Sauce piquante à l’africaine

 

Il y a un joli stand au marché que j’aime beaucoup, qui est toujours bien garni de légumes locaux, et dont les producteurs sont adorables. On les remarque de loin car ils aiment bien suspendre des courges biscornues et des branches d’aromatiques pour décorer leur emplacement, et la dernière fois, il y avait d’énormes bouquets de piments qui pendaient au-dessus de leurs têtes. Il y avait des tresses de piments d’Espelette, mais aussi des gerbes de piments antillais, que je voyais pour la première fois en Alsace (je veux dire par là qu’ils ont poussé en Alsace, sinon on en trouve dans chaque supermarché, mais importés de pays lointains). Le monsieur était tellement content que je lui en achète qu’il m’en a rajouté d’autres dans le sachet. Faut dire que ces petites boules de feu ne sont pas monnaie courante dans la cuisine locale ici 🙂

Je les ai transformés en sauces piquantes, histoire de mettre du peps dans nos plats (enfin c’est pas comme si le frigo débordait déjà de bocaux de condiments ^^). Je ne savais pas comment appeler cette préparation car bien entendu, « sauce africaine » c’est un peu trop générique, c’est comme si je parlais de sauce asiatique, ça veut rien dire. J’ai juste traduit le nom d’une recette en anglais (african pepper sauce) dont je me suis inspirée, voilà tout. Si quelqu’un sait de quel pays ça vient, je veux bien l’info!
On a testé à la maison et j’ai adoré, même si je redoutais d’avoir mal au ventre après, haha. Mais je n’ai eu aucun bobo après, car j’avais soigneusement épépiné les piments avant. N’oubliez surtout pas de vous protéger les mains avec des gants, et d’aérer votre cuisine!

 


Sauce piquante à l’africaine

(D’après la recette de Immaculate bites)

Pour un grand pot:

-une dizaine de piments antillais (ou habanero) frais
-1 oignon
-4 gousses d’ail
-1 tomate fraîche (ou en conserve)
-1 petit bouquet de persil
-2 càc de concentré de tomate (il n’y en a pas dans la recette originale)
-2 cubes de bouillon de légumes
-1 pincée de sel
-10 cl d’huile végétale neutre

Munissez-vous de gants en latex et coupez les piments en 2, puis épépinez-les soigneusement. Emincez grossièrement l’oignon, les gousses d’ail, la tomate et le persil. Mettez le tout dans un petit robot, avec les cubes de bouillon émietté, le concentré de tomate, le sel et l’huile. Mixez jusqu’à obtention d’une purée homogène. Versez dans une petite casserole et faites mijoter sur feu doux pendant 15 à 20 min, en remuant souvent pour ne pas que le fond brûle. Transvasez dans un bocal propre et laissez refroidir à température ambiante avant de conserver au frais.

 

7 Replies to “Sauce piquante à l’africaine”

  1. Ça doit être terrible, il faudra que je mette une étiquette  » attention danger » pour mon chéri (il est fragile avec le piquant )

  2. Je trainais justement sur ce site la semaine dernière, la hot pepper soup me faisait de l’œil 🙂

    https://www.africanbites.com/african-pepper-soupchicken/

    1. Je viens de regarder cette recette, ça a l’air terrible!

  3. Miam miam!! J’adore les sauces piment et le blog Immaculate bites, alors forcément ta sauce me de l’oeil. Pour l’origine de la recette, je pense qu’on trouve cette recette du Ghana à la Sierra Leone, en passant par la Gambie, le Nigeria…et certainement les pays environnants, avec des variantes. Et ici, à la Réunion, on appelle les sauces piment: « piment la pâte » ou « piment krasé »

    1. Ah « piment la pâte », j’avais déjà entendu ça effectivement! Tu as raison, je pense que cette sauce existe un peu partout mais n’est jamais la même d’un pays à l’autre.

  4. Pour la cuisine africaine il faut obligatoirement le Kubor…….attention salé++++++

    1. Oui je sais mais j’ai préféré utiliser un cube de bouillon bio et sans huile de palme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.