Gyoza made in Alsace


 

Bon, le titre est un poil mensonger. J’ai VOULU faire des gyoza, mais en réalité j’ai improvisé des ravioli avec ce que j’ai trouvé dans les placards de belle-maman, qui, je vous le signale est alsacienne. Il était donc fort improbable que je tombe sur des ingrédients du style huile de sésame ou sauce soja… Dire que j’ai un bidon de 2 litres chez moi, enfin bon, chacun ses basiques !
Comme je le disais hier, j’étais invitée chez Flo, et je voulais ramener un truc à grignoter. J’avais déjà acheté des feuilles de pâte à ravioli pour faire des wontons (idée avortée au final), il me restait plus qu’à trouver de quoi faire une farce. Et là, la farce s’est vraiment transformée en blague 🙂
Voici donc, mesdames zé messieurs, sous vos yeux ébahis, mes faux gyoza à la choucroute et à la merguez! Tadaaaa!
Mouahaha, j’aurais pu écrire un chapitre dans le livre des recettes inavouables avec ça… Mais attention, pas en même temps, la choucroute et la merguez hein! Si le thème de la soirée avait été « gloubiboulga », pourquoi pas, enfin quoique non…quand même pas.

 

 

J’avoue que pour ceux à la choucroute, c’était juste pour le fun, vu qu’il en restait un tout petit peu au frigo (j’en ai fait que 6). Quelques jours auparavant, j’en avais réclamé à la maman de Mister T, idée saugrenue en plein canicule, vous allez me dire. Elle m’a demandé ce que je voulais manger et ce plat fait partie de mes caprices alsaciens, avec les fleischnaka. Et puis on avait baissé les stores de la cuisine pour garder la fraîcheur, donc le chou, les saucisses et la kassler sont passés comme une lettre à la poste!
Pour les gyoza à la merguez, j’ai juste fait sortir la farce, que j’ai assaisonnée et mélangé avec de la carotte râpée et des herbes du jardin. J’ai eu un gros coup de stress quand j’ai vu l’huile rouge suinter à travers la pâte pendant la cuisson, j’ai même cru que j’allais devoir les jeter. Je les ai bien épongés avec une triple couche de papier absorbant, et c’était impecc. A savoir, ils sont vraiment meilleurs froids que chauds!

PS: les vrais gyoza se font avec une pâte à gyoza, et non une pâte à wonton comme ici. Les feuilles sont rondes et non carrées, et on les referme en pinçant les bords, pour former les plis caractéristiques. Mes ravioli sont une imposture et j’assume!

 

Gyoza made in Alsace (pour 30 pièces)

Pour ceux à la merguez:
-24 feuilles à ravioli
-6 merguez
-1 carotte
-2 tiges de persil plat
-1 dizaines de brins de ciboulette
-sel
-poivre
-un peu d’huile végétale neutre

Pour ceux à la choucroute:
-6 feuilles à ravioli
-2 càs de choucroute nouvelle égouttée

 

 

Faites sortir la farce des merguez et mettez-la dans un récipient. Râpez la carotte et ajoutez-la, ainsi que les herbes ciselées. Assaisonnez de sel et poivre. Mélangez bien uniformément.
Garnissez chaque feuille avec une càc bombée de farce (attention à ne pas surcharger). Mouillez les bords avec un peu d’eau froide (juste avec le bout des doigts) et rabattez un côté pour former un triangle. Pressez bien pour chasser l’air et appuyez sur les bords. Faites de même avec la choucroute.

Faites chauffer un peu d’huile (environ 2 càs, mais pas plus) dans une grande poêle et faites-y griller les ravioli des deux côtés. Attention, pas sur feu vif, sinon ils vont cramer. Lorsqu’ils sont bien dorés, versez- un verre d’eau. Couvrez et faites cuire sur feu moyen jusqu’à ce que tout le liquide soit absorbé par la pâte (environ 10 min). Retournez-les en cours de cuisson.
Déposez-les sur du papier absorbant et épongez-les pour ôter l’excédent de gras. Laissez refroidir et servez-les à l’apéro ou en entrée.

 

 

10 Replies to “Gyoza made in Alsace”

  1. J’aime bien la cuisine des vacances comme ça: on dehors de chez soi on doit improviser avec les moyens du bord. je suis sûr que j’aurais aimé ceux aux merguez!

  2. je ne connaissais pas merci pour la découverte !!!

  3. Elle est complétement guedin! Choucroute merguez sous le cagna ! En tout cas ça a l’air pas mal du tout, surtout ceux à la choucroute, ça m’inspire plein de truc genre nems, samossas…
    Merci!

  4. Haha, génial! Et pour la choucroute en plein été, c’est très bien puisqu’on conseille de boire chaud pour se rafraîchir, je vois pas pourquoi ce serait pas pareil avec la nourriture! Enfin, tout ça pour dire que j’aurai pu le faire!

  5. Une de mes prochaines lunch box au boulot sera composée de tes faux gyozas froids, quel délice mmmmmh… de l’impro certes, mais de la BONNE impro )

  6. A ta place je n’aurais pas molli, tout un couscous ou toute une choucroute en raviolis, ça aurait eu de l’allure, surtout les raviolis à la semoule ou ceux au harissa…
    Bref, t’es une grande malade, et j’adore ça !

  7. Ahh je suis une grande fan de gyozas ! J’en fait souvent et je fais ma pâte moi-même, j’en trouve pas dans le commerce, donc j’ai pas le choix !
    Bises

  8. @Sylvain: oui, plus dur qu’une épreuve de Masterchef hein @Wattoote: de rien, ravie de te l’avoir fait découvrir!
    @Kika: oui j’en ai déjà mangé chez Réjane, enroulé dans des feuilles de brick et accompagné d’une sauce au munster!Bon là c’était en hiver @Aurelvelvet: Une fois en Slovaquie j’avais mangé une soupe à la choucroute après une randonnée en été @Flo: Merci et ce qui est génial c’est que la farce peut varier à l’infini!
    @Patrick: oui là je crois que je rentre dans la famille des food dingues @Eva: La prochaine fois je la ferai moi-même !

  9. l’aimgination remplace beaucoup de choses

  10. Elle en a mangé ta belle-maman ??? Moi je veux que tu m’adoptes comme belle-mère de substitution !!!je suis Alsacienne pure souche et j’ai même de l’huile de sésame, du vinaigre de riz, de la sauce soja, des feuilles de brick, de riz et philo !!! j’adore tes recettes, ton humour et ta façon d’écrire.
    Viens chez-moi …..Je ne suis même pas vieille pour …..Une belle-mam !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.