Camembert rôti au miel et aux noix

 

 

Je vous ai déjà parlé de ma parka jaune moutarde (j’aime bien les couleurs qui me rappellent la nourriture, comme la chemise saumon de Ross) ? Malgré le fait que je passe pour un énorme flacon de sauce pour hot-dog, j’ai l’impression de revêtir une cape d’invisibilité. Avec son épaisseur et sa fourrure autour de la capuche, je disparais totalement à l’intérieur, ce qui me protège du vent, de la pluie, de la neige et de la foudre (rayer la mention inutile).
Je l’avais repérée dans un magasin pour teenagers, le genre d’endroit où les Kevina entrent en bande pour s’acheter un serre-tête (je voulais dire head-band,mais la rime aurait été trop riche), tenant leurs sacs à main remplis de classeurs sur l’avant-bras. Voilà, j’ai craqué, c’est celle-là que je voulais, et Mister T me l’a offerte. Non ça ne se passe pas toujours aussi aisément, mais là c’était mon anniversaire. Et puis on était pas chez Dior non plus. Non je dis ça pour ceux et celles qui croiraient que je suis une petite princesse pourrie-gâtée. Bref.
Elle m’avait bien servi ce jour-là, quand on a accompagné la belle-famille au Mont saint-Michel. C’était un dimanche horriblement pluvieux (les bretons et les normands se disputent l’appartenance de ce monument, mais sont au moins d’accord sur une chose: la pluie), un temps à rester sous la couette. Je vous laisse imaginer la scène: parking boueux, navettes gratuites inutiles, 40 touristes au mètre carré,température extérieure: 8°C. Ah j’oubliais: la crêperie où l’on paie une fortune pour se faire traiter comme des chiens. J’avais à peine fini ma crêpe (une enveloppe kraft aurait été plus savoureuse) que l’addition était déjà sur la table. Voilà voilà.
On est donc rentré trempé jusqu’aux os, enfin moi j’avais juste les pieds mouillés, le reste était sec grâce à ma parka de super héros. Vous allez dire que je cherche des excuses, mais non, c’est EXACTEMENT le genre de situation où on a envie de se réconforter devant un plat rapide et réconfortant, comme  un bon gros camembert rôti au four, avec plein de miel et des noix croquantes ! (oui, tout ça pour en arriver là)

 

PS: vous n’êtes pas obligée de vous taper un aller-retour au mont Saint-Michel pour vous en préparer un. (WARNING: vos claviers ne sont pas étanches, je sens que ça bave déja)

 

Camembert rôti au miel et aux noix (pour 2 pers)

-1 camembert
-2 càs de miel de bonne qualité
-1 petite poignée de cerneaux de noix
-du pain coupé en petits cubes

 

Préchauffez le four à 180°C.
Enlevez le camembert de la boîte, jetez le papier d’emballage et le couvercle. Remettez le fromage dans la boîte et enveloppez-la de papier alu. Quadrillez la surface avec un petit couteau, pour faciliter la fonte et permettre au miel de couler à l’intérieur.

Concassez grossièrement les noix et plantez-les dans les croisillons, en enfonçant un peu. Vous pouvez les remplacer par des noisettes, des pistaches ou des pignons de pins. It’s up to you!

Nappez avec le miel: s’il n’est pas assez liquide, passez-le quelques secondes au micro-ondes avant utilisation. Ayez la main généreuse, car il faut contrebalancer le camembert qui est fort en bouche!

Mettez le camembert dans un plat allant au four (car ça va forcément déborder) et enfournez pour 20 minutes. Il vous reste plus qu’à planter vos cubes de pain sur des piques à fondue (une fourchette c’est bien aussi) et de les plonger dans le bain de fromage fondu !

 

Méthode très difficile: on plonge…

…et on soulève!Vous venez de faire de l’exercice, vous avez donc bien mérité ce camembert rôti!

30 Commentaires

  1. Je ne suis pas fan de fromage en général (à part le chèvre) mais là… OMG c’est indécent toutes ces photos

  2. Rhaaaaaaaaa *bave* ça c’est juste le top du top!!! Il me FAUT un camembert, là, maintenant, tout de suite!!!!!!!!
    Bizzzz

  3. oh là là je salive tout plein, j’adore !

  4. c’est clair ça bave ! Pinaise que ça à l’air bon !

  5. Je crois que je vais zapper l’episode crêpe cartonnée et visite touristique et passer directement à celui du camembert!….

  6. Si je fais ça à mon homme… il m’épouse !

  7. je bavais déjà sur ta photo d’hier soir mais alors là c’est un supplice… je crois que j’ai encore le temps d’aller chercher un camembert!…

  8. Tu as un talent incroyable pour prendre de SUPERBES photos ! Il faut absolument que tu te destines à une carrière de photographe culinaire ( voire photographe tout court). Tu as énormément, énormément de talent. J’espère seulement que tu en es consciente.
    Et j’espère aussi qu’un jour, tu pourras vivre de ta passion pour la cuisine. Tu le mérites vraiment. On a déjà vu des bloggeuses culinaires percer et écrire des livres (en plus, toi, t’as aussi un super talent pour l’écriture; ton style fluide, on est capté dès la première ligne et on n’arrête pas jusqu’à la dernière. Et ensuite, quand on pense que c’est déjà le top du top, y’a ces photos qui coupent le souffle. Et en outre, t’es photogénique, t’es naturelle à l’écran, tu as une voix agréable ( j’adore Cyril Lignac, mais sa voix m’empêche de suivre en intégralité ses émissions :/ ) Bref, je te souhaite d’avoir plein plein d’opportunités télévisuelles, culinaires. Tout, quoi ! Depuis le temps que je lis ce blog ( 3 ans déjà !), je dois dire que je n’ai jamais eu l’impression que tu baissais en qualité et ça, c’est rare, dans la blogosphère culinaire, je trouve.

  9. Une tuerie!!! Je dois absolument faire ça…
    Je sens que je vais devoir faire un tour en France voisine pour m’approvisionner en fromage!!! ;-P
    Bises,
    Rosa

  10. Oulala oui oui tu as tout à fait raison il faut « contrebalancer » le goût du camembert avec une belllle quantité de miel, oui c’est un conseil qui ne passe pas dans l’oreille d’un sourd, surtout que j’adore le miel, et j’adore le fromage, j’adore par conséquent ta recette, même que, hop, la voilà dans mes favoris, pour ce weekend, peut-être.
    Moi j’ai une parka couleur carotte, j’adore aussi haha

  11. Un commentaire…
    Pour dire que je suis totalement d’accord avec Mamzel R. Je ne suis que très peu de blogs culinaires avec assiduité. 2 en fait. Le tien et celui d’À vos baguettes.
    J’aime vraiment tes photos, tes plats, j’en teste (le garlic bread a profondément marqué mes préférences culinaires). Continue ! Et ce week-end, je m’achète un camembert !

  12. Bon, je viens de me faire un paquet de gâteau industriel et bourré de choses pas bonnes, du coup, je peux pas me le permettre tout de suite.. Mais je mangerai bien un morceau là, maintenant. Bon, d’accord, je retiens l’idée pour un peu plus tard…

  13. Plaisir à l’état pur!
    Surtout après une mauvaise crêperie (en Bretagne, c’est un comble!!)

  14. Rhhoooooo, un camembert pour deux…ben dis-donc, heureusement que tu n’avais que les pieds mouillés !

  15. cuit sur des braises de barbecue (allumé sous la pluie of course, normandie forever !)

  16. Vile tentatrice ! Heureusement mon chéri juste à côté n’a pas (encore) vu héhé …
    Quel miel as tu utilisé pour le tien ? Il me paraît bien foncé … (et délicieux!)
    Je pense en faire la surprise à timari très vite, il sera aux anges

  17. Miam, j’adore ^^

  18. RIP, mon clavier, mort de bavitude aigue…
    Et RIP aussi, mon porte-monnaie : qu’importe le prix du camemebert (a Canberra, ca equivaut plus ou moins a une tonne et demie de caviar), ce week-end, je nous mitonne un camembert roti. C’est l’hiver, faudrait voir a pas s’laisser aller

  19. Les grands esprits se rencontrent, j’en ai fait un hier aussi mais moi je découpe la croûte du dessus, je mets des herbes de provence et du laurier, j’arrose d’huile d’olive et hop au four. quand c’est chaud, je nappe des pâtes avec, une tuerie !!! mais j’avoue que ta recette me tente bien aussi!!

  20. Dès qu’il fera un peu plus de soleil je pense que je testerais ta recette
    J’aime beaucoup tout ce que tu as ajouté

  21. OMG. Alors que je me prépare à enfin tester ton cheese and garlic bread, tu publies encore une tuerie de recette. Je pense que la moitié des recettes de ton blog sont sur ma to-cook list. Je n’aurais jamais assez d’une vie entière pour toutes les tester :p

  22. Le camembert est une institution pour moi qui suis Mayennaise et cette recette me tente terriblement ! Vivement le retour de la pluie (je rigole

  23. je fond litterallement et en tant que bonne Normande je dis ouiiiii !!!

  24. Ah le Mont Saint Michel… Bien qu’en bonne Normande que je suis (basse-normande/Manchote… autrement dit le sujet Mont Saint Michel est tabou avec les amis bretons…) je vénère la beauté architectural du lieu mais je pense qu’il ne faut pas y aller que ça ressemble beaucoup trop à une station de métro un jour de semaine à 8h… D’ailleurs la station de métro ça compte comme exploit pour mériter une bouchée de ce délicieux camembert ?

  25. ohlalala nous on le fait juste fondre aux herbes à la plancha mais là des noix, du miel … je deviens dingue (et je viens de dîner qu’est ce que ce serait sinon …)

  26. MADRE MIA !
    Moi qui ai découvert avec ravissement le camembert fondu il y a peu… je vais être obsédée toute la semaine !!!

  27. Je suis d’accord avec toi c’est une vrai tuerie cette recette, j’adore ça !!! merci pour cette belle recette ! bonne journée.

  28. J’ai pris 10kg juste en regardant la photo, mais WAHOU! ce genre de recette ne peut me laisser indifférente!!! :p

  29. Oh la la… Vite, je cours acheter un camembert. Et bien vu le coup des claviers pas étanches ! C’est exactement ça, surtout à cette heure de la journée !!!! Merciiii

  30. c est parti je fais ca ,avec des petits camemberts,miam! miam!

Laisser un commentaire