Foccacia au Brebille, cerise et romarin


 

Vous vous souvenez de mon escapade à Roquefort en compagnie d’une troupe de joyeux blogueurs? Eh bien environ 1 mois plus tard, l’aventure fromagère a continué jusque dans mon frigo, puisque l’on a chacun reçu un généreux colis contenant toute la gamme de produits Roquefort Papillon ! C’est pas super sympa, ça ?

Dans ma besace, fromages, beurre de brebis et huile d’olive ! Difficile de ne pas craquer devant cette corne d’abondance! Je me suis jetée en premier sur le Brebille, qui est un fromage au lait de brebis ressemblant à un crottin de chèvre. Sa saveur toute douce se marie à merveille avec la tonicité des cerises. Je les ai associés sur une belle foccacia bien épaisse, dans un champ de romarin frais.

De plus, ça m’a donné une bonne excuse pour utiliser mon nouveau joujou, un super robot de l’espace offert par Russell Hobbs: j’étais déjà une feignasse avant, mais là avec mon nouveau joujou qui pétrit, malaxe et prépare le café fouette à ma place, ça ne va pas s’arranger 🙂

 

Foccacia au Brebille, cerise et romarin:

(pour 4 à 6 personnes)

Pour la pâte:
-250 g de farine

-1/2 cube de de levure fraîche (environ 5 g)

-10 cl d’eau tiède
-5 cl d’huile d’olive

-1 càc de sucre

-1/2 càc de sel

Pour le « topping »:
-1/2 brebille
-1 vingtaine de cerises
-2 branches de romarin
-2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Emiettez la levure fraîche dans l’eau tiède et laissez reposer 10 minutes à température ambiante.
Version manuelle: Mélangez dans un saladier la farine, le sucre et le sel. Creusez un puits au centre et versez-y la levure puis l’huile d’olive. Mélangez et pétrissez jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène.
Version robot: Versez dans le bol du robot la farine, le sucre et le sel. Ajoutez la levure et l’huile, puis mélangez à l’aide du bras pétrisseur, pendant 10 minutes environ.

Couvrez le bol de film alimentaire et laissez reposer 1 heure à température ambiante (près d’un radiateur pour moi) et à l’abri des courants d’air.


C’est mon assistant qui a griffé coupé le fromage.

Pendant ce temps, dénoyautez les cerises et coupez-les en deux. Lavez le romarin et détachez les plumets.
Préchauffez le four à 220°C. Dégazez la pâte et étalez-la en l’aplatissant avec la paume de la main. Formez des empreintes dans la pâte avec votre index et insérez-y les cerises. Plantez les plumets de romarin entre les cerises et parsemez la pâte de copeaux de Brebille. Versez l’huile d’olive à la surface.

Enfournez pour 15 minutes, puis servez bien chaud, coupé en parts généreuses. Je me suis amusée à mesurer l’épaisseur de la pâte, elle faisait exactement 6,2 cm d’épaisseur 🙂

 

Ca sent un peu les vacances, n’est-ce pas?

 

 

10 Replies to “Foccacia au Brebille, cerise et romarin”

  1. J’addddddore ! aussi bon que bon j’en doute pas …encore une de ces recettes qui fait penser, « pourquoi j’ai pas eu l’idée avant « …top ! suis fan
    Des bises

  2. Très belle recette ! L’assistant à l’air d’apprécier le fromage ^_^

  3. Superbe ! ça donne faim cette belle foccacia. C’est quand l’apéro ?

  4. Cette foccacia a juste l’air trop mioum mioum !!
    Le Brebille Papillon est plutôt bien loti entre toutes ces cerises

  5. hummm elle me fait envie ta foccacia, hop direct dans les favoris!!!s

  6. originale cette focaccia! et très tentantes

  7. J’ai un « assistant » dans le même genre … Il peut aussi faire de jolis décos avec les dents !

  8. Magnifique! Une bien belle recette pour les vacances!

  9. Mince alors, j’espère qu’elle a fini par gonfler!

  10. Coucou ! Je déroge à la règle car Germain est encore chez sa nounou ^^
    Dis … 1/2 cube de levure fraîche ce serait pas 21g ?
    Merci, bisous ! :-*

Laisser un commentaire