Paris Food Trip #11: Pierre

 

 

Dernier chapitre de mon food trip parisien de ce week-end, qui s’est achevé hier au restaurant Pierre, dans le quartier de la Bourse. Ce n’est pas le genre d’endroit que je fréquente souvent, plutôt habituée à l’ambiance des échoppes asiatiques qu’à celle des cantines d’hommes d’affaires. Jean/baskets contre costumes cravate/rolex, un duel encore plus palpitant qu’une finale de Roland Garros.
Encore une fois, grâce à ma carte Restopolitan, on n’a payé que la moitié de l’addition, hors boissons (ne rêvons pas non plus).
Débarqué à midi pile, nous trouvons une salle vide, le calme avant la tempête…Car à partir de 12H30, c’est l’invasion en quelques minutes, il faut avoir de la chance pour trouver une table de libre si vous n’avez pas réservé avant: Pierre a un succès fou!
Premier bon point: la carte est courte, j’en conclus que les produits sont frais (ce qui s’est avéré juste par la suite). Les serveuses sont sympas, l’équipe jeune et dynamique… et le pain est de très bonne qualité (Poilâne je crois?), c’est important de le souligner ! L’ambiance est détendue, merci à Michael Jackson et aux Red Hot Chili Peppers en fond sonore 🙂

L’ami avec qui j’étais n’avait pas capté le nom de l’établissement. En regardant sur sa serviette arborant le logo du resto, il m’a dit:
-Tiens?Tu as eu aussi un prénom sur ta serviette?
-Ben oui, c’est le nom du resto, banane!

Mon entrée: un gravlax de saumon maison, surmonté d’un caviar de légumes du soleil (aubergine,courgette,poivrons, je crois). Très bon, bien assaisonné, mais je n’ai pas aimé la présentation en verrine. Je préfère le gravlax en fines tranches à plat sur une assiette comme un carpaccio, et pas coupé en petits morceaux, au fond d’un verre. Enfin ce n’est qu’une question de présentation, le poisson était très bon, et c’est l’essentiel.


Son entrée: un croustillant de camembert au caramel poivré. J’ai goûté, un classique sucré-salé réussi, le fromage était à peine fondu par la chaleur et les feuilles de filo bien croustillantes. Miam!


On a pris le même plat, même si en général j’aime bien qu’on prenne deux assiettes différentes afin de pouvoir goûter à l’autre. Sauf quand vous tombez sur quelqu’un qui n’aime pas trop partager! J’aurais bien pris le plat du jour (poulet basquaise) mais j’ai fini par craquer pour le magret rôti à la crème de chorizo. Si vous êtes une bonne carnivore comme moi, ça devrait vous parler, non? En tout cas, bien contente de mon choix, la viande était rosée à coeur et la sauce bien relevée par le goût fumé caractéristique du chorizo. Bonne note pour les légumes en accompagnement, mauvaise note pour la serveuse qui a mis le plus gros morceau de magret devant l’homme. Non mais? Elle m’a prise pour une fillette ou quoi?J’ai tout fini, même le gras croustillant ^^


Le dessert n’était pas compris dans la formule (entrée/plat ou plat/dessert offert par Restopolitan) mais on a fait nos gourmands !
Mon dessert: une crème à la vanille et noisettes torréfiées. Crème bien onctueuse et pas trop sucrée, noisettes croquantes qui donnaient une jolie texture et du relief.


Son dessert: une panacotta coco-passion. J’ai pas trop aimé, avec les copeaux de noix de coco déshydratés dans la crème et le coulis trop sucré pour moi. Mais lui a aimé, chacun ses goûts! Nos deux desserts étaient accompagnés d’un petit financier à l’amande, sans doute en clin d’oeil au quartier de la Bourse. Il paraît que c’est là que serait né ce petit gâteau en forme de lingot, pour rappeler le monde de la finance, et pour que les financiers puissent en manger sans se salir les mains.

En résumé, joli restaurant qui est aussi une cave à vins (surprenante,avec des voûtes en pierre), avec une cuisine fraîche qui jongle entre classicisme et originalité. Dommage qu’il ne soit pas dans mon budget, sans la carte Restopolitan je n’y serais sans doute jamais allée (ici 45 €/pers, sans la carte Restopolitan, ouch!)(sans vin,mais juste de l’eau minérale, double ouch!), mais allez-y car la cuisine est vraiment de bonne qualité !

 

PIERRE
10 rue de la Bourse
75002 Paris
tél:01 40 15 16 17
Métro: Bourse



10 Replies to “Paris Food Trip #11: Pierre”

  1. rhaaamétoua !
    rhaaaaaa comment tu es , tu m’as dénoncé « toi aussi tu as un premon sur ta serviette? »

  2. @Fab: hahaha,je t’avais prévenu pourtant !

  3. c’est très appétissant!!!
    stéph

  4. …J’adore le fait que tu ais dénoncé ton ami… Mais cette carte dont u parles est-ce vraiment intéressant ?

  5. merci pour ce billet, j’avais oublié cette adresse ! ça fait longtemps que je n’y ai pas mangé…

  6. Le plat me dit drolement

  7. Le gras croustillant du magret, c’est le meilleur (les gens qui l’enlèvent m’agace)!

  8. Ouais si tu vas au resto avec Joey Tribbiani tu peux pas partager… La viande a l’air extra top!

  9. Et le service, il vaut la peine? Non parce que Paris quoi…

  10. Vous semblez avoir pris du bon temps! J’adore tous les plats que vous avez commandé. Je fais partie de ces personnes qui n’aime pas vraiment partager, enfin sauf avec mon petit ami. Vous êtes critique culinaire? J’adorerai faire ce travail. Mais je pense que si je l’étais, personne n’aurai de mauvaise notes, à part bien sûr ceux qui sont vraiment médiocres.

Laisser un commentaire