Cassoulet au canard

          Chaque hiver je me répète invariablement que ça fait longtemps que je n’ai pas eu aussi froid. Alors que l’année précédente, je grelottais déjà sous ma doudoune de 40 cm d’épaisseur… Mais j’ai toujours tendance à oublier l’effet que ça fait, ces températures négatives, alors que c’est la 15e année que j’endure ça! Pfffiou fallait me voir, en 2002, quand je débarquais pour la première fois de mon île, mais quel cauchemar c’était! Je mettais des bouteilles d’eau chaude dans mon lit, lui-même collé contre le radiateur de ma chambre d’étudiante! Je fais partie de ces gens qui ont toujours les mains glacées et le nez rouge, j’ai du être un renne du Père Noël dans une vie antérieure. Bon en tout cas, ce que je n’oublie jamais, ce sont les bons petits plats qui réchauffent le corps et l’esprit. Si à l’époque je réchauffais du cassoulet en boîte au micro-ondes (bouh), aujourd’hui je le fais moi-même, héhé. Je me suis rendu compte que ce n’était pas difficile et que ça ne coûtait pas très cher cette affaire. J’avais déjà fait un mounjetado, le cousin ariégeois qui m’avait déjà conquise, eh bien je vous confirme que cette version au canard est également à se rouler par terre! Ca tombe bien, car après ça vous n’avez plus qu’à vous mettre en boule et rouler jusqu’à votre canapé ^^

Cassoulet au canard:

D’après la recette du livre Connaître la cuisine du Sud-Ouest

(pour 4 goinfres ou 6 personnes à l’appétit normal)

-500 g de haricots blancs secs (ici des mogettes de Vendée)
-1 oignon
-4 gousses d’ail
-3 feuilles de laurier
-1 petit bouquet de thym
-2 cuisses de canard (pilons+hauts de cuisses)
-1 jarret de porc demi-sel
-2 saucisses de couenne (ou saucisses de Toulouse)
-300 g de couenne fraîche
-1 talon de jambon
-3 L d’eau (+ou-,ça dépend de la taille de votre cocotte)
-gros sel
-poivre du moulin
-un peu de graisse de canard
-un peu de chapelure

La veille au soir, salez le canard: déposez les cuisses sur un lit de gros sel, puis recouvrez-les entièrement de gros sel. Couvrez et laissez reposer 12H au frais.
Faites tremper les haricots dans un grand saladier d’eau froide. Faites également tremper le jarret dans de l’eau froide toute la nuit, en changeant l’eau plusieurs fois.

Le lendemain, égouttez les haricots et plongez-les dans un grand volume d’eau bouillante. Egouttez-les et portez à ébullition les 3 L d’eau. Plongez-y à nouveau les haricots, l’oignon coupé en quartiers, le laurier, le thym et les gousses d’ail écrasées. Baissez le feu, couvrez et faites cuire ainsi pendant 1H sur feu doux.
Au bout de ce temps, ajoutez le jarret, le talon de jambon et les couennes. Couvrez et faites cuire 1H sur feu doux.
Enlevez l’excédent de sel sur les cuisses de canard, lavez-les à l’eau froide et séchez-les. Faites-les dorer à la poêle avec la graisse de canard, sur toutes les faces. Ajoutez-les dans la cocotte, couvrez et faites mijoter 1H sur feu doux.
Enlevez les haricots de la cocotte à l’aide d’une écumoire et gardez-les au chaud dans un saladier. Poivrez le bouillon. Faites dorer les saucisses dans la graisse de canard et ajoutez-les dans la cocotte. Couvrez et faites mijoter 1H sur feu doux.
Remettez les haricots dans la cocotte, mélangez et éteignez le feu. Laissez refroidir toute la nuit.
Le lendemain, dégraissez au maximum en enlevant la couche de gras figée à la surface. Faites chauffer ensuite sur feu doux pendant 30 min.
Allumez le four sur position grill, à 150°C. Transvasez les haricots et le contenu de la cocotte dans une grande cassole si vous avez, sinon un grand plat comme ici. Saupoudrez de chapelure et déposez quelques noisettes de graisse de canard à la surface pour que ça dore. Faites gratiner pendant 30 min, mais pas trop près du grill. Dégustez bien chaud.

NB: Comme j’ai trouvé que c’était un chouia salé, je vous conseille de faire tremper les cuisses de canard dans de l’eau froide pendant 1H avant de les faire cuire.
J’ai trouvé également que la sauce était un peu liquide mais celle-ci épaissira le lendemain, et c’était parfait. De toutes façons c’est meilleur réchauffé 🙂

6 Replies to “Cassoulet au canard”

  1. c’est un plat qui fleure bon le sud ouest et qui réchauffe effectivement.
    les petits plats de Béa

    1. Oui d’ailleurs mes saucisses viennent du sud-ouest!

  2. J’en prendrais bien une assiette pour le déjeuner ! De mon côté, c’est avec les années que ma résistance au froid diminue :/

    1. Ahah je crois que ma résistance au froid s’amenuise aussi d’années en années!

  3. Hihi, je crois que je vais filer acheter des saucisses de couenne, ça fait longtemps^^ Et Mister T. , il les a mangées sans sourciller? ^^

    1. Pfff il a regardé le truc et m’a demandé « et ça, tu crois que j’aime? ». Je lui ai répondu « c’est bon t’as plus 4 ans, goûte et tu verras bien! ». Finalement il a aimé ^^

Laisser un commentaire