Souris d’agneau au thé et au tamarin

 

 

Attention, petite révolution dans ma cuisine: on fait un bond de 60 ans… en arrière! Oui, je viens seulement de découvrir la cocotte-minute! Alors oui, je sais ce que c’est (suis pas idiote hein), mais non, je n’en avais jamais utilisé jusqu’à ce week-end. Et l’Univers n’est plus le même. Mon dieu, j’ai l’impression de découvrir le fil à couper l’eau chaude.
Ma mère en a toujours une, qui ressemble plus à un char d’assaut qu’à une marmite, mais j’ai toujours eu une peur panique d’y toucher. J’ai tellement entendu d’histoires sordides autour de ce truc que j’ai toujours préféré attendre des heures devant mon four plutôt que de risquer d’apparaître dans les faits d’hiver: un piment oiseau retrouvé mort, les plumes explosées en voulant ouvrir sa cocotte-minute. Oh la mort nulle.

Et puis voilà, belle-maman m’en a offert une pour Noël: plus d’une aurait levé un sourcil devant ce cadeau, mais moi j’adore, tant que ça a un rapport avec la cuisine. C’est pas comme si on m’offrait un kit à manucure, que voulez-vous que je fasse avec?
J’ai donc attendu que ma chère sister soit avec moi pour m’assister (et appeler le 18 au cas où) lors de ma première rencontre avec la chose. Ca a fait pshhiittt, pshuuttt, et encore pshiiittt…je suis allée me cacher derrière ma plante verte…suspense insoutenable… et puis finalement tout s’est bien passé. Ma souris était cuite, et moi je deviens une ménagère de plus de 30 ans. Life’s a bitch.

 

Souris d’agneau au thé et au tamarin
(pour 2 pers)

-2 souris d’agneau d’environ 400g
-60 cl de thé Darjeeling n°37
-1 càs de pulpe de tamarin
-3 càs de sucre roux (ou du miel)
-1 gros oignon
-2 carottes
-2 gousses d’ail
-sel
-poivre
-1 càc de cumin
-1 càc de gingembre
-2 càs d’huile végétale

Délayez la pulpe de tamarin dans le thé chaud, et enlevez les éventuels noyaux. Ajoutez le sel, le poivre, le sucre roux, le cumin et le gingembre. Faites dorer les souris d’agneau dans l’huile, sur toutes les faces. Ajoutez l’oignon et les carottes en bâtonnets (ou rondelles). Faites rissoler 5 minutes, ajoutez l’ail, puis versez le thé.
Couvrez votre cocotte et portez à ébullition. Quand ça commence à siffler, baissez le feu et faites mijoter pendant 45 minutes. Servez bien chaud!

PS: si vous n’avez pas de cocotte-minute, faites mijoter vos souris 2h au four à 180°C, comme dans cette recette.

 

Thé offert par Kusmi !

 

 

16 Commentaires

  1. Succulent ton plat ! Je raffole de l’agneau surtout bien préparé comme ici !

  2. Très belle recette , merci pour le partage
    bises
    jojo

  3. Bonsoir, Une recette qui donne envie, cela fait trop longtemps que je n’en ai pas mangé Bonne idée cette cocotte Bonne soirée

  4. Ah! et bien je suis aussi un peu impressionnée par cette machine infernale ! On m’en a donné une lors d’un déménagement ( pas la bonne vieille avec le truc qui tourne… non! une bien bizarre sophistiquée…) , je ne sais pas trop comment l’utiliser et suis trop flippé pour faire un « essai »!! Aie aie aie ! Pas facile d’ être un super héros dans tous les domaines!
    Et elles étaient autant confites en 45min qu’en 2 h au four ces souris? C’est beau

  5. super tu vas nous en mijoter des bons ptis plats avec ça! c est génial! bravo pour ta recette
    biz

  6. La cocotte-minute c’est bien quand tu n’as pas le temps, mais au niveau du goût c’est pas top. La mienne n’a plus été utilisé pour son rôle de cocotte-minute depuis au moins 5 ans.

  7. @LeeYaa: Merci, j’adore aussi ce mélange de saveurs.
    @Nuage de Lait: de rien, ravie de partager mes recettes avec vous!
    @Clomax: Moi non plus je n’en mange pas souvent alors que j’adore l’agneau.
    @Kika: Oui c’est impressionnant quand on ne sait pas l’utiliser. En 45 min elles étaient parfaitement fondantes.
    @evelyne: Merci, je vais essayer de tester d’autres recettes à la cocotte du coup!
    @Nomade Immobile: Oui j’avoue aussi que je préfère le goût de la viande confite au four, c’est incomparable!Mais malheureusement je n’avais pas 2h devant moi ce jour-là

  8. Très jolie recette mais alors quel dommage d’utiliser la cocotte pour la souris d’agneau. Je connais l’engin qui me sert maintenant seulement à faire les soupes…je m’en suis servie trèèès longtemps, au début de mon apprentissage de la cuisine pensant que c’était le top…et j’en suis revenue .Effectivement, c’est bien quand on est pressé mais pour la viande, ça l’est moins, elle est quand même plus malmenée qu’une cuisson douce avec une sauce qui bloubloute tranquillement autour ou une cuisson lente au four ( comme tu l’as remarqué d’ailleurs

  9. Ahhh la cocotte ! J avoue trouver ca bien pratique quand je suis pressee mais comme beaucoup l ont dit rien ne vaut la viande qui mijote des heures durant: les odeurs qui en degagent et surtout le gout incomparable et psychologiquement rendu meilleur par l attente mmmm ! Bon la je risque de la ranger dans son placard, 2 mois de solitude m attendent je risque fort de me rabatre sur de recettes solo et express!

  10. Gentille Belle-Maman!
    J’ai toujours vu mes parents utiliser des cocottes, mais je me sens incapable de gérer une telle bestiole!
    Ceci étant, j’ai comme l’impression que tu t’en sors particulièrement bien =)

  11. Il faut qu’on en rachète une de cocotte-minute, la mienne (en fait celle de la grand-mère de mon cher et tendre ^^) a fait la guerre (presque littéralement) et ça finit toujours avec plus d’eau à l’extérieur qu’à l’intérieur, ou pas loin !
    Bref, pour l’instant, la cuisson sous pression, je ne m’y suis pas encore vraiment frottée (d’ailleurs moi aussi ça m’impressionnait, quand j’étais gamine, avec ce bruit flippant émis par la soupape)…et ma belle-mère ne risque pas de m’offrir grand-chose, dommage !
    En tous cas pour une première, chapeau bas Pour ma recette à base de pieds de porc, si cela t’intéresse toujours : direction mon bébé-blog, http://logrerie.wordpress.com. Mais attention, recette hautement anti-glamour !

  12. Jolie façon de préparer la souris…plein d’exotisme!

  13. oulalalala je bave devant mon ecran !!!!!!!!!!!!!

  14. Hmmmm ça a l’air d’être bien bon tout ça!!! Ma première cocotte minute m’a aussi été offerte par ma belle mère!!! Et à ce noël elle m’a offert le rêve: une cocotte en fonte! Je découvre cette façon de cuire (effectiivement il faut avoir 2h devant soit) mais c’est génial! C’est d’ailleurs là dedans que je vais essayer de faire les souris.
    Que feraient pas les belles mamans pour qu’on puisse mijoter des plats à leur fiston ^^
    Merci pour la recette et ces minutes de rigolades

  15. Bonjour,
    Je viens juste de découvrir ton blog qui à l’air vraiment très bien : Recettes appétissantes et belles photos. Je teste donc cette recette en premier. Pour l’instant, ça sent très bon. Vivement la fin des 45 minutes.
    Par contre n’ayant pas trouvé de tamarin je teste avec des figues. Résultat à venir…
    Bonne Appétit!

  16. j’ai fait aussi cette recette, j’en parle sur mon blog aujourd’hui, mais adaptée … bonne journée

Laisser un commentaire