…)

Laisser un commentaire