Dublin…at last !

Une semaine déjà que je suis rentrée, il était temps que je vous dévoile les photos du voyage! On y a passé 4 jours, mais on n’a pu en profiter que deux jours effectifs, puisqu’on était arrivé un soir très tard et reparti un matin très tôt. Please enjoy!


Ce qui m’a le plus frappée à Dublin, c’est sa richesse architecturale, où se côtoient des bâtiments anciens en briques et des constructions contemporaines en verre. Ce que j’ai adoré, ce sont les extensions en verre qui viennent habiller les vieilles bâtisses.

 


Pendant que Mister T était occupé au College of Technology avec ses homologues irlandais, j’en ai profité pour découvrir les rues… et faire du shopping of course. On est une fille ou on ne l’est pas!




Les fashionistas reconnaîtront cette enseigne, ce jour-là y avait des soldes… 3 robes à -50%, que demande le peuple? 🙂 Par contre je n’ai pas cédé à l’appel des chaussures Irregular choice, ça rentrait pas dans mon budget!



J’ai retrouvé Mister T pour déjeuner au Bleeding Horse, un pub typique sur Camden street. Il avait pris du rôti de boeuf et moi un lamb and mushroom pie (tourte agneau/champignons). Malgré l’aspect « brut de décoffrage », j’ai vraiment bien apprécié, enfin sauf le chou bouilli en accompagnement!

Ce qui est marrant là-bas c’est que sur les panneaux, les inscriptions sont d’abord rédigées en gaélique, puis en anglais…

 


Encore une fois, contraste des enseignes, avec à droite la devanture d’une jolie boucherie traditionnelle, où on peut lire « Meat par excellence » 🙂
On continue la balade…



Vous avez vu le petit panneau « cul de sac » ? 🙂

Le soir on a poussé la porte de chez « Bobo’s« , un restau de hamburgers « gourmets ». Situé tout près de l’institut où était invité Mister T, cet établissement nous a fait de l’oeil dès le premier jour et nous n’avons pas été déçus!



Evidemment tous les burgers sont réalisés avec du bon boeuf irlandais…La viande était juteuse et cuite à point, les ingrédients frais et le pain encore chaud…J’ai choisi « the Dubliner », avec entre autres du cheddar irlandais, de la tomate coeur-de-boeuf et des cornichons. Vous pouvez jeter un coup d’oeil à leur menu ici. De plus la serveuse était très sympa, et parlait très bien français!

Petit passage express au Tesco du quartier, je sais pas vous mais moi j’adore visiter les supermarchés à l’étranger 🙂 On y trouve des tas de choses improbables, comme ces paquets pantagruéliques de chips, et ces barquettes de « garlic toasties », des petites tartines au beurre d’ail. Si vous regardez bien, vous verrez que la couche de beurre est bien plus épaisse que le pain 🙂 Je vous rassure, on n’a acheté aucun de ces produits !

 


L’incontournable « Spire« , une sculpture en forme d’aiguille, haute de 120 m. Moi qui n’ai pas le vertige en avion, il m’a été impossible d’observer le sommet en me plaçant au pied de cette tour, j’ai eu comme une sorte de vertige inversé. (Ca me fait la même chose quand je passe près de la cathédrale de Strasbourg. Quand je la longeais à vélo chaque matin en allant à l’école, j’évitais de la regarder. Je sais, chacun ses phobies…)


Petite visite rapide au Trinity College, qui est la plus ancienne université d’Irlande, fondée en 1592. J’aurais voulu y voir le Livre de Kells, qui me fascine depuis le début de mes études, en histoire de l’art. Malheureusement il y avait trop de monde, et ce jour-là il y avait une remise de diplôme, donc c’était quasiment impossible de circuler librement. Dommage, la prochaine fois! Car je compte bien y retourner…


A midi on a craqué en passant devant l’ Epicurean food hall, sur Liffey street. Il s’agit d’une grande galerie constituée de plusieurs snacks représentant différents pays. Mister T est parti à New-York avec un bagel de chez Itsa Bagel, et moi j’ai fait un tour à Mexico avec un burrito plus que rassasiant. J’ai pris un basique avec du boeuf, du riz, des légumes et plein de jalapeno. Il était tellement dodu qu’il tenait debout tout seul sur l’assiette 🙂


Après on a pris un thé au Café des Irlandais, où les magnifiques banquettes (!) sont matelassées avec des pièces d’un euro et de 20 centimes…

Temple Bar, the place to be à Dublin! C’est un quartier historique du centre, devenu très touristique et fréquentés par les fêtards de passage. A la base, le quartier devait être détruit pour être remplacé par une gare. En attendant les travaux, les bâtiments en ruine furent loués à des artistes qui les ont transformés en ateliers et galeries. Finalement le projet de gare fut abandonné au profit de la culture arty qui s’y était formée. Comme quoi ça sert d’acheter un guide 🙂



Evidemment, quelques heures plus tard, le quartier était bien plus animé, grouillant d’une foule en liesse, au rythme de groupes rock and folk jouant à chaque coin…Je me demande ce que ça doit donner le soir de la fête de la musique!


Le dernier soir, on a déambulé sous la pluie, à la recherche d’un restaurant au hasard. On a atterri à l’Elixir, une enseigne italo-irlandaise. J’ai trouvé ce mélange insolite, je m’imaginais déja commandant une calzone fourrée à l’Irish stew. Vu qu’on était trempé et frigorifié, on a foncé sans réfléchir. J’ai pris en entrée des champignons farcis au fromage, qui en fait étaient panés et délicieusement croustillants. Ensuite j’ai opté pour un traditionnel fish and chips, qui s’est avéré très décevant, la pâte à frire était tout simplement…molle. Bon j’ai mangé le poisson à l’intérieur, et les frites bien sûr 🙂 Mais le serveur était chaleureux et on était un peu raplapla, alors c’était pas si grave…


Et voilà Dublin c’est fini, c’était chouette mais bien trop court…

 

6 Commentaires

  1. Ahhh IRRREEEGULLLARRRY CHOIIIIICEEEEEEEE !!!!!!!!!!

  2. c particulier tout d’mm la cuisine ^^, brut de decoffrage tu dit?

  3. Que de souvenirs ! j’y est également passé 4 jours il y a 2 ans, je confirme le brut de décoffrage pour la cuisine … )

  4. Et bien moi j’y suis allée quand j’avais 15 ans et en ai gardé de bon souvenirs.Je me rappelle surtout des galeries marchandes et des tescos comme tu dis,le meilleur endroit pour découvrir quelques spécialités!

  5. Sympa le voyage et très jolie ville

  6. Appétissant et très très dépaysant tout ça!
    Dommage que tu n’ai pas pu te faire plaisir chez Irregular Choice, mais avec Topshop, je suis sure que tu as contribué (un peu) à la relance de charmant pays en crise.

Laisser un commentaire