Bao coréen au poulet croustillant

 

S’il y a bien quelque chose que je retiendrais de mes séjours en Corée (le dernier date d’il y a 5 ans, bouhouuu), ce serait la street-food! Quel bonheur de pouvoir déambuler dans la rue en reniflant toutes ces bonnes odeurs de calamar grillé, de brochettes, de hot-dog, de beignets aux légumes…etc.
Alors quand 750g a annoncé son concours sur la cuisine coréenne pour gagner un billet d’avion pour le pays du matin calme, mon sang n’a fait qu’un tour!
J’avais envie de proposer le fameux poulet KFC (Korean Fried Chicken) mais présenté sous forme de gua bao, ces fameux petits sandwiches taïwanais à la mode depuis quelques années. Les pains sont bien sûr faits maison et cuits à la vapeur: leur moelleux contraste à merveille avec le croustillant du poulet! Quant à la sauce coréenne, il s’agit ici d’une variante soft non piquante, pour que Mini Piment puisse en manger sans se transformer en torche humaine. Finalement elle porte vraiment mal son surnom 😀

         En tout cas ce poulet est un petit bijou de perfection: il reste croustillant même sous la couche de sauce caramélisée. Le secret? Allez lire la recette ahahah! C’est un peu long mais le jeu en vaut la chandelle!

Bao coréen au poulet croustillant

(pour 10 pièces)

Pour la pâte à bao (d’après la recette de Beau à la louche):
-1/2 càs de levure boulangère sèche
-1,5 càs de sucre
-112 ml d’eau tiède
-232 g de farine
-1/2 càs de levure chimique
-1 càs d’huile végétale

Pour le poulet (d’après la recette de Maangchi):
-4 hauts de cuisses de poulet (vous pouvez utiliser du blanc mais je trouve ça trop sec)
-70 g de fécule de maïs
-1 càc de gingembre râpé
-sel
-poivre
-huile de friture

Pour la sauce caramélisée:
-60 ml de sauce soja
-3 càs de sirop de maïs (ou du miel)
-1 càs de vinaigre blanc
-4 gousses d’ail
-1 càc de gochujang (pâte de piment coréenne, pour la version enflammée)

Pour la garniture: 
-quelques rondelles de concombre
-1 càs de graines de sésame
-un peu de ciboule ciselée

Préparez la pâte à bao:

Mélangez dans un bol l’eau tiède, la levure boulangère et le sucre. Laissez reposer 10 min à température ambiante. Versez dans un saladier la farine, la levure chimique, l’huile et le mélange précédent. Mélangez et pétrir (à la mais ou au robot) jusqu’à obtention d’une pâte homogène et élastique. Couvrir le saladier avec un linge mouillé ou du film alimentaire, puis laissez reposer dans un four à 35°C pendant 1H (ou près d’un radiateur allumé en hiver).

Au bout de ce temps, pétrir la pâte sur un plan de travail fariné et divisez-la en 10 boules de taille identique. Disposez-les sur une plaque farinée et recouvrez de nouveau avec un linge mouillé ou du film alimentaire huilé pour ne pas que ça colle. Laissez reposer 45 min dans le four à 35°C.
Au bout de ce temps, abaissez chaque boule de pâte avec un rouleau à pâtisserie, pour former des ovales d’environ 12 cm de long.

Huilez légèrement la surface à l’aide d’un pinceau puis repliez-les sur eux-mêmes. Cela va permettre de les ouvrir plus facilement après cuisson.

Déposez-les dans un panier vapeur tapissé de papier sulfurisé huilé et faites-les cuire 15 min. Il faut bien les espacer car ils gonflent à la cuisson.

Préparez le poulet:

Si vous utilisez des hauts-de-cuisses, désossez-les et coupez la chair en gros morceaux. Mettez-les dans un saladier avec le gingembre puis assaisonnez de sel et poivre. Mettez la fécule de maïs dans un bol et enrobez-en chaque morceau de poulet.

Faites chauffez l’huile dans une poêle et faites-y revenir l’ail haché pendant 30 secondes. Versez la sauce soja, le sirop de maïs (ou le miel) et le vinaigre. Pour la version piquante, ajoutez le gochujang. Lorsque ça commence à faire des bulles, ajoutez le sucre et mélangez bien. Retirez du feu.

Faites chauffer un bain d’huile de friture (mais pas trop chaud) et plongez-y délicatement les morceaux de poulet pendant environ 5 min. Égouttez et laissez refroidir. Faites chauffer à nouveau l’huile (un peu plus chaud) et faites frire une seconde fois les morceaux de poulet pendant 3 min. C’est cette seconde cuisson qui va les rendre bien croustillants. Egouttez-les.

Faites chauffez la sauce de nouveau et mettez-y les morceaux de poulet frits. Mélangez pour bien les enrober.

Dressage:

Ouvrez délicatement chaque petit pain et garnissez-les de rondelles de concombre et de poulet. Parsemez de graines de sésame et de ciboule. Dégustez sans attendre. Impossible de ne pas vous lécher les doigts!

13 Replies to “Bao coréen au poulet croustillant”

  1. Tes photos sont TELLEMENT appétissantes ! J’adore le poulet frit coréen..dans les dramas, quand ils en commandent, j’ai toujours si faim ! Je testerai ces baos, sûr et certain !

    1. Merci Ludmila! Le poulet frit c’est une des pires tentations dans les dramas 🙂

  2. Ça a l’air trop bon ! Je me la mets de côté… Merci ! J’espère que tu remporteras le concours.

    1. Oui je confirme, c’est trop bon! Merci, on croise les doigts!

  3. Je salive devant ta recette qui est vraiment gourmande et plus qu’appétissante !! va falloir que je me lance pour prendre le temps de la tester ! cela donne vraiment envie !!

    1. Ah oui du temps, il en faut pour réaliser cette recette, surtout pour le pain!

  4. Je sais pas pourquoi, je suis CERTAINE que tu vas gagner…

    1. Arrête de me mettre la pression!

  5. Bonjour,
    Quelle quantité de sucre faut-il mettre dans la sauce SVP ?

    1. Bonjour,il faut 1,5 cuillère à soupe, c’est indiqué dans la liste des ingrédients 🙂

  6. Bonjour !
    je reviens souvent sur votre site, mais je n’ai jamais osé me lancer…
    j’ai jeté mon dévolu sur cette recette, mais moi aussi j’ai une frimousse à la maison, donc j’aimerais espacer les préparations… pourriez-vous m’indiquer si je peut faire la pâte la veille par example? et la sauce peut-elle se préparer quelques heures à l’avance?
    Merci d’avance ! et on croise les doigts pour le voyage 😉

    1. Bonjour Sandra! Pour cette recette vous pouvez réaliser les pains la veille, et les réchauffer à la vapeur à la dernière minute. Pour la sauce, il vaut mieux la faire à la dernière minute car en refroidissant elle durcit vite! Merci d’avoir croisé les doigts, j’ai remporté le concours 🙂

  7. […] jour avec ma recette de bao au poulet croustillant, je vous avais parlé d’un concours organisé par 750 G , sur le thème de la cuisine […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.