Un livre, une recette #16: Poulet piri piri


 

Avec l’arrivée des beaux jours, j’ai ressenti l’urgence de faire le grand ménage chez moi, et pas qu’un peu. Ca m’arrive environ une fois par an, les meubles finissent par me sortir par les yeux et il faut que je change tout. L’année dernière j’avais complètement inversé l’emplacement des meubles dans la chambre, cette fois-ci j’ai décidé de revendre notre énooorme armoire normande pour la remplacer par des étagères plus contemporaines.
En général quand je prends ce genre d’initiative, j’attends que Mister T soit absent pour tout chambouler à la maison. Oui, moi, du haut de mon mètre cinquante-douze, j’arrive à tout bouger par la seule force de mes bras de gamine de 8 ans. Quand j’ai du pousser la bibliothèque, je me suis dit deux choses: soit mes pantoufles étaient vachement glissantes (vous auriez du me voir patiner sur place, afin de bouger le meuble de 5 millimètres vers la gauche), soit j’avais trop de livres de cuisine.

C’est ainsi que j’ai pris la douloureuse décision de me débarrasser de certains de mes ouvrages, à peine feuilletés pour certains. Et je n’avais même pas de table bancale comme alibi pour pouvoir les garder comme cale.
Parmi eux, il y avait 30 minutes chrono de Jamie Oliver. Oui, vous avez bien lu. Je l’avais acheté sur un coup de tête, et puis en me rendant compte qu’il ne me serait impossible de réaliser un seul de ses menus en moins d’une heure, je l’ai rangé entre la revue Tupperware de 1976 offert par ma voisine retraitée (une pièce de musée que je ne peux me résoudre à balancer)(la revue, pas la voisine), et les 2 exemplaires identiques de Manger Crazy, reçus en cadeau par ma belle-soeur et par Reliboukitchen. C’est marrant que 2 personnes qui ne se connaissent pas aient eu l’idée de m’offrir le même bouquin, non? Là encore, je les garde précieusement! Et après on se demande comment je me suis fait mal au dos en jouant au déménageur…
Et sinon, j’ai quand même gardé le livre de Jamie (après avoir hésité à le bazarder sur le Bon Coin), son poulet piri piri en vaut bien la peine finalement. J’ai pas pris mon chronomètre, j’ai pris mon temps, et surtout je n’ai pas pris de rail de coke pour aller aussi vite que lui !

PS: J’ai simplifié la recette car il me manquait des citrons non traités et j’y ai rajouté plein de légumes.Et remplacé les cuisses de poulet par une volaille entière.

Poulet piri piri:

(pour 4 à 6 personnes)

-1 poulet fermier
-1 poivron rouge
-1 petite aubergine
-2 gros champignons de Paris (à farcir)
-un peu d’huile d’olive

Pour la sauce piri piri:
-1 oignon
-2 grosses gousses d’ail
-2 piments oiseaux
-1 bouquet de basilic
-2 càs de paprika fumé
-4 càs de vinaigre de vin
-le jus d’un citron
-2 càs de sauce Worcestershire
-5 cl d’eau
-sel
-poivre

Coupez le poulet en morceaux et enduisez-les d’huile d’olive. Faites-les saisir sur une poêle-grill (ou une poêle tout court) très très chaude, côté peau. Pendant ce temps, coupez le poivron en gros morceaux, l’aubergine en rondelles épaisses et les champignons en deux. Retournez les morceaux de poulet et ajoutez les légumes autour, si vous avez de la place dans la poêle.
Préchauffez le four à 200°C.
Pendant ce temps, préparez la sauce. Coupez l’oignon en quatre, et mixez-le dans un petit robot avec le reste des ingrédients de la sauce. Attention, comme dit Jamie dans le livre, pensez à enlever les tiges des piments hein!

Retournez les légumes pour qu’ils soient marqués sur l’autre face également.
Versez la sauce au fond d’un plat allant au four, puis déposez-y les légumes. Posez le poulet au-dessus (sans le gras fondu), côté peau vers le haut. Enfournez pour 15 à 20 minutes.

A la sortie du four, ajoutez un peu de fleur de sel et du poivre du moulin, au cas où vous trouveriez le piment un peu faiblard à votre goût 🙂 Dégustez bien chaud, en nappant les morceaux de poulet avec la sauce bien piquante! Chez nous, ce fut avec du riz blanc, comme d’hab!

Bon appétit!

 

8 Commentaires

  1. que de belles saveurs, couleurs, et sans nul doute odeurs !! j’aime ta mise en scene super pep’s ^^
    j’ai fais comme toi la semaine dernière, armoire, livre, design tout y est passé quand femme veut … =)
    bises

  2. Oui quand on a une idée derrière la tête…

  3. Encore un poulet qui décape

  4. Ca me donne faim tout ça! j’hésitais à me l’acheter car les photos me font trop envie, mais j’ai toujours un peu l’impression de retrouver les même recettes d’un livre à l’autre.
    Du coup tu déconseilles de l’acheter?
    Charline

  5. Un petit côté exotique avec des ingrédients que l’on peut trouver sur les marchés !

  6. Je ne connaissais pas ce plat ! Ca a l’air savoureux!

  7. Très appétissant ce plat! Moi aussi j’ai soucvent envie de déméager, mais y’a pas tellement la place pour mettre mes meubles autrement… -_-‘

  8. Hummm… Ta recette me tente beaucoup… et dire que j’ai le livre dont tu parles et qu’il faut que tu prépares une recette pour que je le ressorte de la bibliothèque…

Laisser un commentaire