Bâtons aux amandes, chocolat et cassis

 

          JE.SUIS.UNE.GIROUETTE. J’avais dit que je n’allais pas en faire, mais quand belle-maman m’a refourgué un énorme paquet d’amandes effilées en me demandant si j’allais faire des bredele pour Noël, eh bien…je n’ai pas osé dire non. Pourtant c’était pas compliqué de dire que je n’avais pas le temps, ça passe toujours mieux que « je n’ai pas envie d’en faire ». Ben oui, comment peut-on ne pas avoir envie de confectionner ces mignons petits biscuits par milliers, serais-je sans coeur? Alors j’ai cédé, et j’ai encore plus craqué en voyant cette recette de bâtons aux amandes, ça tombe bien, j’avais un stock tout neuf d’amandes à liquider. Et j’ai bien fait: ils sont moelleux à souhait et la gelée de cassis apporte un peu d’acidité qui réveille chaque bouchée. Par contre, c’est du boulot, je sais pas si j’en referai l’année prochaine…J’ai encore 365 jours pour changer d’avis 🙂

 

Bâtons aux amandes, chocolat et cassis:

(pour 54 biscuits, soit 27 bâtons une fois collés deux par deux)

Pour la pâte à biscuit:
-200 gr de farine 
-100 gr de sucre   
-3 sachets de sucre vanillé
-100 gr de beurre ramolli 
-1 oeuf
-2 càc de levure chimique    
-1 pincée de sel  

Pour la garniture:
-200 g de chocolat noir pâtissier (120 g dans la recette originale mais ce n’est pas assez!)
-quelques amandes effilées
-un peu de gelée de cassis (ou framboise)

 

Séparez le jaune du blanc d’oeuf.
Mélangez la farine, le sel et la levure dans un saladier. Creusez un puits au centre et versez-y le sucre, le sucre vanillé, le jaune et la moitié du blanc (le reste servira à dorer les biscuits). Mélangez puis incorporez le beurre ramolli par petites parcelles. Pétrissez jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène. Recouvrez de film alimentaire et laissez reposer 1h au frais.
Préchauffez le four à 180°C.
Au bout de ce temps, abaissez la pâte sur un plan de travail fariné, sur une épaisseur de 3 mm. Découpez des bandes de 2 cm sur 6 cm. Déposez-les au fur et à mesure sur une plaque tapissée de papier sulfurisé, en les espaçant. Badigeonnez-les avec le reste de blanc d’oeuf légèrement battu à la fourchette et parsemez-les d’amandes effilées. Enfournez pour 10 min puis laissez-les refroidir sur une grille.

 

Tartinez la moitié des biscuits (côté neutre, sans amandes) avec un peu de gelée de cassis, puis collez-les deux par deux, comme des petits sandwiches.

Cassez le chocolat en morceaux dans un bol et faites-le fondre au bain-marie ou au micro-ondes. Trempez-y les extrémités de chaque bâton et laissez reposer sur une plaque tapissée de papier sulfurisé (la grille laisse des traces). Une fois le chocolat figé, conservez vos bâtons dans une boîte en fer.

Moi je n’ai pas pu y résister, certains n’ont pas eu le temps de rentrer dans la boîte!

9 Replies to “Bâtons aux amandes, chocolat et cassis”

  1. Parce que tu est une gentille belle fille voyons…

  2. Moi non plus je ne pourrais résister !

  3. whaouuuuuuuuu oh ces biscuit ont l’air comme je les aime, faut que je les teste hihihi

  4. C’est vrai que c’est un peu long à faire, mais c’est vrai aussi que ça en vaut la peine… Ils sont délicieux ; merci pour cette recette !

  5. Ils ont l’air exquis *-*

  6. ça a l’air délicieux et facile à adapter sans gluten
    Evidemment je n’aurais pas eu l’idée de les fourrer
    magnifiques aussi, tes idées de décos

  7. Cette recette de biscuits est délicieuse! A faire et à refaire pour les fêtes de fin d’année.
    Bises Piment Oiseau

  8. Merci pour cette recette. Quel succès ont eu ces petits bredeles! Divins!

  9. Ayant une belle-famille alsacienne, je compatis…
    Comme j’habite en Savoie et que Mr va en Alsace une fois par mois, cette année j’y ai échappé ^_^ (pis j’étais seule chez moi en période de Noël, j’ai travaillé, alors la motivation à zéro). Bon j’ai fait des Mannele pour la Saint-Nicolas car mon Alsacien est en plus un Nicolas (et qu’avec une MAP, ça va tout seul pour pétrir).
    Belle recette en tout cas, je verrai pour la faire si l’envie me prend d’en faire pour Noël 2015, ça fera des goûts différents de Belle-Maman (très bons les siens, mais autant varier les plaisirs).

Laisser un commentaire