Oeuf cocotte à la crème d’asperge et au cantal


Je ne sais pas ce qu’il m’arrive en ce moment, je suis une vraie miss catastrophe en cuisine. Ca a commencé la semaine dernière, lorsque j’ai voulu visser le blender de Mister T sur sa base. Et oui chacun a ses joujoux dans la cuisine, et il s’en sert exclusivement pour faire ses smoothies quasi-quotidiens (non vous ne rêvez pas, il les fait tout seul comme un grand). Sauf que j’ai été un peu trop violente et POF, le manche du blender m’est resté dans la main. Wouuupsss …
Ensuite au tour de mon batteur électrique (multifonction) que j’aime plus que tout au monde. Sans lui, pas de pâte à pain, à brioche ou à pizza, pas de velouté mixé, pas de pavlova… C’était vraiment mon meilleur ami, malheureusement je l’ai tué lors de la réalisation de mes petits cakes . Je savais que la farine de châtaigne c’était mastoc, mais pas à ce point-là! En fait j’avais commencé à mélanger la farine et les oeufs avant de verser le lait…ERREUR FATALE ! Ca s’est compacté comme du béton, j’ai forcé sur la vitesse et CLAC ! Il s’est arrêté d’un seul coup. GAME OVER.
Enfin, last but not least, pas plus tard qu’avant-hier soir, alors que j’étais tranquillement installée dans mon canapé, je me suis juste renversé…une tasse entière de thé bouillant sur mes cuisses. Oui bouillant, car j’ai toujours un big thermos de thé pour le garder au chaud, c’est bien pour les feignasses comme moi qui n’ont pas envie de se lever au moindre signe de soif. Jamais de ma vie je n’ai ressentie une telle douleur, du moins à cet endroit, et jamais je n’ai bondi aussi vite de mon siège jusqu’à la salle de bain. Evidemment, c’est toujours à ces moments-là qu’on se rend compte de la misère de sa trousse à pharmacie. Pas de Biafine en vue, que dalle, je suis même allée toquer chez la voisine à 22h pour savoir si elle en avait. Bref, j’ai calmé l’incendie avec les moyens du bords: eau froide et glaçons…Maintenant je vais mieux, ouf.

Du coup aujourd’hui j’ai préféré ne prendre aucun risque, pas de gros couteau, pas de flambage, on va rester prudent hein… Je me suis consolée avec un plat « comfort food » mais pas trop, avec ces oeufs cocotte. Vous savez quoi? C’est la première fois que j’en fais… C’est diiiingue, comme est-ce que j’ai pu m’en passer pendant toutes ces années ? Primo, c’est juste délicieux, et secundo, c’est tellement facile que n’importe quel bras cassé peut y arriver. La preuve, aujourd’hui je ne me suis même pas fait de bobo (alors que j’ai utilisé un mixeur dans la recette^^).

Oeuf cocotte à la crème d’asperge et au cantal (pour 2 pers)

-2 oeufs extra-frais
-100g d’asperges vertes en conserve
-1 briquette de crème liquide (20 cl)
-30 g de cantal
-sel, poivre
-qq râpures de muscade (facultatif)
-2 tranches de pain grillé (j’ai pris du pain de mie complet)

Préchauffez le four à 180°C. Egouttez les asperges et mixez-les avec la crème. Assaisonnez de sel, poivre et muscade. Versez dans une petite casserole et faites chauffer 5 minutes. Versez cette crème au fond de vos récipients (mini-cocottes, ramequins ou verrines résistantes à la chaleur). Taillez la moitié du cantal en petits cubes et mettez-les dans la crème. Cassez un oeuf au milieu et râpez au-dessus le reste du cantal. Déposez vos récipients dans un plat à bords hauts, et versez un peu d’eau chaude au fond. Enfournez et faites cuire au bain-marie pendant 10 minutes. A déguster bien chaud avec des mouillettes croustillantes!

PS: si vous n’aimez pas les asperges, vous pouvez les remplacer par des coeurs d’artichaut, des champignons ou des petits pois. Pareil pour le cantal, utilisez le fromage que vous voulez (comté, gruyère etc…)

Je vous laisse quelques jours, je vais passer un looong week-end à Paris avec des amis…Pas de cuisine mais un food-trip en vue 🙂

 

15 Commentaires

  1. et re aaaargh … après le boudin, les oeufs cocoooootte … que j’en ai envie dis donc, j’en aurais des recettes à faire « après » et je croise les doigts pour que ta poisse s’arrête !

  2. @Flo:ah mince,les oeufs aussi!Oui prie pour moi car demain je prends le train, on ne sait jamais, si le chauffeur comment une erreur d’aiguillage ou koikesse !

  3. Aïe, j’ai mal pour toi en lisant tes mesaventures… Il m’est arrivée une expérience similaire, le café de la cafetière italienne (donc ultra brûlant) renversé… sur l’une de mes cuisses. Ça s’est passé tellement vite que je n’ai pas réagi à temps.
    Premier reflex, se déshabiller ou pas (si c’était du synthétique)
    Deuxième réflex, poser une serviette trempée sur la zone.
    Troisième réflex, appeler le médecin ou aller aux urgences. Et attendre.
    ***
    rhalala, le jaune qui céde sous le pain de mie… Bave !

  4. C’est juste trop bon et safe en plus =) bon WE à Paris !

  5. Je trouve vraiment qu’il manque des recettes de l’île Maurice ou de l’ile Rodrigues dans cet index d’enfer!
    un petit tour par un resto mauricien a Paris donnera peut etre une idee des bon p’tits plats qu’on y mijote?
    http://www.legrandbaie.com/
    Bon food trip!

  6. miaaam ! j’adore !
    bises

  7. Aïe, je sais ta douleur, je me suis ébouillanté un peu de la même manière. Il y a des semaines où les bêtises s’enchainent. Le meilleur moyen de soigner les brûlures, c’est de l’eau froide. Ensuite, si la brûlure est légère, les jours suivant, il suffit d’hydrater la peau avec une crème. Sinon, pour une journée sans risque, il suffit de laisser ton homme cuisiné! Bonne journée.

  8. Tu pourrais écrire « Les malheurs de Létitia » avec toutes ces gaffes!! Au moins tu fais encore de bons petits plats qui me fait littéralement baver sur mon clavier!

  9. Miam Miam, je volerai bien une mouillette plongée dans le jaune d’œuf. Bon week end à Paris et reviens nous entière ; )

  10. Oooooh la série noire en effet ! Fatigue de l’hiver? Ta brulure, ca va?
    Un truc qui marche bien pour les brûlures c’est d’y appliquer de l’argile (encore faut il en avoir un tupperware de prêt dans un coin..
    Fais attention à toi et laisse Mister T te préparer quelques smoothies pour te remettre sur pied!

  11. Y’a des semaines poisse comme ça… J’ai déjà eu droit au renversement d’eau bouillante… sur les mains et le ventre! Je sais à quel point c’est horrible ; cette nuit, j’ai dormi la main dans un saladier rempli de glaçons! Très appétissante cette recette!

  12. Aïe! Quand ça se met à mal aller, on dirait toujours que ça n’a pas de fin. Mais tes oeufs en cocote sont effectivement très réconfortants. J’en suis une grande fan pour les soupers à la dernière minute. Bravo. Et bonne chance!

  13. Miam ça donne envie !!

  14. Ooouuh, je sens que je vais essayer ça!! Je suppose qu’avec des asperges fraîches, c’est encore mieux, non? Et au moins, cette recette là, je peux la faire ici sans problème (j’habite en Afrique du Sud et c’est pas toujours facile de trouver les ingrédients ou des équivalents), mais oeufs, fromage de ce genre, crème et asperges, ça, c’est tout bon!
    … et au fait, pour ta brulure, mieux vaut l’eau que la biafine, alors finalement, sans le savoir t’as fait au mieux!!

Laisser un commentaire