Pastéis de nata



Après avoir pondu mon index des recettes, j’ai cru pouvoir souffler un peu et vous laisser vous dépatouiller en fouinant dans les archives…Et puis non, je me suis remise aux fourneaux, que voulez-vous, c’est plus fort que moi, il paraît que je ne pense qu’à ça ^^
Je me suis donc lancée dans la confection des pastéis de nata, une spécialité typiquement portugaise. Il s’agit de petits flans cuits à four très chaud (d’où la petite croûte noire) sur un fond de pâte feuilletée. Depuis qu’une collègue de Mister T en a ramené du Portugal récemment, je n’ai pas cessé d’y penser, à ces petites douceurs crémeuses et croustillantes! Mettez-vous à ma place…Si je ne peux pas aller au Portugal, c’est le Portugal qui viendra à moi !

Au début je pensais qu’il s’agissait d’un appareil à flan tout simple, mais que nenni! Il faut d’abord réaliser un sirop, qu’il faut verser sur un mélange oeufs/farine, puis cuire le tout au bain-marie…avant d’enfourner! Et oui, c’est toute une technique! Les pastéis de nata, ça se mérite! Mais n’ayez pas peur, si j’ai réussi à les faire, vous le pouvez aussi! J’ai suivi à la lettre la recette d’Elvira, en divisant les proportions par deux: un succès garanti!

Pastéis de nata
(pour 8 à 10 pièces, tout dépend de la taille de vos moules à muffins)

-un rouleau de pâte feuilletée pur beurre (240g)
-150 g de sucre
-1 oeuf entier + 3 jaunes
-25 cl de lait
-1 càs de farine
-5 cl d’eau

Découpez des disques de pâte feuilletée à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un bol. Déposez ces disques au fond de vos moules à muffin, beurrés et farinés s’il s’agit de moules en métal (en silicone pour moi,donc nul besoin de les chemiser). Entreposez les moules au frais.
Commencez par le sirop: versez le sucre et l’eau dans une casserole et faites chauffer jusqu’à épaississement, en remuant sans cesse. Lorsque vous y plongez une cuillère et la retirez, le liquide doit couler en fil épais et transparent. Retirez le sirop du feu. Préchauffez le four au maximum, à 250°C pour moi.
Dans un saladier pouvant supporter la chaleur (cul de poule en métal ou en verre pyrex), battez l’oeuf entier et les jaunes avec un fouet. Versez un peu de lait dans un bol avec la farine, mélangez et versez dans les oeufs. Ajoutez le reste de lait et mélangez. Versez le sirop en filet, tout en fouettant. Placez le saladier au-dessus d’une casserole d’eau frémissante, et faites cuire le tout au bain-marie pendant 10 minutes, en remuant sans cesse (ne râlez pas, qu’est-ce que 10 minutes dans une vie?).
Versez la préparation chaude dans les moules, puis enfournez pour 25 minutes
, ou jusqu’à coloration de la surface. Laissez-les refroidir avant de les démouler, et dégustez en pensant au billet d’avion que vous venez d’économiser.

PS: je serais à Paris ce week-end (vendredi à lundi en fait) car j’ai gagné un pass pour le Paris des Chefs grâce à Trinidad (merci!). Même si j’ai déja quelques pistes, je suis à la recherche de petites adresses gourmandes (pour y manger ou y acheter des bonnes choses), alors si vous avez des suggestions, faites-moi signe!

18 Replies to “Pastéis de nata”

  1. Ca m’a toujours intriguée ce petit gateau et je n’ai jamais osé pensant qu’il était trop compliqué à réaliser mais en fait NON!Je vais me pencher sur la question…
    Autrement j’aime bien ton humour,ça me met de bonne humeur pour la journée,MERCI!

  2. ça m’a l’air délicieux!! A tester!

  3. @Edie:non c’est vraiment facile,comme tu as pu le remarquer Enfin sauf si tu veux faire ta pâte feuilletée toi-même !
    @moum007ui c’est vraiment délicieux et ça change du flan traditionnel

  4. J’adore ces petites pâtisseries aussi ! La cuisine norvégienne est assez exotique pour moi aussi, c’est juste les prix qui bloquent mes envies de dégustation ^^ Pour les petites adresses à Paris, je peux te conseiller Barko pour les cheesecake et les cupcakes, Rue Rambuteau. Ou alors la cupcakerie de Chloé plus vers Montmartre (Pigale)… Après cela dépend ce que tu veux comme cuisine.. Il y a tellement de bonnes adresses à Paris !!

  5. Bon, j’arrive trop tard pour les adresses parisiennes, et puis je ne suis pas la mieux placee pour ca.
    Je suis juste passee admirer les pasteis de nata. J’avais fait cette recette d’Elvira aussi, un vrai succes chez moi.

  6. Rhôôôô, j’en ai beaucoup (mais alors beaucoup) mangé cet été !!! (au petit déj, en dessert, le soir pour la petite faim…., les portugais les sortent à toutes heures et en ont tous dans leur frigo !). Mais par contre, je n’en ai pas vu des faits maison, ils étaient tous achetés dans des boulangeries. Ceci dit, cela semble tellement simple que je vais me lancer (et crâner devant ma belle-mère qui nous a fait écumer toutes les boulangeries de Viseu pour trouver LE pastéis de nata !)

  7. Je te conseille mon resto japonais preferé Chez Miki, situé au 5 rue Louvois 75002 pour le soir. Aussi, Chez Dumonet, cuisine française divine, au 117, rue du Cherche-Midi 75006, mais je te conseille de faire une résa. Et pour finir l’indien Dishny,25, rue Cail, dans le quartier indien près du metro La Chapelle, où vous pouvez faire aussi des emplettes! Profitez-bien!

  8. Je serai aussi au Paris des chefs dimanche Les adresses tu les veux dans quel quartier ?
    japonais, rue St Anne tu as le Naniwaya
    Indien végé, mon préféré c’est Krishna Bhavan, 24 rue Cail 75010, métro La Chapelle

  9. je me régale d’avance

  10. ils sont surper réussis , je viens d’en manger ce soir !!j’adore

  11. Tag
    Si le coeur t’en dit, je t’ai tagué chez moi!

  12. Depuis mon retour d’un séjour de trois mois au Portugal il y a de cela quatre ans, j’en rêve encore. Surtout à celles de Belem! Divines. Je me déciderai peut-être un jour à les faire moi-même. En attendant, je fais mes réserves lors de mes visites à Toronto. Les tiennes sont magnifiques!

  13. il paraît que c’est délicieux…

  14. Figures-toi qu’en Août dernier je suis partie en vacances au Portugal rien que pour ça. Je suis allée à 2 reprises directement dans la fameuse patisserie de Belém. En 15 jours j’ai du manger à moi seule une vingtaine de Pastéis de Nata. J’adoooooooooooooooore. Mon mari m’a traité de folle quand je lui ai dit que nos vacances au Portugal étaient à cause de ces délices. J’en ai mangé sur Paris ou de Belém qu’on m’avait rapporté mais franchement les manger tièdes sur place avec un nuage de cannelle assise dans le parc en face, ça n’a vraiment pas de prix. J’aimerai en refaire à la maison mais je suis certaine que je serai déçue face à ceux manger là-bas.

  15. Moi qui ai mis de côté une recette de ces succulentes friandises (que je n’ai pas réalisé pensant que ça allait me prendre trop de temps ! ) il me vient d’un seul coup une idée brillante.
    Si je fais l’effort incommensurable de répondre à ton tag tu m’en envoie une douzaine ????

  16. A Paris tu seras? Essaies les brunchs du dimanche au Barapain, ou testes leurs pains dans la boulangerie!

  17. Justement, je cherchais cette recette!!
    Je viens de rentrer de Chine où j’en ai mangé de KFC en cherchant un temple Taoïste! ^^
    Ton blog un de ceux que je regarde le plus régulièrement depuis un bon moment, ça tombe à pique!
    Merci, je m’y mets maintenant

  18. Ma grand mère est portugaise et bien elle a jamais voulu m’en faire, trop chiant d’après elle! Mais je sens que je vais me les faire moi même Très joli blog!

Laisser un commentaire