Surf and turf


 

 

Un surfeur sachant surfer doit savoir surfer même sur un canapé. Vous n’avez rien compris? C’est normal.
En ce moment je suis en plein trip CouchSurfing, un site qui permet de rencontrer des personnes du monde entier qui vous proposent de vous héberger gratuitement, lorsque vous partez en voyage. Pour ma part, j’ai fait des recherches pour trouver un toit lors de mon futur séjour à Taipei, et je viens également d’accueillir chez moi des étudiantes allemandes, venues faire un road-trip en Normandie.
Tout s’est super bien passé, j’ai l’habitude de recevoir des amis à la maison, alors ça ne m’a pas dérangé de leur offrir le gîte et le couvert (ouah la tête qu’elles avaient faite devant mon pain chaud tout juste sorti du four!).
Je trouve ça super de pouvoir compter sur la générosité des gens que l’on n’a jamais vu, à l’autre bout du monde, et que tout cela puisse se passer aussi naturellement, sans malentendu, quand on n’a pas forcément le budget pour se payer une semaine d’hôtel. C’est aussi une super opportunité pour partager ses expériences et tisser des liens avec des personnes qui n’ont pas la même culture que vous. Il est d’aileurs prévu que l’on se revoit cet hiver!

Bon je ne dirais pas non plus qu’il faut y aller les yeux fermés, je préfère me fier aux personnes qui sont vérifiées par le site et cautionnées par les autres voyageurs. Ca me faisait peur au début de barouder toute seule avec mon sac à dos (et ma grosse valise, faut pas croire que je me balade juste avec une fourchette comme Julie Andrieu), puis je me suis dit que si je commençais à avoir peur de tout je n’irai jamais plus loin que le bout de mon nez, et surtout, je ne pourrai jamais goûter à la street-food de Séoul et de Taipei 🙂 Faut bien trouver une motivation…

 

J’ai beaucoup galéré pendant cette chasse à l’hôte, n’allez pas croire qu’il suffit d’envoyer un message mielleux pour qu’un inconnu vous accepte chez lui. Entre ceux qui ne répondent pas, ceux qui habitent à des années-lumières du centre, ceux qui n’acceptent pas les moins de 35 ans (si si), ceux qui sont absents pile quand vous arrivez, ou tout simplement ceux qui ne peuvent pas vous loger mais veulent bien vous faire visiter la ville. Parmi tous ces profils, j’ai trouvé quelqu’un qui pouvait m’héberger qu’une nuit sur sept, et un autre qui vit à 1H de transport du centre. C’était pas gagné. Je me suis dit: Positivons, l’essentiel est de privilégier le contact humain, et on ne crache pas sur 3 nuits en moins à l’auberge de jeunesse, c’est toujours ça de pris.
Et puis, et puis… Après des journées à stresser et à jongler avec les dizaines de mails, ma copine C., rencontrée aux Beaux-Arts et rentrée chez elle à Taiwan depuis (mais ne peut pas me loger, too bad), a finalement pu me dégoter un super bon plan: son amie me prête son studio, rien que pour moi, à deux pas de chez elle. Et je n’aurai qu’à payer l’eau et l’électricité.

Délivrance.  Joie.  Euphorie.

 

 

Et puis l’euphorie, elle est vite retombée comme un vieux soufflé, quand mon autre copine m’a dit qu’elle ne pouvait plus m’accueillir à Séoul comme prévu. Histoires de déménagement, tout ça, mais à vrai dire je n’avais pas tout compris. Re-stress, re-insomnie, re-checking du compte en banque pour monnayer mes 9 dodos au pays du matin calme. Les vacances après les impôts, c’est rude!
Elle me dit ça 2 semaines avant mon départ, alors que je l’avais prévenue depuis le mois d’avril. Beaucoup de gros mots qui bouillonnent dans ma tête, et puis, et puis… Elle m’a répondu ce matin qu’elle s’était mal exprimée, et que oui elle voulait toujours m’offrir un futon… Ouah le soulagement! C’est vrai que le français est une langue très difficile à manier, même pour moi qui vénère le Bescherelle, et on peut vite lire de travers…J’avais mal interprété le « Je ne pourrais pas m’occuper de toi » qui signifiait pour elle « Tu n’auras pas beaucoup de place pour dormir »… Je prévois un container de saucissons et de camembert pour lui montrer ma reconnaissance !!!

Le plus drôle dans tout ça? Finalement je vais même pas faire de couchsurfing 🙂

Je peux aller dormir maintenant…Ah non c’est pas fini, j’ai pas encore pris mon billet pour aller à Newport au retour, je vous ai pas dit, je vais au Pays de Galles après la Nouvelle-Calédonie… Vous n’avez rien compris? C’est normal! Pire que Dallas, mon feuilleton… La suite au prochain épisode…(je suis déjà fatiguée avant d’être partie!)

En attendant, je vous laisse avec une autre histoire de surf, plus précisément de « surf and turf« , d’où la photo du homard aux pinces géantes, prise au marché de Caen vendredi dernier. Je lui ai laissé la vie sauve à celui-là, mes couchsurfeuses allemandes étaient déjà assez effrayées de voir tant de fruits de mer vivants, j’allais pas leur infliger ça 🙂

 

Surf and Turf (pour 2 pers)

-1 homard d’environ 800 g
-2 pièces de boeuf à griller
-2 oignons nouveaux
-1 gousse d’ail
-1/2 citron
-sel
-poivre
-25 g de beurre
-un peu d’huile d’olive

Ouvrez le homard en deux dans la longueur, à l’aide d’un grand couteau. Je le fais à cru, comme ici, mais vous pouvez l’ébouillanter au préalable. Cassez les pinces avec un marteau. Récupérez la chair délicatement et embrochez la partie du corps sur un pic à brochette (facultatif, c’est juste pour ne pas que ça se recroqueville à la cuisson). Enduisez la viande et la chair de homard avec un peu d’huile d’olive.
Récupérez également tout le corail (et ne le jetez pas dans l’évier comme ma voisine) et mettez-le dans un bol.


Le corail, avant et après cuisson. Spectaculaire, le changement de couleur!

Hachez finement les oignons nouveaux et l’ail, puis faites dorer dans le beurre chaud, dans une petite casserole. Une fois que ça a bien fondu, versez le corail et mélangez sur feu très doux.Ajoutez un peu de jus de citron, puis salez et poivrez. Lorsque c’est devenu rouge, éteignez le feu et réservez au chaud.
Faites saisir la viande dans une poêle ou un grill très chaud, environ 2 minutes de chaque côté, puis faites de même avec le homard. Tournez-le souvent pour ne pas qu’il sèche à la cuisson. Salez et poivrez, puis servez bien chaud, en déposant le homard à cheval sur le boeuf (comme au rodéo) et en servant avec la sauce au corail.

 

 

8 Commentaires

  1. Miam, un vrai régal, j’adore

  2. C’est vrai que c’est un bon plan, j’ai déjà eu la chance de partager plusieurs fois le canap et c’est très enrichissant Ces superbes homards me donnent envie de retourner en Normandie tiens !!

  3. Merci pour l’histoire, j’ai bien ri. Comment t’es donc venue l’idée de cuire du homard et du boeuf ensemble ?? Ma foi, ça a l’air très bon du reste et je ne parviens pas à croire que ta voisine jette le corail du homard è_é

  4. J’aime beaucoup te lire !
    Superbe recette. Tes allemandes ont été comblé

  5. Merci pour cette idée de CouchSurfing.
    Car, je suis du genre voyageuse-baroudeuse.
    Les échanges avec la population est bien plus intéressantes que de loger dans un hôtel anonyme.
    Bon voyage à toi.
    Brigitte

  6. aucune possibilité !!
    CouchSurfing, moi aussi j’y croyait et je me suis inscrite, et pour accueillir aussi bien sur.
    J’habite le fin fond des Pyrénées et personne est jamais venu…snif…
    Par contre, j’ai voulu passer 3 ou 4 jours à Marseille. C’est fou le nombre de mail que j’ai pu envoyer. Exactement comme tu le dis: -la plupart sans reponse
    -ceux qui habitent trop loin
    -ceux qui n’acceptent pas un petit york chez eux, -ceux qui sont absents pile quand vous arrivez, et là, c’est vraiment une coïncidence qui arrive souvent !!
    j’ai vraiment galéré, et je n’ai jamais pu aller chez quelqu’un »un…Pour moi, c’est du vide ! Je suis très très déçue par les gens qui fréquentent ce site !
    Quelle chance d’avoir du homard comme ça ! ici c’est vraiment « or » de prix !

  7. Toujours de belles recettes et c’est tellement appétissant à chaque fois !!!!!

  8. @LeeYaa: Moi aussi j’adore!
    @Isabelle: oui c’est une expérience qu’on pourra raconter à nos petits-enfants @Mathilda: c’est une recette assez populaire aux Etats-Unis !Quant à ma voisine, quand elle achète un crabe, elle mange les pinces et jette le reste!
    @Cricridam: meci,oui je crois qu’elles étaient ravies de leur séjour.
    @Infoula: Oui mais c’est facultatif,c’est pour que le site vérifie ton adresse. Une fois que tu paies,ils t’envoient une carte postale avec un code dessus,à inscrire sur ta page CS.Ca te permet à la fin d’avoir un profil « vérifié », ce qui peut rassurer les voyageurs qui voudraient loger chez toi.
    @divine31: oui après tout dépend des circonstances, je pense qu’il faut s’y prendre assez à l’avance.Tu as du tomber au mauvais moment?
    @Mimi’s cupcakes: Merci

Laisser un commentaire