Un livre, une recette #11 : Délice de Satan


 

J’ai l’impression que vous aimez bien ça, les recettes décadentes par ici…Il suffit de lire tous les commentaires sur le cheese & garlic bread, pour me faire une idée de ce qui vous fait vraiment saliver (attention au clavier, c’est pas étanche)! Du pain et du fromage…what else ? Et de l’ail aussi! Ca m’étonne qu’un fournisseur de pastilles de menthe ne m’ait pas encore contactée pour un partenariat 🙂

Aujourd’hui on reste dans la décadence, la dégoulinance (mais si,ça existe), le délire calorique et j’en passe…Vous m’avez traitée de diabolique? Et bien là vous en aurez pour votre argent! Ca ne s’appelle pas le « délice de Satan » pour rien !

C’est une recette tirée du livre Les meilleurs desserts de la collection Marabout Chef, réalisée à 4 mains, celles de mister T et moi-même: j’ai fait le biscuit et lui le glaçage. Au départ ça devait ressembler à un joli gâteau digne d’une baby shower à Wisteria Lane, mais la découpe et le montage furent tellement « freestyle » que le dessert a muté en Kinder Délice pour sumo. N’empêche que c’était TERRRRIBLE !!!

 

Un livre, une recette #11 : Délice de Satan
(pour 6 pers)

Pour le biscuit (avec quelques modifications persos):

-300 g de farine
-3 oeufs
-180 g de beurre ramolli
-285 g de sucre
-70 g de cacao en poudre
-3 càc de café soluble
-1 càc de levure chimique
-1/2 càc de bicarbonate
-1/2 càc de colorant alimentaire rouge (facultatif)
-125 ml d’eau
-125 ml de lait demi-écrémé

Pour le fourrage:
-30 cl de crème épaisse fouettée (j’ai mis de la crème liquide montée en chantilly)

Pour le glaçage:
-100 g de chocolat noir
-100 g de beurre

 

PS: normalement le biscuit se cuit dans deux moules ronds de la même taille pour former deux disques que l’on superposera. J’ai tout cuit dans le même moule, rectangulaire et de grande taille (type plat à gratin). Si vous utilisez deux moules, faites cuire seulement 45 minutes.

 

 

Préchauffez le four à 180°C. Chemisez un grand moule rectangulaire (ou deux moules ronds identiques) avec du papier sulfurisé.
Mélangez au fouet le beurre et le sucre dns un saladier. Incorporez les oeufs un par un, en mélangeant bien entre chaque oeuf. Mélangez à part la farine, le cacao, le café, la levure et le bicarbonate, puis versez dans le saladier. Versez l’eau, le lait et le colorant, puis mélangez. Faites cuire 1 h au four.

Laissez refroidir le gâteau sur une grille puis démoulez-le.
Faites fondre au bain-marie (ou au micro-ondes) le chocolat cassé en morceaux et le beurre pour réaliser le glaçage.
Si comme moi vous utilisez de la crème fleurette au lieu de la crème épaisse, montez-la en chantilly à l’aide d’un batteur électrique ou dans un siphon (sans sucre, il y en a largement assez dans le gâteau!).
Coupez le biscuit en deux, puis tranchez chaque moitié en deux dans l’épaisseur, afin d’obtenir quatre couches de biscuit carrées (voir la 1e photo de l’article). Etalez un peu de chantilly entre chaque couche de biscuits, et montez le gâteau en étages. Nappez de glaçage au chocolat et laissez refroidir avant de déguster. Le mieux c’est de le laisser au frais toute la nuit, sauf si votre homme ne peut pas attendre et quémande une grosse part pour aller au match de hockey.

 

 

Le lendemain, la chantilly semble avoir disparu, absorbée par les couches de biscuit,
rendu moellissimo ! Pssst…il vous restera un peu de crème, alors on va pas gâcher hein!

 

16 Replies to “Un livre, une recette #11 : Délice de Satan”

  1. que dieu nous pardonne. Demain je dois faire un gâteau au choc, je pense que là j’ai trouvé « The » recette ! Bravo pour votre blog il est sensas miam miam ! Biz

  2. Qui n’aime pas la décadence, surtout quand elle porte le doux nom de « Délice de satan » et c’est une gourmandise au chocolat! Wahou.
    Cheers,
    Rosa

  3. Merde mon clavier tu es terrible vraiment !!!

  4. Oh non…supplice encore une fois! eheh…j’adore ce gâteau, imbibé de crème en prime, j’achète! Bonne soirée

  5. un instant de pure gourmandise …

  6. hum!!!!!
    Hum!! quel bonheur ce gateau!!!!! j en ferais bien un comme ça!!!merci

  7. magnifique, tout simplement magnifique

  8. Je l’ai fait il y a à peu près deux-trois semaines et comme toi, je l’ai fait cuire dans un seul moule (rond) et je l’ai divisé en deux ensuite (mon mini-four d’étudiante n’en accueillant qu’un seul). Très, très bon! Meilleur même le lendemain, une fois que tout a bien pris place: le glaçage, la crème au milieu…hum, ça me donnerait presque envie d’en refaire un!

  9. Pas mal…………alléchant en fait !

  10. Wouw ! Magnifique j’adooore! je viens de creer un forum pour partager, s’entraider et s’amuser autour de la cuisine. si ça te tente : http://easycook.forumsgratuits.fr/

  11. Coucou, j’admire ton blog depuis quelques temps déjà (je dirais même que je bave devant :p). J’adore ce que tu proposes et l’humour de tes articles. Le Kinder délice pour sumo m’a beaucoup fait rire

  12. Derrière un nom pareil ne peut se cacher qu’une pure tuerie ! Je m’attendais à trouver du piment (et c’est pas parce que je suis obsédée par le piment dans du sucré hein ), mais finalement même sans c’est un délice !
    Bises, bon après-midi !
    Delphine

  13. Ho mais non mais que c’est BEAU – snif, on en pleurerait ^_^

  14. Vous êtes fouuuu!

  15. il me fait très envie ce gâteau !!!!

  16. je ne connais pas mais ça me donne faim!

Laisser un commentaire