Souris d’agneau confites à l’ail et aux olives

(article sponsorisé)

 

Lorsque mon blogopote Nomade Immobile m’a proposé de goûter aux vins produits par la Cave dont son amie est l’oenologue, je n’ai pas hésité une seconde. Demande-t-on à un aveugle s’il veut voir?
Blague à part, j’avais déjà eu l’occasion de goûter à un très bon rosé qu’il m’avait offert lors d’un atelier cuisine à la maison. Très fruité et d’une couleur éclatante, j’en ai gardé un tel souvenir que ce fut avec un plaisir non dissimulé que je reçus les autres bouteilles en provenance des Vignerons de Gonfaron.

 

 

Afin d’orienter les novices en la matière comme moi, ceux-ci ont eu la bonne idée de mettre en place le concept Inverso. Ce système novateur repose sur un principe de graduation des vins sur trois registres, notés de 1 à 9:
-l’intensité aromatique (discret ou explosif)
-la structure (fruitée ou corsée)
-la puissance (légère ou forte)

Ces descripteurs apparaissent sur l’étiquette de chaque bouteille et permettent de choisir son vin sans se tromper…et sans être forcément expert! Ce qui est fort utile quand on n’y connaît pas grand chose ^^

 

(Intensité aromatique: 6  Structure: 7  Puissance: 2)

 

J’ai également apprécié le design des bouteilles, avec des étiquettes épurées et contemporaines, qui tranchent avec le look suranné de celles que l’on connaît sur le marché.
La gamme se présente sous des noms enchanteurs évoquant la sérénité des terroirs provençaux. Pour les vins de pays, vous pourrez opter soit pour le Poétique, soit pour le Bucolique. Quant aux vins AOC Côtes de Provence, vous aurez le choix entre le Lyrique, l’Onirique, l’Hédonique, le Symphonique, le Rosé de Légende et l’Unique. Des petits noms qui donnent envie de s’envoler vers le Sud, n’est-ce pas?

 

 

J’ai choisi de tester en premier l’Hédonique Rouge, qui se décline également en rosé et en blanc. Ce nom* m’a tout de suite interpellée, évidemment, moi l’épicurienne devant l’éternel… Ce vin est issu d’un assemblage de Grenache, de Syrah, de Cabernet Sauvignon et de Carignan. D’une belle couleur cerise, il présente des arômes de fruits noirs, de réglisse et d’épices.
Pour le déguster, j’ai mitonné des souris d’agneau longuement confites au four, un plat tout simple mais avec beaucoup de saveurs. Le mariage fut idyllique, entre la chair fondante de l’agneau, l’ail devenu crémeux, la suavité des olives et la rondeur de ce vin divin…

* Hédonique signifie « qui est à la recherche du plaisir ».

 

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

 

Souris d’agneau confites à l’ail et aux olives
(pour 2 pers)

-2 souris d’agneau
-1 gros oignon
-1 tête d’ail entière
-une vingtaine d’olives noires
-6 branches de thym
-50 cl de bouillon de légumes
-2 càs d’huile d’olive
-sel,poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Faites chauffez l’huile dans une cocotte allant au four. Saisissez les souris d’agneau sur toutes les faces, sur feu vif, pendant 5 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Ajoutez l’oignon finement émincé et les gousses d’ail en chemise. Remuez et faites dorer l’oignon pendant 10 minutes sur feu moyen. Assaisonnez de sel et poivre et ajoutez le thym. Versez le bouillon chaud,fermez la cocotte avec un couvercle et enfournez pour 1H30. Ajoutez les olives puis prolongez la cuisson de 30 minutes. Servez bien chaud, avec des pommes de terre rôties par exemple.

 

J’adore les plats du dimanche, pas vous?

14 Commentaires

  1. Mais pourquoi ne pas mettre le vin directement dans la cocotte avec le reste ? :p

  2. @Alaska: j’y ai pensé,mais je voulais en priorité faire ressortir les sucs de la viande dans la sauce et ne pas les masquer avec le vin directement dans le plat.

  3. Voila une petite merveille du sud mijotee comme je les aime! Belle gamme de vin………vous avez du vous regaler!

  4. Haaaaan. Mais tu me donnes trop envie là, c’est pas possible !!

  5. QUE DE BOULETTES A FAIRE (a essayer) a moi la cuisine,quand a ta souris d’agneau c’est toujours un regal bisous

  6. très réussi!!!je peux m’inviter?
    Stéph

  7. Je crois que les souris d’agneau confites c’est vraiment un de mes plats préférés ! Super fondantes … Elles ont l’air topissimes : D

  8. Très beau ton plat et ce concept pour découvrir l’œnologie me semble excellent!

  9. Ton article et ta recette sont extra. Merci

  10. Personnellement, c’est la partie du gigot que je préfère, alors tu es bien tombée !

  11. je salive devant les photos…Super les indications pour se repérer pour le vin !

  12. Oh la la! Bave bave bave bave!!!!
    Ca donne trop envie (normal, à 8h26!)
    Bisous!

  13. j’adore l’agneau, encore plus la souris d’agneau, reste à faire aimer ça à mon mari !! Pas gagné, mais avec cette recette, j’ai peut-être des chances !
    Citron et citronnelle

Laisser un commentaire