Carpaccio de lisette au combawa

Non je n’ai pas de copine qui s’appelle Lisette et à qui j’ai piqué sa recette de carpaccio! La lisette (pas besoin de majuscule, elle ne se formalisera pas pour ça) est tout simplement un petit maquereau. Avouez que c’est un peu plus poétique comme nom, lisette, ça a le mérite d’effacer l’idée du proxénète ou du mafieux…C’est la première fois que je réalise cette recette car à vrai dire je n’avais jamais pensé à consommer ce poisson cru. A la maison on le mangeait en friture, mariné dans une sauce à l’ail et au citron, ou alors en soupe avec de la tomate et beaucoup de piment.

Tout d’abord je tiens à dédier cette recette à Maryse, une femme au coeur grand comme ça (et encore vous n’imaginez pas l’envergure de mes bras!), passionnée et généreuse comme pas deux. Sans elle ce blog n’aurait pas lieu d’être, c’est tout vous dire! Et bonjour aux internautes qui viennent me rendre visite grâce à cette amie que je n’ai pourtant jamais rencontrée!
Je sais que Maryse est folle de combawa, donc j’espère ne pas me tromper en lui faisant hommage avec cette entrée qui a du peps, tout à son image!
Vous trouverez du combawa dans les épiceries asiatiques ou aux rayons exotiques des supermarchés. C’est un petit agrume à la peau toute fripée qui dégage un parfum incomparable! C’est difficile à le décrire tellement il est unique. Disons que c’est plus puissant et stimulant que du citron vert, et quelques râpures fraîches suffisent à booster la saveur d’un plat. Je le garde au frais dans mon freezer, pour toujours en avoir sous la main car il n’est pas si facile à dénicher dans le commerce. Le froid n’altère pas son parfum, heureusement.

Carpaccio de lisette au combawa (pour 1 pers.)

-2 filets de lisette extra-fraîche
-quelques râpures de combawa
-2 càs d’huile d’olive
-le jus d’1/2 citron jaune
-1/2 càs de sauce soja
-sel, poivre du moulin

On commence par la séance épilation de la miss lisette! 🙂
Après avoir demandé gentiment à votre poissonnier de lever les filets, à votre tour de mettre la main à la pâte: munissez-vous d’une pince à épiler et enlever toutes les arêtes du poisson. Pour être sûr qu’il n’en reste plus, caressez la surface de la chair du bout des doigts pour vérifier.

La méthode à suivre que je n’ai pas suivie mais que je vous conseille fortement de suivre:
Enveloppez les filets dans du film alimentaire et laissez-les dormir 1h au congélo pour raffermir les chairs. Avec un couteau aiguisé, détaillez le poisson en très fines lamelles (pas comme moi) et déposez-les harmonieusement (ou pas!) sur une assiette plate, légèrement enduite d’huile d’olive. Mélangez dans un bol l’huile d’olive, la sauce soja, le citron jaune, le sel et le poivre. Versez sur le carpaccio et râpez finement un peu de combawa juste au-dessus de l’assiette.
A servir très frais, si possible après avoir laissé mariner 30 min au frais, recouvert de papier film. Avec de la baguette fraîche, c’est un pur bonheur!

 

4 Replies to “Carpaccio de lisette au combawa”

  1. MERCI !
    Et bin, c’est trop gentil! Oui je suis cinglée de cet agrume qui a la bonne idée d’accepter de pousser et de fructifier en pot au soleil!
    Mais je suis totalement fan de ton blog, la qualité artistique liée à la qualité culinaire, tu as zéro concurrence!
    Moi j’vous l’dis, bientôt, on ira se faire dédicasser son bouquin!
    Je vois que tu as mis ta photo, tu es belle comme un coeur, si j’osais, je dirais que tu es à croquer!
    Mille mercis Létitia, continue!

  2. De rien, tu le mérites vraiment!Pour la photo, il manque juste une bulle pour dire « je le vaux bien » lol !

  3. bravo !
    jolie recette !
    j’adore le combava, j’en ai toujours un dans mon congel, histoire que je n’en manque jamais !!!!
    bonne semaine
    val

  4. Joli piment
    Je suis venue ce matin et je reviens encore…trop mimi le piment passion…et rien que de voir tes recettes…on en mange l’écran de gourmandise

Laisser un commentaire