Poulet Fafa


 

Souvent je me gratte la tête face à des recettes qui demandent des ingrédients que je ne trouverai jamais dans ma province, ou alors moyennant un bras ou un rein, et pour la fraîcheur on repassera. C’est pourquoi, à chaque fois que je reviens de Paris après mes innombrables food-trips, ce n’est pas une valise pleine de fringues ou de chaussures que je ramène, mais de nourriture en tout genre, voire de …vaisselle (oui chacun sa folie, y en a qui dépensent autant dans les vernis à ongles) !
Dit comme ça, vous allez croire qu’il n’y a rien dans mon bled, et bien que nenni! J’ai ma dealeuse officielle de produits exotiques ET extra frais à Caen, alias la petite mamie asiatique qui vend les produits de son jardin, tout au bout du marché le dimanche. Elle est ADORABLE (je crois qu’inconsciemment elle me rappelle la mienne, de Mamie, surtout avec ses petites lunettes) et surtout, elle propose des légumes qui sortent de l’ordinaire normand: choux chinois de toutes sortes, des concombres amers, des pousses de citrouille, des brèdes mafanes, des diakhatous (aubergines africaines), du pourpier…

 

Dernièrement je lui ai acheté une belle botte de feuilles de taro, que je trouve aussi beau qu’un bouquet de mariée. Je me suis rappelée qu’on cuisinait ça avec du lait de coco chez mes parents, mais mes souvenirs n’étaient pas assez précis pour que je vous livre une recette familiale authentique!
La seule chose que ma mère m’a conseillé de faire, c’était de bien éplucher les tiges dans le même sens, « sinon ça allait faire gratter la gorge ». Je n’ai jamais compris d’où venait cette superstition culinaire qui se transmettait de génération en génération à la maison, jusqu’à ce que je découvre qu’en fait cette plante contient des cristaux d’oxalate de calcium. Ceux-ci sont toxiques si vous consommez le taro cru (bulbe, tige et feuilles), et sont irritants pour les muqueuses si vous ne le faites pas bouillir longtemps au préalable. Et bien entendu la toxicité s’en va en même temps, n’ayez crainte!
Si vous ne trouvez pas de feuilles de taro fraîches (attention, seulement certaines variétés sont comestibles, n’allez pas cueillir n’importe quoi) , elles existent en surgelé dans des épiceries asiatiques. Au pire, remplacez-les par des épinards frais, mais dans ce cas, inutile de les précuire.

J’ai choisi de les cuisiner dans un « poulet fafa », qui est une recette tahitienne. J’ai mélangé deux recettes: le chicken luau (plat hawaïen) et la version de La Cocinera Loca avec qui j’en ai refait aujourd’hui-même (Oui j’ai pris le train avec mon bouquet de taro et un poulet fermier…et un camembert affiné au calva, le tout bardé de blocs de congélation)(Les blogueuses cuisine sont tarées, ça se confirme).

Poulet Fafa (pour 6 pers)

-1 gros poulet fermier
-2 bottes de taro (environ 1 kg)
-1 gros oignon ciselé
-1 boîte de lait de coco (40 cl)
-20 cl de bouillon de volaille
-2 gousses d’ail hachées
-1 càc de gingembre râpé (facultatif)
-2 càc de sucre
-sel
-poivre
-un peu d’huile végétale neutre

Séparez les tiges et les feuilles de taro. Pelez les tiges (peu importe le sens finalement ^^) et coupez-les en tronçons. Lavez les feuilles et superposez-les. Roulez-les ensemble et émincez-les finement. Faites bouillir un grand volume d’eau salée et plongez-y les tiges et les feuilles. Faites cuire ainsi pendant 45 minutes, puis égouttez-les.
Coupez le poulet en morceaux et faites-les dorer dans une sauteuse avec un peu d’huile chaude. Lorsqu’ils ont pris une belle couleur, ajoutez l’oignon puis l’ail et le gingembre. Assaisonnez le tout de sel, poivre et sucre. Mélangez et versez le bouillon de volaille, puis le lait de coco. Ajoutez enfin les feuilles et tiges de taro, couvrez et faites cuire 40 minutes sur feu doux. Servez bien chaud, avec du riz ou des rondelles de taro à la vapeur!

PS: Dans la version originale, point de tiges, que des feuilles. Mais je ne voulais pas les jeter et je les trouve très bonnes, elles fondent dans la sauce!

 

Une recette tahitienne avec des produits normands, YES YOU CAN !

 

 

16 Commentaires

  1. Je suis fan
    Ca me donne très envie de tester en tout cas!

  2. FaFa c’est moi !
    Et oui, mon prénom est Fabienne. Petite (grande aussi d’ailleurs) on m’appelait FaFa. Donc quand nous sommes rentrés de Nouméa en passant par Faaa, on a mangé du Poulet aux FaFa. J’avais 10 ans. Il était servi dans une noix de Coco, le restaurant avait vu sur mer. Je m’en souviens comme si c’était hier. C’était délicieux, c’est chouette souvenir gravé à jamais dans ma mémoire.

  3. Je suis bien rentrée avec un poulet (pour un cadeau en plus ^^), comme si il y en avait pas en Normandie ^^. Autre moment priceless débarquer chez Angelina avec des courses de Tangs frère et tjs un poulet (non je n’ai rien avec le poulet ^^)

  4. j’adore ça j’ai connu cette recette dans un resto tahitien du côté de la madeleine à paris qui a hélas fermé… depuis j’en fait avec des épinards c’est un pur délice.
    pour le tarot je confirme que sa pulpe sur les mains ça gratouille je les épluche en les plaçant dans du papier absorbant et je fais blanchir 3 ou 4 fois en changeant l’eau, j’aime beaucoup
    jamais cuisiné les feuilles là tu me donne très envie….

  5. Ça alors ! D’habitude je fais plutôt le sous marin sur les blogs mais je ne peux m’empêcher de laisser un commentaire sur cette recette qui me replonge en enfance (j’étais une « frani popa’a » expatriée à Tahiti ^^). Alors merci !!!
    J’essaierai de trouver les produits pour la reproduire grâce à toi !

  6. Hello je suis d’origine polynésienne, c’est avec grand plaisir que je tombe par hasard sur ton blog et direct du « poulet fafa », ça m’a donné l’eau à la bouche ^^

  7. Quel défi ! tu as de la chance d’avoir cette mamie sur ton marché, il faut prendre soin d’elle
    merci pour tous ces partages !(j’ai mis ton lien sur mon blog)

  8. @TiteNoon: Et oui comme quoi tout est possible @Fabienne: Ravie que ma recette te fasse remonter cet excellent souvenir!
    @Roodkapje: Huhu les sacs Tang chez Angelina c’est génial!
    @ktia: Si jamais tu as l’occasion d’en trouver, fonce, c’est encore meilleur que les épinards!
    @nessie: Ca me fait plaisir de recevoir des frani popa’a sur mon blog!
    @CurlyChantilly: Bienvenue sur le blog!Je tâcherai de faire plus de recettes polynésiennes à l’avenir!

  9. Premiere chose a laquelle j’ai pense en voyant le titre ? A ca : http://www.youtube.com/watch?v=f11-ClTi3og
    Ca me rappelle des souvenirs d’enfance caledonienne aussi. Et c’est decide, je me mets en chasse au marche samedi. Je ne devrais pas avoir trop de mal a trouver des bottes de taro (depuis qu’on est a Canberra, on trouve simplissime de degoter jusqu’aux ingredients les plus exotiques, c’est un bonheur)(bon, pour les bredes mafanes, suis pas sure, il va peut-etre falloir qu’on attende de rentrer en vacances a la Reunion pour en remanger)

  10. Il ne me reste plus qu’à traverser le pont de Normandie pour venir au marché de Caen et avoir de quoi préparer cette super recette !

  11. Une belle découverte ! Merci !

  12. je ne connaissais pas les taros je découvre !!! merci our le partage !!!

  13. J’ai déjà utilisé des feuilles de taro mais farcies et cuites à la vapeur. Elles étaient beaucoup plus petites et sans les tiges. Je sais pas si je les ai fait cuire assez longtemps mais elles étaient très fortes. Crois-tu que 45 mn ce soit nécessaires pour de jeunes feuilles sans les tiges? Les as-tu faites cuire si longtemps par pure précaution?

  14. Je ne connaissais pas cette recette mais dès que j’rentre chez moi, j’essaie! Y’en a dans le jardin de ma maman… à la Réunion =) mais chez nous ça s’appelle du songe (quand on mange la racine; au sucre, ou au beurre salé! Miam) ou du choux d’chine, quand on prend les feuilles pour faire des brèdes.
    Ton blog fait voyager… =)

  15. 13envie dit : Répondre

    mo’a fafa ta’haari teie ta’u ma’a au na’u .il faut mettre de la sauce d huitres pas trop 1 cuilliere a soupe cuire tout ca et SURTOUT METTRE LE LAIT DE COCO AU DERNIER MOMENT PAS FAIRE BOUILLIR c est ca le secret brad et il faut aussi le poé banane avec monamona !!!!

  16. vovonne dit : Répondre

    j’ai goute il n’y a pas tres longtemps et j’ai adore ;c’est une bonne recette avec presque rien et des produits faciles a trouver ,merci!!

Laisser un commentaire