Un livre, une recette #26 : Riz Rubis

 

 

          Ca y est, on est en décembre, et si je vous offrais des petits cadeaux gourmands pour l’occasion? Vous connaissez tous mon amour inconditionnel pour le riz, c’est pourquoi, grâce à Sanjee, vous pouvez jouer pour remporter un généreux lot de riz basmati Tilda. Il s’agit d’une sélection de plusieurs produits, dont du riz basmati vapeur (déjà assaisonné), très pratique lorsqu’on rentre fatigué le soir: il n’y a plus qu’à faire réchauffer et c’est prêt!
          Il y a aussi dans ce kit du riz cru que j’ai utilisé pour cette recette, tirée du livre La Cuisine des Epices de Reza Mahammad. Celle que j’ai choisie aujourd’hui est iranienne et semble simple d’apparence, pourtant elle est très complexe, autant dans la réalisation que la saveur finale. C’est un plat d’accompagnement sucré-salé mais j’en aurais bien mangé comme ça, sans rien à côté tellement c’est boooon !!! On dirait presque un plat de fête avec toutes ces jolies couleurs!

Rendez-vous en fin d’article pour participer au concours! 

 

Riz rubis:

(pour 4 personnes)

-200 g de riz basmati pur Tilda (produit offert)
-1 pincée de pistils de safran
-5 càs de lait chaud
-12 cl de bouillon de volaille
-2 càs de pistaches hachées
-2 càs de graines de grenade (des cerises séchées dans la recette originale)
-3 càs d’huile végétale (ou du ghee)

Pour les carottes confites:
-1 orange bio non traitée
-1 grosse carotte
-1 morceau de gingembre râpé
-50 g de sucre
-12 cl d’eau

Pour les oignons confits:
-2 gros oignons
-2 gousses d’ail hachées
-2 càs d’épines-vinettes (en épicerie orientale, ou bien des canneberges séchées)
-2 càs de raisins secs
-1 filet d’huile végétale

Pour les épices:
-1 càc de cannelle moulue
-1 càc de cardamome moulue
-2 càc de graines de fenouil 

 

Faites infuser les pistils de safran dans le lait chaud et réservez.
Rincez le riz dans une passoire sous l’eau chaude puis sous l’eau froide en frottant bien les grains, afin d’ôter le plus d’amidon possible. Faites-le tremper dans un saladier d’eau salée en attendant le reste de la recette.

Ecrasez les graines de fenouil dans un mortier avec la cannelle et la cardamome. Réservez.

Prélevez finement le zeste de l’orange puis pressez-la pour obtenir le jus, que vous mettrez de côté. Mettez le zeste dans une petite casserole, couvrez d’eau froide. Portez à ébullition puis égouttez les zestes. 
Pelez la carotte et coupez-la en julienne. Mettez-la dans la casserole avec les zestes, le gingembre râpé, le sucre et l’eau. Portez à ébullition puis laissez bouillir 8 min environ, jusqu’à évaporation du liquide. Réservez.

Emincez finement les oignons et faites-les revenir dans une sauteuse avec l’huile, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés et fondants. Ajoutez l’ail, puis les épines-vinettes (préalablement lavées) et les raisins secs, puis faites cuire 1 min. Prélever un tiers du mélange et réservez.

 

Préchauffez le four à 200°C. Egouttez le riz dans une passoire. Portez à ébullition une grande quantité d’eau salée et plongez-y le riz. Faites cuire 2 min, puis égouttez-le en le rinçant sous l’eau froide, afin de stopper la cuisson.

 

Dans une sauteuse allant au four (ou un plat à gratin), versez l’huile végétale (ou le ghee) au fond. Recouvrez avec 1/3 du riz, 1/3 des carottes et 1/3 des oignons. Arrosez avec un peu de lait safrané et une pincée de mélange d’épices. Recommencez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. 
Mélangez le jus de l’orange avec le bouillon de volaille et versez sur le riz.

 

Couvrez la sauteuse (ou votre plat à gratin) avec un torchon bien sec et mettez le couvercle (si vous utilisez un plat à gratin, remplacez le couvercle par une plaque à pâtisserie). Enfournez pour 10 minutes, réduisez la température à 180°C et prolongez la cuisson de 20 min. 

 

Servez le riz bien chaud, parsemé de graines de grenade, de pistaches et du restes d’oignons confits.

 

 

Place au jeu!

Tentez votre chance et vous gagnerez peut-être ce joli cadeau! Voici les conditions pour participer:

-avoir une adresse en France métropolitaine
-aimer la page FB Challenge Basmati Tilda
-aimer ma page FB Piment Oiseau
-écrire en commentaire comment vous aimez déguster le riz basmati !

Vous avez jusqu’au vendredi 4 décembre minuit pour jouer !

 

Et ce n’est pas fini! Le samedi 5 décembre aura lieu une battle chez Paris Store, à Choisy le Roi. Six équipes de blogueurs s’affronteront autour du riz basmati Tilda. Ils auront 30 min pour faire leurs courses dans le magasin puis devront réaliser une entrée+un plat ou un plat+un dessert à base de riz. Le duo gagnant pourra passer une journée à Londres en compagnie du jury (composé de Dorian, Sanjee, Hervé, Pascale et la directrice du magasin), ainsi qu’un gagnant du public (vous serez tiré au sort automatiquement en participant au concours).

 

EDIT du 06/12/15:

 

C’est Dey qui a été tirée au sort!
Bravo, n’oublie pas de me donner ton adresse postale! 

12 Replies to “Un livre, une recette #26 : Riz Rubis”

  1. Oh ! Ca me plait beaucoup ça… Compliqué mais faisable et ça a ‘air délicieux. Je vais essayer très vite… Merci pour le partage !

  2. Oui c’est un peu long mais ça en vaut la peine!

  3. Je ne doute pas que le déguster même « nature » ça doit être terrible!
    Pour ton petit jeu, j’adore manger le riz basmati avec ton curry de rhubarbe!!!

  4. Petite participation: Ma recette favorite pour le riz basmati: dans comme Jérusalem d’Ottolenghi, avec des pois chiches, des oignons frits, du curry et du cumin, des raisins secs et plein d’herbes fraiches. Servi à température ambiante, avec un barbecue l’été, des légumes rôtis en ce moment, ou rien du tout!

  5. La tradition pour les fetes de fin d’année en Grèce est de faire du riz pilaf avec des graines de grenades et des fruits secs.

  6. Ta recette, je dois impérativement l’essayer ! Elle me donne terriblement envie !
    Ma recette favorite avec du riz basmati, est le Nimbu Chawal (« Riz au Citron ») : avec des noix de cajou, des lentilles de corail, des graines de moutarde, du curcuma, du gingembre, des graines de cumin, de beaux et bons piments et du citron !
    Un chouette plat ayurvédique qui est une explosion de saveurs

  7. Le riz à toutes les sauces tout le temps !!!!

  8. Ta recette me fais terriblement envie et en plus c’est super beau Je suis une acro du riz sous toutes ces formes, le riz Basmati je le prépare avec du lait de coco et de la citronnelle, de la coriandre et quelques carottes râpées, humm miam !

  9. Comme toi j’adore le riz, et cette recette me tente terriblement. Je la garde sous le coude pour un repas avec des invités.
    L’une des recettes de riz que je préfère ? Le biryani !

  10. whaouuu que de couleurs qui donnent la pêche à table, c’est déjà du bonheur rien qu’à regarder le plat!!!! effectivement il y a de la préparation mais ce doit être fabuleux en goût!!! j’ai une proposition, tu cuisines les recettes et nous on vient goûter chez toi pour te donner notre avis hihiihi moi le basmati je l’aime avec échalottes revenues et curry et kinoa j’adore hihihi

  11. Bonjour,
    J adore le riz Tilda c est vraiment le meilleur ! J aime l utiliser dans la recette du Briyani.c est un plat de L île Maurice à base de riz basmati, de pommes de terre accompagné de morceaux de poulet qui ont mariné dans une sauce épicée à base de yahourt, ail, oignons, masalé, curry, gingembre,coriandre, menthe, cumin, curcuma, piment girofle…c est un délice!
    Bonne journée.
    PS: j aime beaucoup votre blog…c est une vraie source d inspiration… Sauf quand vous cuisinez les abbats… Mais il en faut pour tous les goûts

  12. Alors moi je suis tellement fan de riz que je peux en engloutir des kilos nature, tout juste sorti du rice cooker! Ou bien avec un petit morceau de beurre et de la fleur de sel, miam! Ou encore, astuce piquée dans un resto, agrémenté d’une très bonne huile d’olive et de graines de pavot (et de coriandre hachée si j’en ai sous la main). Mais j’adore aussi le biryani comme Mag à l’eau ci-dessus

Laisser un commentaire