Haemul Pajeon: galette coréenne aux fruits de mer

 

 

Aujourd’hui on va essayer de frimer devant ses convives avec cette recette simplissime!
Typiquement coréen, le pajeon est à la base une galette salée à la ciboule (« pa »=oignon nouveau, »jeon »=crêpe), que l’on peut aggrémenter à l’infini: avec des légumes frais, du kimchi, des champignons, de la viande ou des fruits de mer (« haemul ») comme ici.

Ma copine Sae-Ro m’en préparait quand je logeais chez elle à Séoul, avec de longues tiges de ciboulette qu’elle laissait entières. C’était très joli dans l’assiette, ces lignes graphiques végétales vert sombre sur fond doré. Elle les découpait avec des ciseaux et on les mangeait à l’apéro, trempés dans une sauce salée. Ce qui me fascinait chez elle c’était son énorme frigo qui ressemblait à une forteresse aseptisée, rempli de dizaines de boîtes à kimchi, d’algues et de légumes-feuilles de toutes formes.

Chez moi j’ai fait avec les moyens du bord: j’avais laissé pousser sur ma hotte des oignons qui avaient germé en un temps record, il était temps que j’en fasse bon usage. Pour la garniture iodée, j’y ai ajouté de simples bulots que j’avais ramenés du marché: on n’y pense pas souvent, et il n’y a pas qu’avec de la mayonnaise que ça se mange!

 

 

Haemul Pajeon
(pour 2 personnes)

-12 gros bulots cuits et nettoyés (ou des crevettes, des moules, du calamar…etc)
-2 tiges d’oignon nouveau
-2 càs d’huile végétale neutre

Pour la pâte:
-120 g de farine
-20 cl d’eau
-1 oeuf
-1 pincée de sel

Pour la sauce:
-1 gousse d’ail hachée
-1 tige d’oignon nouveau émincé
-75 ml de sauce soja
-1/2 càc de sucre
-1 càc d’huile de sésame
-1/2 càs de vinaigre de riz
-1 pincée de flocons de piment séché

Mélangez tous les ingrédients de la sauce dans un bol et réservez.


Hachez grossièrement les bulots au couteau.

Mélangez au fouet la farine, l’eau et le sel, puis incorporez l’oeuf battu. Ajoutez les bulots et les oignons nouveaux ciselés.

Faites chauffer l’huile dans une grand poêle et versez-y la moitié de la pâte. Laissez cuire environ 5 min, puis retournez la galette à l’aide d’une spatule et faites cuire encore 2 à 3 minutes en appuyant un peu dessus. Réalisez une seconde galette avec le reste de pâte. Découpez les galettes en carrés et servez chaud avec la sauce.

Bon appétit!

 

D’après mon assistant photo, ça manquait de croquettes.

 

 

21 Replies to “Haemul Pajeon: galette coréenne aux fruits de mer”

  1. J’adore ça et j’y j’ajoute toujours du kimchi,, content d’avoir les proportions de la pâte, ce que je fais est trop approximatif…

  2. Moi aussi je faisais à vue de nez avant et c’était bon quand même La prochaine fois j’y mettrai du kimchi!

  3. Impressionnant ces oignons !! Comment as-tu fait pour obtenir de telles tiges ? Ta galette est bien appétissante …

  4. Ah! des bulots ! Rien que d’y penser cela me fait envie mais malheureusement ici c’est introuvable ! Nous avons beaucoup de poissons mais peu de fruits de mer !

  5. je ne connaissais pas du tout mais c’est original et ça a l’air vraiment délicieux ! Je prend note

  6. Je vais tenter la recette de cette fameuse sauce, car au resto, on m’a servie de la sauce soja basique.

  7. Houuu ça ça va se retrouver chez moi très très vite!!
    En plus on trouve toujours des bulots par chez moi, c’est une super idée pour les utiliser (d’ailleurs je suis en train de penser que ça pourrait être une chouette garniture d’okonomiyaki, vu que le poulpe est quasi-introuvable chez moi…)!

  8. J’ai très envie de cette recette mais en l’absence de bulot pas facile a trouver dans le Tarn par quoi les remplacer?
    Chantal

  9. Super idée pour les oignons, je note!! et dire que j’en ai jeté à la pelle la semaine dernière!!lol pareil pour la galette, super idée, et comme tu l’as proposé pour moi ce sera avec du kimchi ou de la viande car nous n’aimons pas les bulotes… un grand merci pour la recette et pour l’idée de l’oignon!!

  10. Bonjour Letitia je suis ton blog depuis quelques semaines déjà et j’adore les plats que tu nous présente. on a envie de tous goûter

  11. Ca a l’air d’etre trooop bon! J’essaye ce soir pour aller frimer ma gamelle au bureau demain!!!^^ (il me reste un sachet de fruits de mer surgelé, et pour une fois j’ai tous les ingrédients)
    Merci

  12. Je ne connaissais pas mais ça me parle carrément!

  13. Je ne sais pas ce que tu nous trames, mais en tout cas ça carbure en ce moment !!
    Et c’est chouette ^^

  14. Je suis impatiente d’essayer ! Je pense que j’essaierais en même temps que la fameuse « crêpe au kimchi » dont je ne connais plus le nom original (oups !)

  15. Magnifique ! Ça à l’air super bon !

  16. Hiiii, j’ai des bulots au frigo ! Je fais ça ce soir, obligée (ras le pompon des bulots/mayo).

  17. J’aime beaucoup toutes les sortes de galettes asiatiques et celle-ci me plaît beaucoup ! J’ai vu dans un commentaire que tu parlais de faire pousser des gousses d’ail : pour avoir déjà essayé c’est vrai que ça marche bien (sauf que notre appartement n’est pas souvent ensoleillé, Nord oblige !), et ce serait pas mal du tout dans une telle recette…
    Par contre je dois avouer que les bulots font aussi partie (avec les fameuses tripes dont je ne me suis pas encore tout à fait remise ^^) des choses que je n’aime pas manger : cette texture caoutchouteuse me soulève le cœur !
    Mais je me demandais si ce n’était pas juste un problème de mauvaise cuisson car les tiens ont l’air plutôt appétissants, et je leur donnerais bien une nouvelle chance de me convaincre… Comment les prépares-tu ?

  18. oh les moomins !!!

  19. super idée facile à adapter à toutes les sauces, merci Létitia !

  20. J’adore cette galette aux fruits de mer, j’en mange chaque fois que je vais au coréen ) Sinon excellente idée de faire germer des oignons tiens !

  21. Merci pour cette recette.
    J’ai testé 2 fois avec des moules et c’était très bon.
    Je pense le refaire mais surement avec du poulet ou ce que j’aurai dans mon frigo, j’ai justement des oignons en train de pousser dans ma cuisine pour un futur repas.
    Pour la sauce la première fois je l’ai faite avec du vinaigre balsamique + soja classique et je l’ai trouvé trop salé. Et pour la 2ème fois j’ai pris le soja moitié moins salé et pour moi c’était parfait. D’ailleurs je me suis servi de cette dernière sauce pour y tremper des acras. Donc je garde cette recette de sauce d’autre accompagnement.

Laisser un commentaire