Boeuf grillé, crème au raifort et aux câpres

Ah ben voilà que j’ai remis mes mitaines ce soir. On m’avait bien dit que c’était le printemps, ou j’ai rêvé? Je pensais avoir dit au revoir pour de bon à mon manteau, et bien j’ai du ravaler ma fierté en lui demandant pardon de l’avoir largué ainsi car aujourd’hui j’avais encore besoin de lui!
En tout cas ce soir avec Mister T. on a profité du dernier jour du Printemps du cinéma! Eh oui, chaque année on essaie de ne pas louper cet évènement, car les places coûtant d’ordinaire les yeux de la tête, nos sorties ciné se font de plus en plus rares. Pour 3,50 euros, on avait donc le choix entre plusieurs affiches qui ne m’emballaient pas trop au départ, mais j’ai craqué pour Harvey Milk (de Gus Van Sant), que je voulais voir depuis que Sean Penn a reçu son Oscar. Et il l’a amplement mérité! Il est méconnaissable dans le film, incarnant le rôle d’Harvey Milk, premier homme politique américain gay et militant pour les droits civiques des homosexuels. Une histoire bouleversifiante qui m’a coûté quelques larmichettes! C’est que je deviens sensible avec l’âge…
Sans transition, comme le dirait Patrick (Poivre d’Arvor), je vous propose une recette pour le concours « Cuisinez le boeuf pour la Saint-Patrick » (non c’est pas le même Patrick). Peut-être un voyage en Irlande à la clé, qui sait? On peut toujours rêver, en attendant, nous on s’est régalé!

Boeuf grillé, crème au raifort et aux câpres
(pour 2 pers.)

-2 faux-filets de boeuf
-15 cl de crème fleurette entière
-2 càc de raifort râpé
-1 càs de câpres
-sel, poivre
-2 càs d’huile d’olive

Enduisez la viande d’huile d’olive avec un peu de sel et de poivre, puis faites-la griller sur les 2 faces. Je laisse à peine 5 min car j’aime la viande saignante. Allongez le temps de cuisson si vous la préférez à point ou bien cuite. Laissez reposer la viande sur une assiette chaude, sous une feuille d’alu. Fouettez la crème en chantilly, incorporez-y le raifort et les câpres, puis assaisonnez.
Servez le boeuf grillé encore chaud accompagné d’une bonne cuillerée de crème et d’un peu de fleur de sel.

Et encore congratulations Mr Penn 🙂

2 Replies to “Boeuf grillé, crème au raifort et aux câpres”

  1. J’ai subitement des envies de carnassière ! Le raifort c’est comme le wasabi, je suis capable de le manger à la cuillère .

  2. @bloga2:vive l’instinct primaire!

Laisser un commentaire