Tom kha kai : soupe thaïe au poulet et lait de coco

 

 

Après avoir survécu à la fin du monde et à une charmante rage de dents qui s’est invitée le soir du Réveillon (apocalypse bis), je n’avais qu’une envie: m’enfermer dans une grotte et ne plus entendre de feux d’artifice, d’enfant qui pleure ou de chat qui miaule en grattant la porte. Ou pire, de gens éméchés qui hurlent Bonne Année juste sous la fenêtre, pour être bien sûr de torturer les caliméros malades tapis sous la couette à 22H30. Je suis la spécialiste des réveillons ratés, c’est pas ma faute, c’est comme une malédiction qui me poursuit depuis des années. Mais en 2012 j’ai décroché la palme, un palmier entier même.

Petit florilège:

1990: Fête déguisée à la noix, c’est nul, faut danser le limbo et j’y arrive pas. « Pourtant t’es pas grande! » Vos gueules.
1992: Toute la famille va faire la fête, mes parents chez des amis, mes grandes soeurs & mon frère en boîte. Je suis malade, c’est Mamie qui s’occupe de moi et on regarde Patrick Sébastien à la télé.
2000: La coiffeuse a posé les bigoudis trop longtemps, je ressemble à Eriq Lasalle dans « Un prince à New-York » (Soul Glo!). Soirée « western » avec mes parents (génial, à 18 ans), je sais pas danser le madison et en plus la collègue de ma mère veut que je sorte avec son fils. On est assis face à face mais on s’ignore. Ambiance.
2003: Soirée chez un mec bizarre de ma classe, dans une maison avec des animaux empaillés. On mange des pizzas et je m’explose un ongle en jouant au babyfoot.
2004: Cette fois-ci, c’est ma copine qui essaie de m’arranger le coup avec un ami calédonien. Trop bavard, il m’a vite saoulée, mais on est devenu de très bons amis.
2008: Soirée à Nouméa chez des gens que je ne connais pas, tout le monde est bourré, un mec finit à poil par terre et une grosse dinde trébuche devant moi, et m’assomme avec son trousseau de clés. Elle a rien remarqué, elle était bourrée aussi.
2010: On va dans la maison de campagne des parents de Mister T, avec deux amis. Pas d’eau, pas de chauffage, mais le poulet rôti était très bon, heureusement.
2012: Rage de dents entre 19H et 1H du matin. La nièce de Mister T se brûle la main en touchant un wok brûlant. Trop malade, je quitte la soirée à 22H. A minuit, des gamins chialent dans le jardin, à la recherche de leur chat qui s’était enfui à cause des pétards.

Pour le réveillon 2013, je pense que je vais me préparer cette soupe sereinement, m’installer sur le canapé avec Mister T et jouer avec mon chat. Vous allez voir, je suis sûre qu’il va quand même m’arriver un truc.

 

Tom kha kai : soupe thaïe au poulet et lait de coco
(pour 4 pers)

-1,2 L de lait de coco (3 boîtes)
-4 hauts-de-cuisses de poulet (plus moelleux que le filet)
-2 tiges de citronnelle
-6 feuilles de combava (surgelées pour moi, envoyées par ma maman)
-2 càc de galanga râpé (en bocal pour moi)
-2 piments thaïs rouges
-1 càs bombée de sucre roux
-1,5 càs de nuoc-mam
-1/2 càc de sel
-1 citron vert
-un peu de coriandre fraîche

Normalement on y met des champignons mais je n’en avais pas!

Mélangez le lait de coco, le galanga et le sel dans une casserole puis faites chauffer sur feu doux. Coupez le poulet en petits dés (avec ou sans la peau, comme vous voulez) et ajoutez-le dans le lait de coco. Quand le poulet commence à être cuit, ajoutez les tiges de citronnelle écrasées, les feuilles de combava déchirées, les piments entiers mais fendus sur la longueur (pour libérer le parfum sans être trop piquant). Mélangez et portez à ébullition. Incorporez le sucre, le nuoc-mam et le jus de citron. Mélangez et laissez mijoter encore 2 à 3 minutes, puis servez bien chaud, avec quelques pluches de coriandre. Avec du riz gluant c’est parfait!

 

 

 

 

 

Et vous, c’est quoi votre pire souvenir de réveillon?
(allez, j’ai envie de me marrer)

 

 

26 Commentaires

  1. Miam !! Elle a quelque chose de réconfortant cette soupe !

  2. ahahaha j’adore cette recette merci !
    mon pire souvenir de réveillon…. ouais, comme un gros aphte devant un méga repas aha xD

  3. Mon pire réveillon ? au choix, la migraine ophtalmique (avec nausées et tout et tout) ou le vin rouge qui passe pas (le seul alcool que je digère pas le soir, cherchez l’erreur)

  4. Ben dis, 100% de lait de coco, ça doit envoyer ! Je préfère faire la moitié en bouillon de poulet, c’est plus léger je trouve. Ce qui n’empêche que ta version doit être délicieuse… Quand reviens-tu à Paris en food-trip, car j’ai un paquet de nouvelles cantines à te faire connaître ?
    A part ça, je ne sais pas pourquoi, mais je ne me souviens jamais de ce qui s’est passé durant mes réveillons de fin d’année. Bisous et bonne année quand même !

  5. Oh la la ! J’ai trouvé pire que moi dans le genre « réveillons ratés » ! Mon pire souvenir étant une soirée qui s’annonçait très sympa et en petit comité, vers 21h30 un ami décide de me mordre la cuisse « par amitié »… et il n’était même pas bourré. J’ai du partir m’enfermer aux toilettes pour ne pas pleurer devant tout le monde, et ça a gâché ma soirée. On est partis à 23h30 avec mon copain et on a « fêté » les 12 coups de minuit sur le chemin du retour, sous la pluie, dans le froid.
    Le pire étant le bleu, que j’ai gardé un bon mois sur la cuisse et qui est passé par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.
    Voilà ! Et sinon, j’adore cette soupe ! Et tu as raison d’utiliser des cuisses, les blancs sont souvent trop secs dans cette soupe.
    Bonne année !

  6. Ta soupe semble bien réconforte… Heureusement vu ce qui t’arrive ! Je te souhaite malgré tout une très très bonne année 2013 !

  7. @Réglisse: oui elle est très réconfortante!
    @didier: tu te moquerais pas un peu de moi là? @natacha: ah les problèmes d’alcool le soir, pas cool non plus!
    @Patrick: Eh oui chez moi on lésine pas sur le lait de coco Je reviens à Paris la semaine prochaine, mais avec ma soeur et ses enfants. Ca sera plutôt trip chez Mickey plutôt que food-trip à mon grand malheur. Mais je veux bien quelques adresses si tu as ça de côté!Bonne année!
    @Daryouchka: ah oui, c’est bizarre de mordre les gens par « amitié »!Bonne année!
    @Le citron: Oui il me fallait bien ça pour m’en remettre!Bonne année!

  8. je suis adepte des 31 couchés. En fait je passe des super 31 hors de Paris et des 31 tranquilles sur Paris mais jamais de grosses catastrophes ou maladies. c’est peut-être psycho sommatiques chez toi?
    en tout cas tu as 362 jours pour préparer le prochain
    Bonne année

  9. Huuuuuuuum ma soupe préférée,que je mange tous les soirs (oui oui) les pieds dans le sable qd je pars en Thailande .
    Mon pire souvenir? un retour de stage BAFA,malade (rhino,angine,température,dos coincé) et à minuit,tt le monde qui m appellait pour savoir comment j’allais.Mal,merci

  10. hmmm je prends cette soupe chaque fois que je vais au resto Thaï à côté de chez moi ^^
    par contre qu’est ce que c’est le galanga ? c’est le seul inconnu de la recette pour moi Oo (et le reste est noté pour tester !)
    Sinon pas de souvenir mémorable de loupé pour les reveillons … dans l’ensemble je m’en sors pas trop mal … désolée ^^

  11. bonne année ! le 31 décembre 13 sera peut-être meilleur que les autres réveillons..

  12. Le pire ? Une amie qui me laisse tomber au dernier moment. Et on était que deux pour ce réveillon. Dommage !

  13. Pas cool ton réveillon. Si ça peut te consoler, ça fait 3 années de suite que je suis malade pendant toutes mes vacances: Costa Rica : 6 points de soutures à la têtes + infection j’ai passé la moitier des vac a faire le tour de Dr. et hôpitaux. Japon : angine qui tourne en sinusite mega infectée. Essayet de trouver un Dr. qui parle anglais là bas. Espagne: je suis en train de déjeuner et d’un seul coup je me bloque le dos…peut plus bouger. C’était un samedi. Heureusement j’ai trouvé un gentil physio assez rapidement. Sinon à chaque noël j’ai la grippe, angine ou autre. L’année passé j’avais un tellement gros rhum que si on m’avais donné de la bouffe pour chat à la place du foie gras j’aurai pas vu de différence.
    Et cette année (enfin fin 2012) je suis déjà à 3 gastro antérite dont une pour mes vacances évidément… Voilà BONNE ANNEE sinon !!!
    En passant ta soupe à l’aire délicieuse mais je suis toujours au régime forcé…

  14. Cette soupe me parait tout à fait délicieuse quant au plus mauvais souvenir, un gastro déclarée à peine l’entrée passée!! ça n’est pas top surtout quand on reçoit à domicile…allez tout le monde dehors!!! Très bonne année 2013

  15. Euh le nouvel an ça n’a jamais été très follichon pour moi, entre les soirées dessins animés-champomy/champagne/dodo et les soirées au boulot de ma mère avec la chenille et tutti quanti, mais cette année c’était pas mal, on s’est tapé (à cause d’une lubie de ma chère maman) les galeries La Fayette bondées à l’heure de la sortie des magasins, avec un froid de canard et mon homme malade d’une gastro qui m’avait déjà pourri la semaine précédente, et ensuite il a failli vomir sur les pieds de mes parents dans le métro… je te laisse imaginer le silence plombant sur la route du retour, et bien sûr pas de champagne !
    J’avais déjà repéré cette soupe il y a un moment sur La Cuisine de Bernard mais malheureusement je ne pense jamais à acheter de galanga ni de feuilles de combava; il faudrait quand même que j’essaie un jour car tes photos donnent vraiment envie !
    Bonne année 2013 en tous cas, en espérant que la prochaine Saint-Sylvestre te délivre de ta malédiction ^^

  16. Adepte forcée de réveillons du 31 pourris, j’ai connu l’apothéose le 31 décembre 2011. Divorcée depuis quelques mois, j’appréhendais mon premier réveillon de la saint-sylvestre toute seule. Personne n’avait pensé à m’inviter mais ah ah, j’avais la parade !
    Une collègue de bureau m’avait gentiment donné un de ses somnifères (!) et n’en prenant JAMAIS, j’escomptais bien me coucher à 22 heures pour me réveiller, groggy, le 1er janvier en fin de matinée.
    Sauf que… après avoir lu la notice, j’ai découvert que « dans de TRES RARES cas », le truc pouvait faire l’effet inverse :insommnies, palpitations, excitation.
    Ben… que c’est qui n’a pas dormi de TOUTE LA NUIT et a écouté tous les crétins des environs, réunis comme par hasard sous son balcon, hurler « bonne année », téléphoner et lancer des pétards ?! Moi !!!!
    Depuis, j’ai déménagé à la campagne et ai pu me coucher à… 21 heures 30 le soir du réveillon 2012 et me réveiller tranquillement le lendemain !
    Dieu que je HAIS ce jour !

  17. le pire réveillon? j’hésite… l’année 2006, où j’ai chopé une gastro de tous les diables, à peine arrivée, et me suis vidée par tous les trous possibles? ou l’année 2013, où des vacances en allemagne qui s’annonçaient sympa se sont retrouvées avec moi malade, mon hotesse également, genre je parle pas un mot d’allemand, où je ne peux pas boire, où je suis coincée avec de gros fumeurs dans un appartement de 50 m² alors que je ne rêve que d’air pur? ah, je ne sais pas, j’hésite. Ah, et j’oubliais 2011, où j’ai fini dans un lit, plutot en mauvaise compagnie… Je crois que je vais arrêter de feter le nouvel an. Non, vraiment, it’s not a big deal, toute cette mascarade….

  18. Ahhhhhhhhh ma pauvre, les dents, ça fait trop mal….
    Première année que je décide de ne vraiment rien faire (avec l’aide suggérée de Mister M.) et finalement on a fini à faire une soirée avec mes parents chez nous, à l’aise, devant le bêtisier avec les chats.Ben c’était bien. Pas à faire semblant de ne pas être fatiguée après le repas, pas à se mettre sur son 31 et n’avoir qu’une envie, ouvrir son pantalon parce qu’on ne respire plus, boire sans se soucier de devenir un danger public ou de devoir dormir chez des gens chez qui tu n’oseras pas péter ou avoir la diarrhée du lendemain de fête (arrêtez, vous la connaissez!)….
    Mes pires soirées du 31, il y en a eu. Une soirée de mes 16/17 ans où je n’avais pas de potes (hé ouais) et je me suis retrouvée chez moi comme une minable, et à 22h je me suis décidée à aller à la fête de la salle polyvalente transformée en boîte. J’ai dansé avec un mec trop vieux pour moi qui m’a couru après des mois en me demandant de l’épouser (je me demande si il avait décuvé…)
    Sinon soirée avec un ex (devenu entre temps mon ex meilleur ami homo – sic) il me dit qu’il est d’astreinte, qu’il ne pourra pas boire, qu’il faut rester à la maison pour garder le pitbull qu’il avait adopté (et qui a tenté de me manger le crâne mais c’est un autre jour) et il me dit que je pourrai faire un bon dîner. Je me mets au fourneaux à 20h (ben ouais tant qu’à faire, on a fait les courses le 31 au soir…) seule, sans aide, je mets la table, il débarrasse pour mettre tout sur la table basse devant la télé, il a bouffé comme un sale gorêt sans même lever la tête ni dire un mot, et à 23h il ronflait sur le canapé. A minuit il s’est levé pour me dire « bonne année, je me couche » et il s’est barré. Moi j’ai sorti le chien et il m’a mangé le pull.
    C’était une belle soirée. Mais pas dans mon monde ^^

  19. Réveillon 2012 : Je prend le train et décide de passer le nouvel-an à Toulouse avec ma cousine, une bonne soirée ce profile mais un jour avant le réveillon je choppe THE GASTRO, j’décide envers et contre tout de fêter la nouvelle année comme il se doit.
    Ambiance pourrie au repas, des petits groupes ce forment et ça blah blah, ils sont au champagne moi au smecta, les plats on l’air bon mais je ne peux pas y toucher.
    Certains décide de continuer la soirée dans une boite, les autres dans un club…
    Je vais avec ma cousine dans son club salsa préféré, même si je ne sais pas danser et que mon estomac fait le grand huit.
    Arrivée la-bas, pas une seconde de répit, on m’offre à boire, on m’invite à danser, ça sent la vodka trop sucré et le mojito loupé.
    J’ai envie de vomir et de plus bouger des toilettes même si elles sont sales et que j’entends toutes les conversations des dindes devant le miroir…
    Ils insistent pour me faire danser, surtout un, je finis par céder et vomi sur sa chemise sur la piste de danse, devant une bonne centaine de personnes ! bonne année 2012 !!!

  20. Réveillon d’il y a quelques années…je pensais à un pti truc à 2 en amoureux quand ma meilleure copine m’appelle le 30 « allo, je passe le réveillon aux Orres dans les Alpes, j’ai réservé 1 appart pour 4 avec les provisions pour 4 et le frère de mon copain ne vient pas. Tu fais quoi? » – « J’arriiiiiiiive! ». C’était bien parti pourtant un réveillon sous la neige, avec repas en chalet d’altitude étouétou..Le 31, on arrive donc après 4 h de route, un après midi ski, là tt va bien, et le soir ce fut mémorable, jamais assisté à scène de ménage aussi dantesque, avec cris, pleurs comme dans les films, tout ça parceque le frère n’est pas venu. Après ça évidemment, la montée au chalet en chenillette fut glaciale, le repas fut mortel, casés dans un coin car le plan était au rabais, son ami s’est barré en pompes vernies dans la neige pour redescendre à pied à la station ( visiblement il n’était pas content qu’on soit là), et on s’est retrouvé comme 2 imbéciles plantés. Seul moment sympa, la descente en moto neige de nuit.Et le 1°janvier, retour dare dare à la casa…je vois toujours ma copine …mais sans son mec!
    Bonne année et plein de bonnes choses, et surtout un réveillon 2013 réussi !

  21. Si tu veux un chouette réveillon, le mieux c’est de l’organiser : tu choisis qui, où, et ce qu’on mange! Sinon la Tom kha kai j’adore , mais j’aurais cru qu’il n’y avait pas que du lait de coco mais aussi du bouillon ? Bon au final on fait comme on aime hein 

  22. ce plat a l’air bon, j’en ai goute une fois dans un resto vietnam, je vais essayer ca chez moi. merci de nous faire partager votre recette.
    An au Vietnam

  23. Et bien, pas de chances pour tous ces reveillons !
    Une fois, un ami m’a invité et finalement il n’était pas. Réveillons avec des inconnus mais j’avais bien sympathiser rapidement

    Sinon la recette a l’air tres bonne !

  24. vous avez encore quelques recettes pour le nouvel an et les fêtes d’anniversaire?

    1. Ca dépend de ce que vous cherchez 🙂

Laisser un commentaire