Pulled pork express

L’autre jour au marché, on faisait la queue chez un boucher et comme son étal était vraiment alléchant, on avait envie de tout acheter: de la charcuterie, des salaisons, du petit salé pour la soupe, des rognons, des fleischschnacka…Quand j’ai vu le prix au kilo de ces derniers, je me suis dit qu’il valait mieux que je les fasse moi-même! On est quand même reparti de la boucherie avec un bon morceau d’épaule de cochon, car j’avais une irrésistible envie de pulled pork maison, qui servira pour la farce. J’en avais déjà fait avec du pulled beef, il y a…5 ans! Pfffiou il était grand temps que j’en refasse, et de la viande effilochée, et des fleischschnacka!

Par contre j’ai considérablement réduit le temps de cuisson, passant des 6h initiales à 45 min! Comment? Eh bien en utilisant ma bonne vieille cocotte-minute, qui me sauve bien souvent la vie quand je n’ai pas envie d’attendre des heures que ça mijote, même si le slow food c’est bien aussi (sauf quand t’as la dalle).

J’ai longtemps eu peur d’utiliser ce truc d’ailleurs, car ma grand-mère me terrifiait toujours avec une histoire horrible arrivée à une de ses amies: ses enfants étant affamés, ils avaient insisté pour qu’elle ouvre la cocotte-minute avant l’arrêt du sifflement du bouchon. Apparemment le couvercle avait explosé et ça lui avait brûlé une partie du corps. Sceptique, j’ai longtemps cru que c’était un bobard (j’avais l’habitude qu’elle me raconte des histoires alambiquées pour que je fasse attention) et puis un jour, j’ai rencontré cette fameuse dame. Elle était venue lui rendre visite à l’hôpital et ma grand-mère me l’a présentée comme un personnage de film « tu sais, c’est elle dont je t’ai souvent parlé avec sa cocotte qui a explosé », et sur ces mots, son amie me montre son immense cicatrice de brûlure sur la poitrine. Sur le coup ça m’a glacé le sang, et m’a fait penser à la scène finale des funérailles dans Big Fish (alerte spoiler si vous ne l’avez pas vu), quand le fils découvre en vrai tous les personnages qui ont fait partie de la vie un peu folle de son papa. Bon je ne voulais pas vous faire peur, mais quand même, faites attention hein. Ou sinon, attendez sagement pendant 6h comme dans ma recette de pulled beef 🙂

 

Pulled pork express

Inspiré par la recette de la Gargotte de la marmotte

(pour 4 personnes)

Matériel: j’utilise une tasse d’une contenance de 250 ml

-800 g d’épaule de porc
-1 tasse de sauce barbecue
-1 tasse de vinaigre de cidre
-5 tasses d’eau (plus ou moins, ça dépend du diamètre de votre cocotte. La viande doit être immergée)
-2 càs de sucre
-2 carottes en tronçons
-1 oignon émincé
-2 gousses d’ail écrasées
-2 feuilles de laurier
-1 branche de romarin
-sel
-poivre
-1 filet d’huile d’olive

Coupez la viande en 4 gros morceaux. Faites chauffer l’huile dans la cocotte-minute et faites-y saisir la viande sur toutes les faces. Ajoutez les oignons, les carottes, l’ail et les herbes. Quand les oignons sont dorés, saupoudrez de sucre, sel et poivre, puis versez la sauce barbecue, le vinaigre et l’eau. Portez à ébullition puis refermez avec le couvercle muni du bouchon. Lorsqu’il commence à siffler, baissez un peu le feu et laissez mijoter pendant 45 min. Eteignez le feu et laissez reposer jusqu’à ce que le bouchon ne siffle plus du tout. Egouttez la viande et effilochez-la avec deux fourchettes. Faites réduire la sauce jusqu’à ce qu’elle épaississe un peu puis remettez-y la viande. Servez aussitôt, pour des sandwiches ou des burgers par exemple.

4 Replies to “Pulled pork express”

  1. A tester !!!

  2. Ça me donne trop faim ! J’ai bien envie de tester pour mettre dans des bao avec des petits pickles

  3. […] dernière fois je vous racontais comment j’avais fait mon pulled pork express, qui a servi de farce pour mes fleischschnacka (qu’il est pénible à écrire, ce mot). Pour […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.