Kaya Toast

 

Je crois qu’il est encore temps de se souhaiter une bonne année, non ?
Oui je sais, j’ai un peu déserté Piment Oiseau ces derniers temps, et même mes fourneaux! En effet, je rentre tout juste de mes vacances en Nouvelle-Calédonie, chez mes parents, où je n’ai fait que mettre les pieds sous la table pendant tout le séjour ^^
Que ça fait du bien de se retrouver en famille (surtout quand ça fait 3 ans que l’on ne s’est pas revu), de remanger les petits plats de sa maman sans se soucier de rien, en redevenant l’enfant que j’étais là-bas, d’aller acheter des achards au marché, ramasser des pommes-lianes qui tombaient chaque jour dans la cour, cueillir des piments dans le jardin, partager un repas entre amis au bord de la piscine et discuter des souvenirs d’il y a 20 ans, chercher des grisettes les pieds dans l’eau avec ma mère et ma fille, en me remémorant les rochers où j’allais manger des huîtres petite, manger encore et encore avec mes soeurs, mon frère ou mon cousin, du sashimi de thon ultra frais, un barbecue sous le cagnard ou des barquettes de plats vietnamiens sur la plage… Voilà à quoi se résument mes vacances au pays, faites de choses simples mais qui ont constitué ma jeunesse. Voilà que je vous ponds un pavé nostalgique, c’est ça de délaisser son blog !

Bref, lors de notre vol de retour, nous avons fait une courte escale à Singapour. Nous n’avons pas eu le temps de voir la fameuse fontaine (grâce à laquelle Changi a été élu plus bel aéroport du monde plusieurs années consécutives) mais on a pu s’arrêter pour prendre un petit-déjeuner local. Hey, le sens des priorités hein!
A Singapour le matin, on déguste des kaya toasts avec des oeufs (très) mollets et une grande tasse de café/thé au lait. Kaya, kézako ? Il s’agit d’une sorte de pâte à tartiner à base de coco et de pandan, d’où cette couleur verte qui lui donne une apparence de guacamole. L’association sucrée-salée avec les oeufs assaisonnés de sauce soja peut surprendre, mais ça fonctionne très bien !
Pour les ingrédients, les feuilles de pandan (prononcer « pane-dane » et non pas comme « pendant ») se trouvent en épicerie asiatique, au rayon frais ou même surgelé. On peut aussi le remplacer par de l’extrait liquide (petit flacon vert au rayon sec), ou sinon ne pas en mettre du tout, d’ailleurs il existe une version au caramel. Allez c’est parti!

 

 

Kaya toast:

(pour 2 personnes)

Pour le kaya:
-250 ml de lait de coco
-3 feuilles de pandan (j’en avais mis 5 mais c’est trop)
-40 g de sucre blanc
-40 g de sucre de palme
-4 jaunes d’oeufs

Pour les oeufs mollets:
-4 oeufs frais à température ambiante
-1 càs de sauce soja
-poivre

Pour les toasts:
-4 tranches de pain de mie* (j’avais du soda bread maison)
-beurre salé

*doublez les portions si vous avez une grande faim!


Préparez le kaya:
Lavez les feuilles de pandan et coupez-les en morceaux avec des ciseaux. Mettez-les dans un blender avec le lait de coco et mixez jusqu’à obtenir un liquide vert. Filtrez à travers un tamis en pressant bien, pour obtenir 250 ml de liquide. Versez-le dans une casserole avec les 2 sucres, et faites chauffer doucement. Fouettez les jaunes d’oeufs dans un bol et versez la moitié du liquide chaud. Versez le mélange dans la casserole et faites épaissir sur feu doux, sans cesser de mélanger, jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse (ça prend bien 20 min). Versez dans un bocal.


Préparez les oeufs:
Faites chauffer une casserole d’eau. Quand ça arrive à ébullition, versez-y 125 ml d’eau froide et retirez du feu. Plongez-y les oeufs et couvrez, toujours hors du feu. Laissez ainsi pendant 6 min, puis égouttez-les. Cassez-les (attention c’est chaud) dans un bol, puis assaisonnez avec un peu de sauce soja et du poivre.

Préparez les toasts:
Faites griller les tranches de pain dans un toaster ou alors faites-les dorer à la poêle avec un peu de beurre. Tartiner de kaya puis garnissez d’une belle lamelle de beurre. Refermez comme un sandwich et coupez en deux. Dégustez en trempant dans le jaune coulant! Bon appétit !

 

 

4 Replies to “Kaya Toast”

  1. Bonjour, où trouve-t’on le feuilles de pandan ? Merci beaucoup pour vos recettes !

    1. Bonjour, on les trouve en épicerie asiatique, au rayon frais ou surgelé (je l’avais précisé dans le texte ^^)

  2. La recette la plus étonnante que j’ai jamais vue : la lamelle de beurre sur la pâte à base de lait de coco, ça m’a sidérée !!!

    1. Oui c’est comme ça qu’ils font à Singapour, et c’est drôlement bon!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.