Kougelhopf au levain

 

 

          Les rares fois où je mange du kougelhopf, c’est lors de nos séjours chez Belle-Maman, qui connaît une dame qui en fait exprès quand elle sait qu’on sera là. Ce n’est pas parce que je vis en Alsace que j’en mange souvent, d’autant plus que j’ai toujours eu le malheur de tomber sur des spécimens assez secs à la boulangerie. Je n’ai jamais rencontré cette dame mais je peux vous affirmer que le sien est tellement moelleux que je peux en grignoter la moitié sans m’en rendre compte. Ca passe tout seul entre deux tasses de thé fumant, avec Nostalgie qui grésille dans le transistor de la cuisine. On est assez old school chez nous 🙂 
          Comme j’avais beaucoup de levain prêt à l’emploi, j’ai décidé d’en faire un en bidouillant la recette de kougelhopf classique (à la levure de boulanger) que j’avais déjà publiée. Le résultat est épatant, léger comme un nuage… Plus besoin d’attendre d’aller chez Belle-Maman pour s’en payer une belle tranche !

 

Kougelhopf au levain:

 (pour 6 personnes)

Pour un moule de 22 cm de diamètre

  • -500 g de farine T65 (répartie en 2 fois: 375 g + 125 g)
  • -200 g de levain rafraîchi
  • -1 càc de levure de boulanger sèche 
  • -1 càs d’eau tiède
  • -25 cl de lait
  • -65 g de beurre
  • -50 g de sucre   
  • -1 pincée de sel
  • -1 œuf battu

 

Pour la garniture:

  • -100 g de raisins secs
  • -1 bol de thé tiède (ou de l’eau)
  • -1 càs de rhum brun
  • -1 douzaine d’amandes entières

 

 

Faites macérer les raisins secs dans le thé et le rhum pendant 30 min.

Mélangez dans une casserole le lait, le beurre, le sucre et le sel et mettez sur feu doux pour faire fondre le beurre. Le lait ne doit pas être trop chaud sinon il tuera la levure.
Délayez la levure dans un bol avec l’eau tiède.
Versez les 375 g de farine dans un saladier, formez un puits au centre et versez-y le mélange lait/beurre, le levain et la levure. Mélangez doucement jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Incorporez ensuite l’œuf. Comme la pâte est trop liquide pour être pétrie, mélangez pendant 5 minutes :
-si vous travaillez à la main : mélangez avec une maryse en grattant le fond du bol plutôt qu’en faisant des ronds dans le bol
-si vous travaillez au robot, laissez mélanger simplement.

La pâte doit très lisse et sans grumeaux. Incorporez ensuite le reste de farine et pétrissez pendant 10 minutes. Ajoutez enfin les raisins égouttés.
Couvrez le saladier avec un torchon humide ou du film alimentaire huilé et laisser lever dans un endroit tiède et à l’abri des courants d’air jusqu’à ce que la pâte double de volume.

Après cette première levée, graissez généreusement le moule à kougelhopf avec du beurre et déposez quelques amandes au fond.

Sur un plan de travail fariné, dégazez la pâte et la pétrissez-la brièvement. Disposez la pâte au fond du moule, tassez un peu, couvrir avec un torchon humide ou du film alimentaire huilé et laisser lever dans un endroit tiède à à nouveau à l’abri des courants d’air jusqu’à ce que la pâte double de volume.

 

Préchauffez le four à 150°C, enfournez pour 7 minutes puis augmentez le thermostat à 180°C et faites cuire 30 minutes. Sortez le kougelhopf du four et laissez refroidir une 1/2 heure avant de le démouler sur une grille à pâtisserie.

 

 

Dégustez en tranches épaisses pendant que c’est encore tiède! 

 

9 Commentaires

  1. Vraiment superbe ton kouglopf !

  2. Qu’est le levain rafraîchi?
    Chantal.

  3. Bonjour,
    Hummm, j’ en veux bien une tranche Je n’ ai jamais osé me lancer dans les brioches mais j’ aime le kougelhopf que j’ achète (en supermarché) à Noël.
    Bonne journée

  4. Il est vraiment sublime ! :p Vive le levain

  5. Il faut avoir le moule traditionnel. A Acheter lors d’une visite en Alsace. Il y a un choix fou et ils sont tous jolis.

  6. Superbe. Il semble parfait pour le gouter ou le petit déjeuner. Je peux m’inviter?

  7. il ne me manque que le mouuuuuuuule!!! je suis comme toi, à chaque fois que je vais en alsace je me laisse tenter par un kougelhopf et à chaque fois je suis déçue car ils sont secs et sans saveur…une seule fois j’en ai mangé un digne de ce nom qui n’a pas réussi à vieillir car dévoré d’urgence hihihi mais évidemment, comme c’était pendant les marchés de noël, deux après je ne me souvenais absolument plus où je l’avais acheté!

  8. je ne nomme pas mon levain mais en ai chaque semaine en train de lever pour mon pain sans gluten hebdomadaire. Oui, je sais la farine de riz n’est pas panifiable, mais si on laisse le mélange pâteux au lieu de ferme et pétrissable, cela marche.
    Alors je garde ta recette de Kouglopf
    malheureusement, je ne pense pas pouvoir faire des beignets avec cette farine, puisque impossible de mettre en forme… ou alors dans des moules ?
    et bravo pour tes mises en image

Laisser un commentaire