Biscuits à l’huile d’olive et au Martini


Encore un mélange farfelu, me direz-vous ? Et bien oui, vous savez chez qui vous mettez les pieds, à force 🙂
J’aurais pu vous raconter que cette idée a germé cette nuit dans mon sommeil, mais non, il s’agit plutôt de hasard… et de fonds de placard !
A la base, j’étais en train de réaliser une toute autre recette de biscuits, mais je n’avais plus assez de farine, alors j’ai bidouillé comme j’ai pu! Dans la recette originale, il me fallait du vin blanc, mais je n’avais pas envie d’ouvrir une bouteille pour à peine un verre, donc j’ai pioché au hasard dans le placard « spécial apéro ». Je suis tombée nez à nez avec la bouteille de Martini déjà entamée, et hop, je lui ai fait un sort!Et dans la recette initiale, il fallait utiliser de l’huile neutre, que j’ai remplacée par de l’huile d’olive, en pensant que ça allait être certainement plus sain et plus goûteux.


Il me reste encore un peu de place dans ma
boîte à biscuits pour de nouveaux arrivants 🙂


Tout en triturant ma pâte du bout des doigts, je me suis dit « ça va jamais marcher, ce gloubi-boulga« … Sans aucune conviction, j’ai quand même persévéré dans ma non-recette. J’ai formé des petites boulettes que j’ai écrasées d’un coup d’index puis roulées dans le sucre, et ensuite j’ai enfourné le tout sans rien attendre d’extraordinaire.

 

Et puis finalement, comment vous dire…TROP TROP BON !!!
La sensation en
bouche est assez surprenante: même s’il s’agit de petits biscuits
sucrés, on a l’impression de croquer dans un « snack » salé à travers la présence de l’huile d’olive!
Dès le premier « scrountch« , je suis littéralement tombée amoureuse de mes petites créations ! Comment ça j’exagère? L’association de la saveur fruitée de l’huile d’olive et de la fraîcheur du vermouth (oui le Martini c’est une marque en fait) est tout simplement fabuleuse! Le mariage de l’année j’vous dis ^^
Quant à la recette originale, je l’ai refaite avec les bons ingrédients et je vous en parle bientôt !

PS: comme dans la recette originale, j’ai utilisé un verre à moutarde pour peser mes ingrédients. Si vous n’en avez pas, prenez un petit verre, ça fera l’affaire. Pour info, un verre de farine fait environ 100 grammes.

Biscuits à l’huile d’olive et au Martini
(pour une trentaine de pièces)

-4 verres de farine
-1/2 verre de Martini
-3/4 de verre d’huile d’olive
-1/2 verre de sucre
-1/2 sachet de levure chimique
-une pincée de sel
-un peu de sucre pour l’enrobage

Versez le sucre et le Martini dans un saladier. Mélangez avec un fouet pour faire fondre le sucre. Ajoutez l’huile et remuez bien l’ensemble. Mélangez la farine, le sel et la levure, puis versez dans le saladier, progressivement. Commencez par amalgamer avec le fouet, puis continuez avec une cuillère en bois. Formez une boule de pâte et enveloppez-la de film alimentaire. Laissez-la reposer 30 minutes au frais.
Préchauffez le four à 160°C.
Prélevez des petites boulettes de pâte et roulez-les entre les paumes de vos mains, jusqu’à ce qu’elles aient la taille d’une grosse noix. Aplatissez-les légèrement avec l’index et roulez-les dans le sucre. Disposez-les sur une plaque tapissée de papier sulfurisé (ou un tapis anti-adhésif). Enfournez pour 20 minutes. Laissez refroidir sur une grille avant de les entreposer dans une boîte hermétique.


Allez zou, encore un petit cadeau gourmand de plus dans la hotte de Requia et de Cathy !

11 Replies to “Biscuits à l’huile d’olive et au Martini”

  1. Ton inspiration est toujours de bonne augure comme d’habitude Ils ont l’air si irrésistibles tes créations !

  2. j’aurais jamais pensé à mettre du Martini dans mes gâteaux, mais maintenant j’y penserai!

  3. L’association m’a parue bizarre, et puis en fait ca m’a l’air MIAM comme tout!
    Bises
    GAelle

  4. Super original l’alliance huile d’olive et martini ! Je note !!

  5. Bon là faudrait que je trouve à quoi ça correspond « un verre »!!! Pour la farine ça va mais pour le reste c’est assez nébuleux… Bof, pas grave, j’improviserai ça va rester dans l’esprit de la recette!

  6. La recette d’origine me fait penser aux biscuits au vin blancs pied-noires, les roicos (ou rosquillos de vin blanc). Et effectivement, la mesure, c’est le verre à moutarde !

  7. @Floui,vraiment irrésistibles, un charme fou même @Le grenier de Nanasui on a toujours des fonds d’apéro dont on ne sait pas quoi en faire, là c’est l’occasion @MarmitedeCathy:hi hi,moi non plus je n’y croyais pas, avant que je les sorte du four!
    @Gaelle:C’est clair que ce n’est pas commun comme association @L’Etudiante:hé oui ça change du chocolat ou du thé matcha @Mélanie:c’est un petit verre qui correspond à environ 20 cl.
    @La Cocinera Loca:hé hé tu chauffes,en tout cas ça se passe dans le Sud!

  8. le martini ne me surprend pas, l’huile d’olive par contre… mais promis je vais essayer ( dès que ma boite à gateaux se videra un peu j’ai fais 3 fournées aujourd’hui !)

  9. très original !
    bises

Laisser un commentaire