Magret fumé à la sarriette

 

 

           Pour ceux qui se situeraient dans la catégorie « je suis une feignasse en cuisine mais je veux en mettre plein la vue quand même« , cette recette est faite pour vous! Pour les tables festives, rien de tel pour commencer l’apéro qu’un magret fumé maison! Celui-ci n’est pas séché (comme dans cette version au poivre), donc inutile d’attendre 2 ou 3 semaines pour qu’il soit prêt, 2h de fumage suffiront. En plus, même pas besoin d’investir dans un fumoir de compétition, si vous avez un récipient avec un couvercle, ça ira très bien aussi (même une boîte à biscuits en fer blanc, oui oui). Je vous avais déjà proposé une version au romarin, vous pouvez donc utiliser l’herbe que vous voulez, tant qu’elle est séchée. Une herbe qui se fume? Hum oui je vous vois venir… Et pourquoi est-ce que c’est un truc de feignasse? Parce qu’il n’y a pratiquement rien à faire, à part allumer les branches de sarriette toutes les 30 min. Pour passer le temps, vous pouvez regarder des épisodes de votre série préférée, voyons toujours le bon côté des choses!

 

Magret fumé à la sarriette

(pour 6 personnes)

-1 beau magret de canard
-500 g de gros sel
-1 càs de poivre noir fraîchement moulu 
-1 dizaine de branches de sarriette séchée (ou l’herbe séchée de votre choix)

Salage:
Versez la moitié du gros sel au fond d’un récipient. Déposez-y le magret côté peau en-dessous et recouvrez avec le reste de gros sel. Recouvrez de film alimentaire et laissez reposer au frais pendant 12H. Rincez rapidement le magret sous l’eau froide pour enlever le moindre grain de sel, et épongez-le correctement avec du papier absorbant. Enrobez-le de poivre sur les deux faces.

 

Fumage:
Déposez les branches de sarriette en couronne au fond d’une cocotte (ou un wok, une boîte en fer…). Allumez-les à l’aide d’un briquet et posez rapidement au milieu le magret (sur une grille ou directement au fond de la poêle, côté peau en-dessous). Refermez immédiatement avec un couvercle hermétique: la flamme va s’éteindre et une fumée blanche va se créer. Attendez 30 minutes et rallumez la sarriette. Répétez l’opération 4 à 5 fois.
Enveloppez le magret dans du papier absorbant puis dans du papier aluminium. Laissez reposer toute la nuit au frais avant de le déguster en fines tranches…

 

6 Replies to “Magret fumé à la sarriette”

  1. Jolie recette qui rend hommage à la cuisine d’autrefois que tout le monde savait faire ! Belles photos aussi

  2. Et oui c’est un retour aux sources!

  3. whaou il faut que j’essaie cette version!!! depuis quelques jours il y a un magret enveloppé de gingembre et poivre concassé dans le frigo (recette de julie andrieu) qui attend les fêtes hihihi

  4. Haaan, il faudrait vraiment que j’essaye. A chaque fois que je vois passer une recette, je me dis ça puis je zappe…

  5. Hum ! ça donne bien envie de le faire ce petit magret fumé, et de le manger ! Mais pour le moment, ce ne sera pas pour moi car je suis enceinte, et crois-moi, quand on arrive à la période de Noël et qu’on habite dans le Sud-ouest, c’est un peu le supplice!

  6. J’ai fait un magret fumé au romarin et au thym en suivant ta recette, c’était très réussi, le goût était très fin! J’ai posté une recette où je l’utilise, j’ai mis un lien vers ta recette du coup

Laisser un commentaire