Tataki de boeuf aux légumes croquants

Du cru, du cuit et du croquant

Avec cet été qui n’en finit pas de faire des caprices, je ne sais plus si j’ai envie d’une salade ou d’une soupe, de mettre des sandales ou des bottes. Oh là là que de soucis me direz vous…!  🙂 Ben je vous l’dis, c’est pas marrant de rentrer chez soi tout frigorifié sous la pluie, avec les ballerines lestées d’un litre de flotte et qui font « floc-floc ».
Une bonne douche chaude, un châle et ô miracle; me voilà aveuglée par les rayons du soleil qui revient soudainement!
Plus de motivation pour ressortir se balader (on ira chiper des figues un autre jour…), mais quand même d’attaque pour un petit apéro sur le balcon! Il suffit juste d’éponger les chaises et de vider le surplus d’eau de pluie dans les soucoupes des plantes vertes, et hop, c’est parti pour picorer des petites bouchées croquantes.

C’est une recette que j’avais aperçue sur Cuisine TV grâce à Kaori Endo dans son émission « Ma cuisine japonaise« . Il s’agit d’une sorte de carpaccio de boeuf, sauf qu’ici dans la version nippone la viande est d’abord grillée sur toutes les faces très brièvement, puis marinée dans une sauce. Attention aux puristes carnivores occidentaux, sortez de la pièce avant que je vous livre la spécificité de la cuisson express… (je vous la fais en version sonore) On grille la viande Kschhh Kschhh Kschhh et tout de suite après Plouf! On la balance dans un saladier d’eau glacée pour stopper la cuisson! Et oui ça peut paraître bizarre comme pratique, mais ça permet de garder l’intérieur de la viande bien rouge et encore crue. Et ça marche!
Ensuite il suffit de la faire mariner dans un sachet à congélation bien fermé (chouette, pas de vaisselle!) et d’attendre quelques heures avant de pouvoir déguster. Résultat: la viande est tendre à souhait et imprégnée de sauce, et les légumes restent croquants. Quant à la marinade, on peut la servir dans un petit bol et y tremper ces petits roulés de tataki avec les doigts. Ben oui les baguettes c’est juste pour frimer sur la photo 🙂

Tataki de boeuf roulé aux légumes croquants
(pour 2 pers.)

-400g de rumsteak
(ou autre morceau tendre)
-1 carotte
-1/2 concombre
-1 morceau de gingembre frais
(de la taille d’un index environ)
-1 gousse d’ail écrasée
-1/2 càc de piment en poudre
-1/2 càc de sucre
-6 cl d’huile de sésame
-6 cl d’huile de tournesol
-15 cl de sauce soja
-6 cl de saké
(ou du mirin, dans ce cas enlever le sucre)

-un saladier d’eau glacée avec des glaçons

Enduisez la viande avec un peu d’huile de tournesol et faites-la griller sur toutes les faces dans une poêle anti-adhésive. La cuisson doit prendre au maximum 1 minute.
Retirez la viande de la poêle avec une écumoire et plongez-la immédiatement dans le saladier d’eau glacée.
Pendant ce temps coupez la carotte et le gingembre en fines juliennes (utilisez un éplucheur à juliennes pour aller plus vite) . Versez les 2 huiles, la sauce soja et le saké dans un sachet congélation (ou à défaut un saladier filmé). Ajoutez les juliennes de légumes, le sucre, le piment et l’ail, puis mélangez. Egouttez la viande avec du papier absorbant et déposez-la dans la marinade. Chassez l’air et fermez hermétiquement. S’il n’y a pas de zip (comme sur mon sachet ici), faites un noeud simple. Laissez reposer au frais pendant au moins 2h, mais vous pouvez le laisser toute la nuit comme je l’ai fait ici.
Egoutter la viande, et tranchez-la finement comme pour un carpaccio. (laissez-la 1/2h au freezer si vous n’arrivez pas à la couper correctement) . Emincez le 1/2 concombre en fines juliennes aussi et ajoutez-les dans la marinade (gardez quelques juliennes de côté pour nouer chaque bouchée) . Déposez au milieu de chaque tranche un peu de légumes et enroulez le tataki autour pour former un petit fagot. Déguster très frais, avec un peu de sauce de la marinade.

   

8 Replies to “Tataki de boeuf aux légumes croquants”

  1. mmmhhh… la carnivore que je suis est vraiment très surprise de ce rafraichissement… mais aussi très intéressée !!! ^^ …merci pour l’idée… que je vais sûrement tenter très rapidement !!!

  2. j’aime beaucoup c’est très raffiné comme amuse-bouche et je pense pouvoir essayer de faire la marinade sans huile (l’espoir fait vivre ^_^)

  3. ça a l’air rigolo à faire et super bon

  4. Ça a l’air délicieux ! Au fait ut utilise quoi comme Saké ?

  5. @Marie en Inde: oui c’est un vrai plat de carnivore comme tu le dis!
    @Diane:tu as raison, l’huile de tournesol n’apporte rien mais celle au sésame la parfume bcp. Mais je suis sûre que sans huile ça sera aussi délicieux.
    @Mimiouz:Oui c’est assez ludique comme recette@UDCC:Malheureusement je n’ai pas eu bcp de choix à l’épicerie asiatique de mon coin, j’ai pris le seul saké qu’il y avait, de la marque Ozeki (en cup de 20cl). Il est très bon, mais franchement je préfère le mirin pour la cuisine.

  6. Voilà il n’est QUE 11h30 et j’ai déja faim !!! Lol Version courgette à la place du concombre pour moi mais je garde tout le reste, faut que j’essaye ça rapido !

  7. A Toulouse
    Ce qui est étrange, depuis peu de temps, le Tataki de bœuf est devenu « tendance » sur les cartes des resto.

  8. Bonjour,
    Je suis une grande fan de viande, surtout crue.
    Je suis d’accord que l’huile de sésame parfume beaucoup, elle apporte un délicieux gout de noisette.
    Pour le saké, celui-ci convient-il : http://pimentrouge.co/huiles-vinaigres-alcools-de-cuisine/83-sake-de-riz-138-200ml-hokkan.html ? Ou dois-je me diriger vers du mirin, comme tu le préconises ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.