Ma sélection de cadeaux gourmands

 

Tic tac tic tac… Plus que quelques jours avant Noël et vous n’avez toujours pas acheté tous vos cadeaux? Voici ma sélection gourmande, qui j’espère vous donnera quelques idées. Un peu de lecture, un peu de miam miam, un peu de glou glou et même quelques pièces de vaisselle. Pour les livres, je vous les classe dans l’ordre dans lequel je les ai achetés, pour ne pas faire de jaloux parmi les auteurs 🙂

 

maroc-nadia-paprikas

J’ouvre le bal avec le livre EASY MAROC de Nadia Paprikas. On ne présente plus la talentueuse Nadia, l’auteure du blog PAPRIKAS, chez qui je vais souvent piquer des idées en boulangerie (oui elle excelle partout, c’est presque énervant). Je l’ai déjà vue à l’oeuvre dans des ateliers culinaires, et je peux vous affirmer que c’est quelqu’un qui sait vraiment cuisiner, pas une imposture qui fait des smoothies de kale aux paillettes d’avocat et à l’huile de citron caviar.  J’ai déjà testé 4 recettes de son ouvrage à l’occasion d’un repas marocain à la maison: tajine de poulet aux olives et citron confit, pain rbati en forme de soleil, salade de fèves à la chermoula, salade de carottes à l’orange.

capture-decran-2016-12-21-a-15-39-36

La preuve sur mon Instagram!

Eh bien j’ai failli ranger les assiettes directement dans le placard en fin de repas, tellement mes invités avaient tout raclé et saucé! C’était trop bon! Le gros plus de ce livre: les recettes sont expliquées avec des photos en pas à pas, comme ça vous saurez plier les briouates comme un chef!
PS: c’est le seul livre de ma sélection qui m’a été offert, les autres je les ai payés avec mes sous 🙂

EASY MAROC (éditions MANGO 15 €)

 

istanbul-la-cuisine-turque-en-100-recettes

A force de saliver devant les émissions culinaires sur la Turquie (y en a qui sont accros aux séries, moi je suis une fanatique des documentaires sur la bouffe nourriture), j’ai fini par craquer pour ISTANBUL, la cuisine turque en 100 recettes de David Loftus et Andy Harris. A défaut de pouvoir visiter le pays, c’est dans l’assiette que j’ai vraiment voyagé: feuilles de vigne farcies, muhammara, hoummos, cacik … J’avais aussi fait 2 fois (oui 2 fois!) le ragoût d’agneau aux légumes feuilles, sauce à l’oeuf et et au citron, un plat terriblement bon mais pas hyper photogénique. Va falloir que j’en refasse une troisième fois pour pouvoir le photographier correctement 🙂

capture-decran-2016-12-21-a-15-38-22

Qu’est-ce qu’on s’était régalé ce jour-là!

Ah oui, et j’avais fait aussi le Kestaneli Kebap, également issu de ce livre! Peu importe la saison, vous y trouverez toujours une recette qui saura vous séduire, à travers la fraîcheur des salades et de ses dips, ou le réconfort d’un bon plat mijoté.

ISTANBUL, la Turquie en 100 recettes (édition Hachette Pratique, 24,90€)

samarkand

 

Encore un livre qui m’a donné envie de voyager vers des contrées lointaines, au pays du safran, de la grenade et de l’aneth (et du miel, de la noix, du mouton, de la cardamome…).  Avec SAMARKAND, Caroline Eden et Eléanor Ford nous emmènent à travers les steppes d’Asie centrale et du Caucase, à la recherche des plats qui ont fait la richesse de cette région. Au croisement de ces diverses cultures, on se régale avec des rouleaux d’aubergine aux noix et à la grenade (recette géorgienne), des pickles de carottes coréens, des nouilles laghman à l’agneau (communauté Ouïghour), une omelette au poulet et aux châtaignes (Azerbaïdjan), du pain plat aux oignons frits (Kirghizistan), une limonade à l’estragon (Kazakhstan)… Bref, je ne sais pas vous, mais moi ça m’a donné faim et soif tout ça! Petit hic, on ne le trouve qu’en anglais (pour l’instant en tout cas).

SAMARKAND (éditions KYLE BOOKS, 31,20 €)

 

a-la-table-dune-famille-chinoise

On ne dirait pas comme ça, mais je n’achète plus tant que ça, des livres. Mais celui-là, il me le fallait absolument. Avec A la table d’une famille chinoise, Eliane Cheung signe son premier livre d’une façon très poétique, grâce à sa jolie plume et son chavirant coup de crayon. L’auteure, vous la connaissez sans doute sous son pseudonyme des internets: Mingou Mango, ça ne vous dit rien? Eh oui, la Peau d’Ourse, c’est elle. Ici il ne s’agit pas d’un simple livre de cuisine, voyez-y plutôt un hommage à sa famille, arrivée en France au début des années 1970, après avoir souffert de la famine en Chine. Après de nombreux sacrifices, ils ouvrent leur restaurant à Paris et s’y établiront pendant pas moins de 30 ans. Au menu, aussi bien les plats fétiches de son papa que de sa maman: mapo tofu, ailes de poulet caramélisées au citron et au gingembre, gâteau de radis blanc, bao au porc et au cresson ou soupe d’orge perlé. Quant à ses illustrations, elles sont superbes, aussi alléchantes que des photos, aussi vibrantes que son témoignage. Un petit bijou.

capture-decran-2016-12-21-a-17-21-28

Après avoir lorgné sur le poulet soyeux de son papa, j’ai finalement jeté mon dévolu sur les cuisses de caille croustillantes (volaille entière pour ma part) de sa maman. L’extase, surtout quand on les grignote avec les doigts. En contemplant mon assiette d’os proprement rongés à la fin, je me suis demandé si je n’étais pas une hyène ou un vautour dans une vie antérieure.

A LA TABLE D’UNE FAMILLE CHINOISE (éditions ALTERNATIVES, 14,90€)

 

nouilles-dasie

 

Et voici un de mes livres chouchous, le genre d’ouvrage qui donne envie de cuisiner dès qu’on le feuillette! Nouilles d’Asie est co-écrit par Chihiro Masui, Minh Tâm Tran et Margot Zhang, trois gourmandes invétérées d’origine japonaise, vietnamienne et chinoise. Nous avons affaire à de véritables expertes, Chihiro et Margot étant déjà auteurs culinaires, Minh Tâm (que j’ai la chance de connaître personnellement, c’est mon idole de la cuisine vietnamienne) et Margot donnant des cours de cuisine.  Elles se sont unies ici pour nous faire explorer le monde fabuleux des soba, mi fen, udon, ramen et autres vermicelles bun… Quelques exemples pour vous mettre l’eau à la bouche: soba à la patate douce, bun au tofu et à la citronnelle, fourmis rampantes (mais si!)… Tous les ingrédients sont détaillés et on vous donne même les bonnes adresses pour pouvoir les trouver! De même, les bases (comment faire ses propres nouilles, les bouillons, sauces et huiles parfumées…) sont parfaitement expliquées, de quoi vraiment vous décomplexer de la nouille.

soba-au-natto

Quant à moi, je me suis essayée aux soba au natto, et j’ai adoré! Pour ceux qui détestent la texture du natto, sachez que toute la partie gluante disparaît et se fond dans le bouillon pour l’épaissir, rendant même les nouilles plus glissantes en bouche. De quoi slurper bruyamment comme dans Tampopo !

NOUILLES D’ASIE (éditions du Chêne, 29,90€)

Place à la partie MIAM MIAM/ GLOU GLOU !

georges-bruck

Vous êtes chargé d’apporter quelque chose à l’apéritif mais vous manquez cruellement de temps? J’ai la solution: prenez le foie gras brioché de Georges Bruck ! Je suis vraiment fan de cette idée innovante, et ne m’étonne pas pourquoi elle a été récemment primée au SIAL. De la brioche pure beurre, moelleuse à souhait, enfermant du foie gras mi-cuit dans un bocal en verre: une petite merveille! Pour la déguster, on la sort 1/2 h à l’avance ou bien on la réchauffe tranquillement à 160°C, quelques minutes. Il se conserve 2 mois au frais.

FOIE GRAS EN BRIOCHE DE GEORGES BRUCK
150 g pour 4 personnes
prix: 21 €
disponible chez Georges Bruck à Strasbourg (26 rue des Orfèvres) ou à la Grande Epicerie à Paris.

 

dammann-freres

Depuis la rentrée, la boutique Dammann Frères nous propose de nous réchauffer avec Miss Dammann, un thé vert parfumé au gingembre, fruit de la passion et citron vert. La boisson se décline évidemment en version glacée pour les longues soirées d’été, à siroter avec quelques glaçons et des feuilles de menthe, pour un cocktail léger et rafraîchissant. Comme une gourmandise peut en cacher une autre, Elisabeth Biscarrat s’est associée avec Miss Dammann pour en faire des macarons tout en élégance, avec une ganache chocolat blanc infusé au thé. Pour tout vous dire, moi qui n’aime pas trop ça, eh bien j’en ai mangé 3 à la suite…non 4 en fait. Bon OK 5. Oups, même pas désolée.

BOUTIQUE DAMMANN FRÈRES
48 rue du Fossé des Tanneurs
67 000 STRASBOURG

ELISABETH BISCARRAT, MACARONS & INSPIRATIONS
1 rue de la Vignette
67 000 STRASBOURG

 

carole-k-ceramique

Mon dernier coup de coeur de la sélection ira pour les superbes créations de la céramiste Carole K . De passage à Colmar un week-end, c’est au marché de Noël du Koïfhus que j’ai découvert son stand génial. Mon sang n’a fait qu’un tour: je n’ai pas résisté bien longtemps avant de craquer pour quelques objets de sa collection (mais que le choix était difficile!). J’aime beaucoup les motifs et l’aspect rustique qui fait que chaque pièce est unique. Parmi les badauds, j’ai entendu « ouah, c’est joli mais c’est cher 16€ pour une tasse », dixit le gamin de 15 ans avec son smartphone à la main et des baskets que même moi je ne pourrais pas m’offrir. Si vous aussi vous trouvez ça cher, réfléchissez à tout le travail derrière cette tasse. Il faut d’abord imaginer puis dessiner l’objet, le façonner (il faut acheter la matière première), le faire sécher (il faut du temps), le faire cuire (il faut un four qui coûte très cher), créer les motifs, le vernir. Cette tasse, elle va vous accompagner chaque matin ou chaque soir, elle fera partie de votre quotidien, alors que ce smartphone que vous aurez payé 600€, dans 2 ans maxi il sera obsolète et vous voudrez le remplacer alors que vous ne téléphonez même pas avec. Aidons les artisans, valorisons leur travail!

CAROLE K CÉRAMIQUE
>> à Colmar: actuellement au marché de Noël (au dernier étage du Koïfhus) jusqu’au 31 décembre 2016
>> à Strasbourg: à la Boutique de Créateurs (13 rue sainte-Madeleine)

 

Si j’étais vous, je me dépêcherais! Joyeuses fêtes à tous!

Laisser un commentaire