Salade de magret à la mélasse de grenade

 

 

     L’autre jour, de retour du magasin, je me suis rendue compte en rangeant mon bocal de câpres fraîchement acheté, que j’en avais déjà chez moi, en deux exemplaires. Je ne sais pas si cette étourderie frappe la plupart des blogueuses culinaires, mais je n’ai jamais le réflexe de vérifier mes stocks avant d’aller faire les courses. C’est comme ça que je me retrouve avec 9 sortes de farines, du riz rond, du riz noir, du riz gluant et du riz sauvage (alors que je mange toujours le même) ou même des petits bocaux de condiment qui dorment depuis des siècles dans mon frigo, à l’intérieur desquels a déjà du se développer une civilisation encore inconnue de l’homme.

     C’est en faisant l’inventaire de mes placards que je me suis dit que j’avais raté ma vocation d’archéologue. Coincée entre le pot de poudre de réglisse dont je ne sais que faire, le pot de fèves de tonka encore scellé comme un sarcophage et cette fiole de fumée liquide achetée à Bruxelles l’année dernière et (je vous laisse deviner) toujours pas entamée, j’ai retrouvé ma bouteille de mélasse de grenade.
     Dans mes archives je me rends compte que j’en avais parlé en …2009, et à l’époque je cherchais de l’inspiration pour l’utiliser. J’en ai reparlé en 2010, où je raconte que je n’y avais toujours pas goûté. Et enfin, en 2011, MIRACLE, j’en utilise dans mon confit d’oignons ! Je ne comprends pas pourquoi je ne l’emploie pas plus souvent, car c’est un ingrédient très intéressant en cuisine. Contrairement à ce que son nom peut laisser croire, ce n’est pas sucré comme de la mélasse (et rien à voir avec la grenadine), mais bel et bien acidulé, parfois légèrement astringent. Ca réveille une recette un peu plan-plan et peut intervenir dans une vinaigrette, une marinade ou une sauce. Si vous n’en avez pas, soit vous en faites vous-même (allez voir la recette maison d’Edda) soit vous la remplacez par du vinaigre balsamique réduit (bonne alternative surtout si c’est pour l’utiliser qu’une fois tous les deux ans comme moi).

 

Salade de magret à la mélasse de grenade:

(pour 2 personnes)

-1 magret de canard
-2 càs de mélasse de grenade (en épicerie indienne ou orientale)
-2 càs d’huile d’olive
-sel
-poivre
-1 pincée de graines de sésame
-1 poignée de feuilles de mâche
-1/2 grenade

Mélangez dans un bol la mélasse de grande et l’huile d’olive. Salez et poivrez. Coupez le magret en tranches et mettez-les dans le bol. Mélangez et faites mariner 15 minutes. Faites chauffer une poêle anti-adhésive sans matière grasse et faites-y saisir rapidement les tranches de magret. Dressez-les sur un lit de mâche et versez une giclée de mélasse de grenade. Parsemez de graines de sésame et de grenade. Servez tiède.

 

 

10 Commentaires

  1. Oh que j’aime la mélasse de grenade ! J’ai aussi toutes sortes de fioles et de pots mystérieux cachés au fond de mes placards, mais la mélasse de grenade, elle est tout devant et je ne l’oublierai pour rien au monde ! J’en accompagne souvent du poulet, je n’ai donc aucun doute que cette salade de magret ait été délicieuse ! Es-tu encore en quête d’inspiration pour l’utiliser ? Je te recommande d’aller faire un tour du côté de la Géorgie, où elle est incontournable ! Pour t’appâter (car je sais que tu adore l’aubergine), il existe une recette de roulés aux aubergines farcis avec une pâte de noix et de mélasse de grenade qui devrait te ravir

  2. Merci Darya pour les idées! J’attendrai le retour des aubergines pour tester les roulés dont tu parles (d’ici l’été prochain ma bouteille ne bougera pas ) et je pars à la découverte de la cuisine géorgienne !

  3. Kika dit : Répondre

    Une autre idée pour profiter de ce pot : tu prends la recette de « biber salçasi » (que tu as publiée je ne sais plus quand), tu y rajoutes plein de noix/amandes torréfiées, du cumin, du paprika fumé,de l’ail, du jus de citron ET de la mélasse de grenade, et tu obtiens un meeeerveilleux muhammara pour l’apéro.
    Tu peux aussi faire un mélange huile olive+miel+mêlasse+herbes pour faire rôtir des légumes aux fours.

  4. Alors là, je ne vois pas du tout de quoi tu parles! Moi mes placards sont nickels et rien d’inutile dedans, jamais je n’achète de trucs que je n(utilise pas immédiatement!
    Allez, on va essayer d’y croire, je m’entraîne Mais tiens, la mélasse de grenade, j’en ai pas!

  5. Je n’ai pas ce probleme avec avec les courses, j’achète jamais en avance, ou très rarement. A part le riz et les pâtes, je ne conserve pas grand chose!
    Originale cette salade, je ne connaissais pas du tout la mélasse de grenade.

  6. tu me fais rire avec tes histoires! moi c’est pareil je laisse toujours moisir plein de trucs au fond de mes placards… par contre la mélasse de grenade, justement, c’est l’ingrédient qui manque à l’appel: à chaque fois que je vois des recettes qui ont l’air trop bonnes avec de la mélasse, je passe parce que je sais jamais où en trouver! alors qu’en plus c’est pas si compliqué. un jour je me mettrai à la mélasse

  7. Alors moi, je ne connaissais même pas cette fameuse recette de mélasse mais je ne mets aucunement en doute ton jugement et je suis absolument certaine que ta recette est à tomber !!! Simple mais délicieuse !
    Et merci au passage pour le fou rire déclenché par cet article, ça c’est du vécu !!!
    Bisous

  8. Haaan, je ne vois pas du tout de quoi tu parles ^^ (sauf que je ne sais par quel miracle, je n’ai pas de mélasse de grenade dans mes placards!). Sinon, ta recette me plaît beaucoup, simple et efficace!

  9. joscelyne dit : Répondre

    visuellement c’est tentant!!!! nous sommes toutes pareilles avec nos stocks en cuisine, je critiquais maman qui avait vécu le manque pendant la guerre mais je fais pareil!!!! Pour la poudre de réglisse tu peux l’utiliser en glace, une glace à la réglisse c’est miam miam quand on aime!

  10. Marie dit : Répondre

    On utilise la mélasse de grenade pour faire le Baba Ghanoush, une sorte de caviar d’aubergines avec de la mélasse de grenade, des grains de grenade, du persil, de la tomate… c’est absolument délicieux. Un exemple de recette : http://parisalep.com/2011/02/02/baba-ghannouj/ Je n’ai pas testé : vivant aux Emirats, je trouve du Baba Ghanoush tout fait partout ! Mais je peux me renseigner auprès de mes amis syriennes si quelqu’un est intéressé. J’en profite pour vous remercier pour ce superbe blog, sur lequel je pique très souvent des recettes.

Laisser un commentaire