Chouchoutes farcies

Vous devinez ce que c’est ? C’est un fruit qui se consomme comme un légume, ça pousse sur une liane et ça fait partie des cucurbitacées. Aux Antilles on les appelle chayotte ou christophine, à la Réunion ce sont les chouchous, à Haïti ce sont les mirlitons, et en Nouvelle-Calédonie on les appelle chouchoutes ! 🙂

A la maison (enfin, chez mes parents) elles envahissent le jardin car les fruits germent très facilement sans qu’on n’ait besoin de les enterrer et les lianes s’infiltrent partout. On consomme les fruits en salade, en gratin ou en achards. On mange également les jeunes pousses en forme de volutes dans les soupes claires ou sautées avec de la viande et du piment.

Le goût rappelle légèrement celui de la courgette, mais en général il faut bien l’assaisonner car la chair est un peu fade.

Aujourd’hui je vous propose de les préparer en petits farcis individuels.

Chouchoutes farcies (pour 2 pers.)

2 chouchoutes

2 tranches de jambon cru

2 jaunes d’œufs

15cl de crème liquide

1 gousse d’ail

quelques brins de ciboulette

sel, poivre, muscade

50g de gruyère râpé


Lavez les chouchoutes et tranchez-les en 2 dans le sens de la longueur. Enlevez l’amande à l’intérieur si vous voulez, mais elle est parfaitement comestible ! Faites-les bouillir dans une casserole d’eau salée pendant environ 20 min. Vérifiez la cuisson en y plantant la pointe d’un couteau : la chair doit être tendre mais pas trop molle.

Préchauffez le four à 180°C. Egouttez-les et évidez-les à l’aide d’une cuillère, sans abîmer la peau. Coupez la chair en petits dés et réservez-la dans un bol. Ajoutez le jambon finement haché, les jaunes d’œuf battus, la crème, l’ail écrasé et la ciboulette. Mélangez et assaisonnez de sel, poivre et de quelques râpures de muscade. Remplissez les coques avec cette farce et recouvrir de gruyère. Enfournez pendant 15 à 20 min.

5 Commentaires

  1. Comment vas-tu?
    As-tu vaincu les crobes à grands coups de soupe?
    J’espère que oui!
    Je voulais te parler du GHEE, savoir si tu le faisais, si c’est dans ta « culture » et savoir aussi ce que vaut le ghee en conserve.
    Je suis en train de comprendre (eh oui, cerveau lent!) le bienfait de ce beurre clarifié et ses usages rafinés en cuisine, mais ton avis me serait précieux.
    Bon alors, maintenant, c’est MisterT qui te chouchoute ou quoi?

  2. Hélas le ghee ne fait pas partie de ma culture, les indonésiens utilisent volontiers de l’huile (que j’essaie de limiter au maximum). Donc je n’ai aucune opinion sur le ghee en conserve. Il faudrait que je m’y mette car j’adore le beurre mais je n’ai pas le réflexe de le clarifier avant la cuisson! Eh oui maintenant c’est Mister T qui me prépare mes breuvages…

  3. Chouchoute
    Pour les réunionais et mauriciens le mot « chouchoute » a une autre signification , tu la connais? (Hi,hi!)

  4. super !
    Ah ah ah SaraKa ! Recevez le bonjour de l’ile de la Réunion.
    Cordialement,

  5. Chez moi en Martinique on les appelle christophines (prononcé kristophine) mais on les mange quand elles sont blanches. Je pense que je vais testé ta recette, elle m’inspire

Laisser un commentaire