Riz frit à l’oeuf et au nem chua


Merci pour tous vos petits messages de soutien et de sympathie, ça m’a touchée d’être aussi épaulée pendant cette période un peu difficile. Finalement la distance m’a un peu « préservée » de tout ça…Bien sûr que c’était douloureux, mais pas autant que si j’avais été auprès de ma famille je suppose.

Evidemment je me suis réfugiée dans ma cuisine, histoire de ne pas perdre le fil, et de penser à autre chose. Et quoi de plus approprié qu’un peu de comfort food dans des moments pareils? Un bon bol de riz chaud, une couverture et un mug de thé vert brûlant… C’est comme ça que j’aime me remonter le moral, en compagnie de Sheldon et Leonard 🙂

J’ai donc improvisé un petit plat rien que pour moi, en faisant sauter dans mon wok ce que j’avais sous la main: du riz et du nem chua. Euh… du quoi ?
Le nem chua est une sorte de « charcuterie » asiatique, à base de porc fermenté avec de l’ail et du riz gluant. Ca se présente sous forme de petites bouchées enveloppées dans du papier, comme des bonbons. C’est tout à fait mon genre de friandise ^^



Au milieu, un petit piment vert qui va vous mettre le feu 🙂

J’ai découvert indirectement cette petite curiosité alimentaire au Lao Siam. J’avais vu sur la table voisine une salade au « som moo », qui m’intriguait: je ne savais pas ce que c’était mais ça avait l’air drôlement bon! Après m’être renseignée, j’ai su ensuite que c’était l’appellation laotienne du nem chua (qui est vietnamien). Il ne m’a pas fallu longtemps pour que je me précipite dans une épicerie asiatique pour en acheter !
Sur le paquet il est écrit qu’on peut le déguster tel quel, mais c’est quand même du porc cru fermenté, je suis courageuse mais pas téméraire… Je l’ai donc fait cuire en morceaux sur feu vif, et j’ai vraiment adoré ce petit goût salé et aillé. Le hic, c’est que ça coûte assez cher (5,95 euros le petit filet), j’essaierais peut-être d’en faire moi-même comme ici.
Enfin quand j’aurais trouvé la motivation…

Sinon vous pouvez aussi aller chez Reliboukitchen, elle est aussi une nem chua lover.

Riz frit à l’oeuf et au nem chua (pour 2 pers)

-2 bols de riz cuit (j’ai pris du riz rond, prenez celui que vous préférez)
-4 nem chua
-2 oeufs battus en omelette
-1 tige entière d’oignon nouveau ciselée
-1 gousse d’ail hachée
-2 càs de sauce soja
-1 càs de nuoc-mam
-1 pincée de sucre
-1 càs d’huile
-poivre

Coupez les nem chua en petit dés. Gardez le petit piment vert si vous voulez relever votre plat. Faites chauffer l’huile dans un wok et faites-y revenir l’oignon nouveau et l’ail. Ajoutez les dés de nem chua et faites-les dorer. Versez les oeufs battus et mélangez bien le tout avec une spatule pour les brouiller. Baissez le feu et ajoutez le riz. Mélangez et assaisonnez avec la sauce soja, le nuoc-mam, le poivre et le sucre. Remuez bien le tout jusqu’à ce que le riz prenne une belle couleur et servez immédiatement, dans des grands bols.
PS: vous pouvez aller plus vite en chauffant le riz au micro-ondes avant de l’ajouter dans le wok.


La comfort food n’a jamais aussi bien porté son nom…

 

20 Commentaires

  1. j’en ai déjà vu chez Tang mais n’en ai jamais acheté vu le prix et que je ne savais pas ce que c’était. Maintenant je me laisserais peut être tenter…

  2. mon mari l’adore juste arrosé de jus de citron vert … mais je suis sure que cette préparation lui plairait beaucoup
    bises

  3. Hihi, les fans de nem chua sont rares !! En même temps, je ne sais pas pourquoi, ça ne m’étonne pas vraiment de toi (cru, c’est quand même très bon aussi je t’assure et je n’ai pas encore le ver solitaire). J’en ai racheté il y a peu et les ai utilisés cuits comme toi mais dans une soupe ramen, avec des navets, des carottes râpées et du basilic thaï, c’était bien bon !

  4. ta recette me tente bcp, je ne connaissais pas le num chua. merci

  5. Un bon plat bien réconfortant. Je ne connaissais pas cette charcuterie mais ça donne vraiment envie d’essayer, surtout que j’adore la cuisine « aux parfums d’ailleurs » !

  6. hmm! rien de tel qu’un bon petit plat plein de saveurs pour se redonner le sourire!

  7. J’ai toujours mangé le Nem chua tel quel, à meme le sachet!
    Depuis la premiere fois qu’on m’en a fait gouter j’ai toujours pensé que ca se mangeait comme une confiserie salé/pimenté!
    J’ai une drole de relation avec cette préparation: elle me repugne (ouais ouais!) autant qu’elle me plait! bizarrrre non!??

  8. Bonjour joli piment,
    Je jette tous les jours un petit coup d’oeil sur ton site sans oser te laisser un post. Exception pour aujourd’hui pour te dire d’être prudente si tu souhaites préparer des nems chua…. Peut-etre serait-il plus sûr d’utiliser du sel nitrité (comme chez les charcutiers) pour éviter le développement de germes divers et bizarres…. Pour ceux que tu trouves dans le commerce, essaies de les manger crus ou en petite salade « lao style » avec de la mangue verte et des herbes, c’est fameux….
    Amitiés.

  9. @clemenceui c’est cher, du coup je les mange petit à petit!
    @cecile:ça doit lui donner du peps avec du citron vert, miam!
    @aurelvelvet:arff,définitivement je n’arriverais pas à les manger cru…Mais en soupe pourquoi pas?
    @féenoménale:de rien,à tester donc!
    @L’étudiante:reste à savoir s’il y en a en Norvège? Je pense que oui,si tu as un bon commerçant asiatique…
    @Lilith:il n’y a que la cuisine qui puisse me donner autant le sourire!
    @Choups:j’aimerais goûter aussi cru,mais je ne suis pas assez courageuse LOL
    @Twiga:merci pour le conseil,après réflexion, je ne suis plus si sûre de vouloir en préparer…!

  10. Mon cher et tendre en a acheté une fois et j’ai été « refroidie » par la date limite de consommation qui me paraissait hyper éloignée pour des produits crus. Impossible pour moi d’y goûter !

  11. BRAVO !!!
    Cela me donne faim…
    FAIM..
    Tu réveilles mes papilles et cela donne envie de voyager…Bon, je vais retourner dans ma cuisine. Moi, je suis si prise en ce moment avec mes créations. Les kokeshis BY maiA

  12. j’ai testé mais avec du porc « normal », cette recette est vraiment bien passée !!

  13. Ne te lance pas dans la fabrication des nem-chua, c’est très spécial… C’est en effet du porc fermenté, et il y a aussi de la couenne. L’ail et le piment sont là aussi pour neutraliser certains parasites (dont le ténia), je connais une personne qui n’a pas attendu le délai de fermentation indiqué sur l’étiquette et qui a donc chopé une vraie saloperie.
    J’adore ça néanmoins, je préfère ceux qui sont entourés d’une feuille verte (la tam ruot), leur saveur est bien plus subtile.
    Je ne les ai jamais cuisinés, je les consomme tels quels en ajoutant de l’ail et du piment, car je me méfie toujours un peu. J’ai un copain de Saïgon qui les fait griller, je tenterai un jour, ta recette est bien tentante également!

  14. J’adoooore les nem chua !! Je les dévore crus (mais quand c’est fermenté, c’est plus vraiment cru… ), et je n’avais jamais pensé à les faire cuire !
    Comme Patrick, je préfère ceux avec la petite feuille.

  15. hey !
    Salut compatriote cuisinière, fan de nem chua, et de Big bang theory !!
    Je te fais un commentaire pour te remercier de tes partages culinaires, ton blog est sympa, je suis tombée dessus en cherchant des recettes au sujet des nem chua.
    J’adore les manger crus en cuisinant par exemple.
    Quand ils sont bien frais (la date est marquée dessus) y’a aucun souci, je n’ai jamais eu aucun problème à les consommer comme ça. Je pensais d’ailleurs qu’ils ne se mangeaient que comme ça !!
    Quant à les cuisiner, j’essaierai celle que tu proposes. Je te propose la mienne (je l’ai essayée ce soir)
    Ingrédients : pour 3 personnes
    6 nem chua
    1 petit oignon
    1 gousse d’ail
    4 grandes feuilles de chou chinois
    5/6 champignons noirs
    un petit bol de sauce soja sucrée
    1 « liasse » de vermicelles chinois
    2 cuill à soupe d’huile d’olive ou sesame (selon le gout)
    Dans un wok, faire revenir l’oignon et l’ail émincés dans l’huile d’olive.
    Couper les nem chua en 4 et les mettre dans le wok.
    Emincer le reste des légumes et les mettre au fur et à mesure dans le wok. Faire réduire un peu en remuant pour ne pas que ça attache.
    Verser la sauce soja sucrée (selon le gout encore une fois) dans le wok.
    Laisser mijoter jusqu’à coloration des légumes.
    Servir avec un bol de riz. Ne surtout pas rajouter de sel, les nem chua et la sauce soja le sont déjà suffisamment.
    Sinon frits dans l’huile quand je fais des nems, c’est top pour un petit apéro avant les nems !!!
    Voilà ! Bon appétit !

  16. J’ai fait ta recette en ajoutant 2 ou 3 ingrédients, nous nous sommes régalés, merci pour l’idée, j’ai publié la recette sur mon blog.
    Merci et bonne journée.

  17. j aimerai avoir la recette du nem chua merci de me l’envoyer

  18. je pensais être bien moins courageuse que toi niveau alimentaire, mais j’ai mangé des nem chua cru. J’étais invitée chez un ami vitenamien qui en a acheté pour l’occas’, me disant que chez eux c’est un produit de fête qu’ils achètent très rarement, car très onéreux (je n’en connais pas le prix) C’était très bon, mais j’avoue que j’avais quand même comme une appréhension En même temps, j’achète souvent une saucisse à tartiner en Allemagne dont je raffole, à l’ail, et qui est aussi faite avec du porc cru

  19. Cc! J’ai toujours mangé des nem chua cru. C’est effectivement cher mais on trouve en un seul rouleau pour 2.9 e (tang freres, Paris store…). Pour la recette du nem chua allez sur le site de ravenous couple, un blog viet American
    http://www.theravenouscouple.com/2010/01/nem-chua-recipe-vietnamese-fermentedcured-pork.html
    C’est la seule recette qui a donné un resultat satisfaisant!
    Sinon tres bon blog ! Comme toi, j’aime les abats alors forcement ! Je suis viet c culturel!

  20. bonjour a tous moi j’ai connu le nem chua cru avaec ma belle mere vietnamienne j’ai adoree d ailleur quand on vie au quotidien avec des vietnamien s on apprend a cuisiner et apprecier et on deviens difficile quand on va manger dans un resto asiatique lol je c tres bien faire les nems mais pas les nems crue qui peut me donner la recette mais pas a la francaise merci!

Laisser un commentaire