Bûche glacée aux macarons

Ca y est, maintenant que j’ai prononcé le mot qu’il ne fallait pas (qui commence par N et finit par L!), je suis obligée de redoubler les coups d’fouets sur mes lutins domestiques aux fourneaux. Et oui, qu’est-ce que vous croyiez? Que je faisais tout ça toute seule? Grands naïfs! J’ai toute une armée de petits serviteurs à mes ordres, qui exécutent mes recettes chaque jour! Vous savez, comme les petites boules de suif dans le Voyage de Chihiro, qui doivent transporter le charbon pour alimenter le feu qui chauffe l’eau des bains.

Aujourd’hui ils m’ont réalisé une jolie petite bûche glacée, histoire que je puisse me la péter sur le blog avec un dessert de circonstance. Alors on va faire comme si c’était moi qui avait tout fait, d’accord?
Donc pour ce dessert, vous aurez besoin d’un moule à cake, mais moi comme je n’en n’ai pas (ouh la honte), j’ai utilisé une bouteille en plastique. La tambouille débrouille, j’adore! 🙂 J’ai donc coupé le « tronc » d’une bouteille, je l’ai ouverte en 2 dans la longueur et j’ai fermé aux extrémités avec des demi-lunes découpées dans du carton souple, simplement avec du ruban adhésif. Ensuite, c’est un jeu d’enfant!

L’intérieur de la bûche est constitué de crème anglaise maison (pas de glace, Mister T a fichu en l’air la sorbetière!) et de macarons achetés dans le commerce. Ben oui, les lutins ils savent même pas en faire, des macarons! Trop nuls!
Ma bûche mesurait 12 cm de long et convient pour 4 personnes. Ensuite à vous d’adapter selon la taille de votre bouteille ou de votre moule!

Bûche glacée aux macarons
(pour 4 pers.)

-30 cl de lait
-1/2 gousse de vanille
-40g de sucre
-2 jaunes d’oeufs
-80 g de chocolat noir
-3 ou 4 petits macarons de votre choix

Faites fondre 60g de chocolat au bain-marie ou au micro-ondes à très faible puissance. Avec un pinceau, enduisez l’intérieur de votre moule de fortune (ou de votre moule tout court) de chocolat fondu, en 2 fois. Entreposez le moule au congélo entre les 2 couches.
Préparez la crème anglaise: portez le lait à ébullition avec la vanille fendue et grattée. Dans un saladier fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre, jusqu’à ce que ça blanchisse. Versez la moitié du lait sur les oeufs, fouettez vivement  et remettez le tout dans la casserole. Continuez la cuisson sur feu doux en remuant sans cesse avec une spatule en bois. La crème est prête lorsqu’elle est légèrement épaisse et qu’elle nappe la spatule. Transvasez la crème dans un saladier pour qu’elle refroidisse tranquillement.
Lorsqu’elle est bien froide, versez la moitié au fond du moule puis remettez-le au congélo pendant 15 min. Cassez les macarons en petits morceaux et parsemez-en la surface de la crème glacée. Recouvrez du reste de crème. Remettez le tout à figer au frais pour environ 1h. Faites fondre le reste de chocolat et nappez le fond de la bûche pour « fermer » la coque. Faites vite, car le chocolat durcit très rapidement au contact de la glace.
Remettez au congélo jusqu’au lendemain. Avant de la déguster, démoulez la bûche au moins 20 min avant pour pouvoir la trancher plus facilement. Ce que je n’ai pas fait, trop impatiente de voir le résultat! D’ailleurs ça se voit, j’ai cassé la coque et il manque des petits bouts de chocolat par-ci par-là!

Avec le système de la bouteille en plastique, pas besoin de chemiser avec du papier film, ça se démoule tout seul. Si vous utilisez un moule à cake, optez pour un moule en silicone ou alors prenez soin de filmer l’intérieur. Et si vous avez la flemme de faire la crème anglaise (et je vous comprends!), prenez tout simplement de la glace vanille toute prête, que vous laissez un peu fondre pour pouvoir la tasser dans le moule! Et si vous n’aimez pas les macarons, prenez d’autres biscuits de votre choix! Genre des barres choco-caramel en petits morceaux, ça devrait le faire! Avec ces alternatives, la recette a l’air moins pénible d’un seul coup!
Et pour la déco, vous avez carte blanche: sucre glace, éclats de macarons, nuage de cacao… Vive la cuisine des lutins!

 

3 Commentaires

  1. je n’aime pas les buches roulées mais celle là j’y gouterais bien!!

  2. Vive Noël
    Je passe pour vous souhaiter mes vœux par ce petit message, car je vais être absente pendant les fêtes. Noël se nourrira de miel, de brioche et de lumière
    Nous tremperons dans le bon café chaud la bûche
    A la belle saveur de crème vanille et chocolat
    Mille flocons de sucre glace tombent aux quatre coins de l’hiver
    Et la maisonnée rêve à tous tes cadeaux, beau Père Noël.
    Pour cette nouvelle année, Je n’ai que quelques vœux à formuler : La joie, le bonheur, l’amour et, bien sûr, la santé !
    Que ces jours de festivités vous enveloppent de joie de vivre ! Et, que celle-ci se poursuive tout au long des mois qui viendront égayer vos jours de soleil.
    Joyeux Noël,
    Bonne et Heureuse année 2009 !

  3. Merci pour ce message poétique! Bonnes fêtes Eleonora!

Laisser un commentaire