Naked cake aux fruits rouges

 

Aujourd’hui c’est l’anniversaire du blog! Piment Oiseau souffle ses 9 bougies aujourd’hui! Que le temps passe vite! Il s’en est passé des choses depuis sa création en 2008: des tonnes de recettes testées et approuvées, des milliers de photos, des centaines d’assiettes chinées dans des brocantes, de belles rencontres avec d’autres estomacs sur pattes, des voyages pantagruéliques, moult déménagements, un beau bébé…et une rupture. Oui. Cet été fut très chaotique, ça a été dur mais c’est la vie, j’ai tourné la page et à présent j’entame un nouveau chapitre avec ma nouvelle moitié, qui me rend aussi heureuse que mon rice cooker <3
Allez on referme la parenthèse 3615 My Life et on passe à la recette! Il reste encore quelques fruits rouges sur les étals, rescapés de l’été indien. Ca se voit que je n’ai pas trop envie de basculer en automne? Bien entendu, hors saison, vous pourrez les remplacer par d’autres fruits comme de la poire pochée par exemple. Ce gâteau tout nu est déclinable à l’infini, à vous de l’habiller comme bon vous semble!

 

Naked cake aux fruits rouges

D’après la recette de Savoirs et Saveurs

(pour 6 personnes)

Pour la génoise:
-120 g de farine
-120 g de sucre
-4 oeufs
-6 g de levure chimique

Pour le sirop:
-20 cl d’eau
-4 càs de sucre
-1/2 gousse de vanille

Pour la crème:
-30 cl de crème liquide entière (bien froide)
-250 g de mascarpone
-4 à 5 càs de sucre glace (selon votre goût, moi je préfère quand ce n’est pas trop sucré)

Pour les fruits:
-500 g de fraises
-250 g de framboises
-1 poignée de mûres

Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez dans un bol la farine et la levure. Dans un autre saladier, montez les blancs en neige  à l’aide d’un batteur électrique: lorsqu’ils commencent à se raffermir, versez le sucre en pluie et continuer à fouetter jusqu’à obtention d’une belle meringue brillante. Incorporez les jaunes tout en fouettant. Incorporez la farine en plusieurs fois à l’aide d’une maryse. Versez l’appareil dans un moule à manqué de 20 cm de diamètre (graissé et fariné) et enfournez pour environ 25 min (vérifiez la cuisson en y enfonçant la pointe d’un couteau, qui doit en ressortir sèche). A la sortie du four, démoulez la génoise sur une grille et laissez refroidir.
Mélangez dans une casserole l’eau, le sucre et la vanille grattée. Portez à ébullition puis laissez refroidir le sirop à température ambiante.
Fouettez la crème et le mascarpone au batteur électrique dans un saladier, tout en y incorporant le sucre glace. Laissez reposer la chantilly obtenue au frais.
A l’aide d’un grand couteau à pain (idéalement), tranchez la génoise dans l’épaisseur afin d’obtenir 3 disques égaux. Imbibez-les de sirop à l’aide d’un pinceau, puis garnissez le disque du bas et celui du milieu avec la chantilly et quelques fruits coupés. Montez le naked cake en alternant les disques de génoise. Garnissez le chapeau avec de la chantilly et le reste des fruits. Réservez 1H au frais avant de déguster.

9 Replies to “Naked cake aux fruits rouges”

  1. Joyeux blog-anniversaire, Létitia !! 🙂

    Je te suis depuis début 2009. A l’époque, je vivais encore à Strasbourg, d’ailleurs ( aujourd’hui, je suis basée à Paris).
    Je ne te cache pas que j’ai été triste de voir le mot  » rupture » et il m’a fallu lire le passage à 4 reprises pour pouvoir assimiler le truc. Mine de rien, je m’étais habituée à ce que l’univers Piment Oiseau soit Létitia, la cuisine et…Mister T. Puis est venue la petite.

    Je te souhaite plein de blog-anniversaires à venir et de continuer à être aussi créative, talentueuse et épanouie 🙂

    1. Merci pour ton petit mot Liberty. Oui je sais, personne ne s’y attend, à ce genre de nouvelle, mais je vais bien, ne t’en fais pas, comme le film 🙂 Je resterai créative et épanouie, promis !

  2. Joyeux blogniversaire !

    Je te suis depuis 7 ans déjà (peut-être même plus, ça fait loin)…! A moi aussi ça me fait bizarre ! J’ai suivi les hauts et les bas du blog entre déménagements depuis la Normandie, essais dans l’éducation nationale comme professeur d’arts pla etc. qui faisaient écho à mes propres pérégrinations, et j’étais heureuse de voir l’arrivée de la petite !
    Très triste pour la rupture avec mister T mais contente de voir que tout va bien désormais et que tu es heureuse !
    Merci pour toutes ces années de partage, de gourmandise… et de commentaires d’épisodes de Friends 😀 !!!

    1. Wow tu dois faire partie des plus fidèles du blog! Merci de me suivre tout au long de ces années! Ca me fait toujours bizarre de savoir qu’il y a des personnes qui lisent mes petites histoires,surtout que la plupart restent dans l’ombre (en plus aujourd’hui avec les smartphones, de moins en moins de gens laissent des commentaires par flemme)(mais c’est un autre sujet). Ne sois pas triste, car je suis heureuse 🙂 Friends for life!

  3. Merci pour vos recettes et votre bonne humeur que je suis depuis plusieurs années déjà, toujours avec le même plaisir. Je suis toujours séduite par la beauté de vos photos qui donnent envie de goûter les plats présentés avant même d’avoir lu la recette ! J’apprécie aussi beaucoup l’originalité des plats que vous proposez aux influences multiples et voyageuses: j’étais ravie à mon retour d’Iran, par exemple, de trouver une des recettes perses phares sur votre site !
    Bref, merci ! Longue vie à Piment oiseau et belle route à vous dans votre nouvelle vie !

    1. Merci pour votre témoignage Elise, j’espère que vous resterez fidèle au blog aussi longtemps qu’il vivra!

  4. J’avoue que moi aussi j’ai été « troublée » par ce changement (ce n’est pas le bon mot mais je n’en trouve pas un de plus adéquat). Je fais aussi partie de ses lectrices de l’ombre (depuis au moins 5 ans) et je suivais vos histoires à deux puis à trois 🙂
    Mais si tu es heureuse, c’est le principal !

  5. Longue vie à piment oiseau ! Je ne commente jamais mais lis assidûment toutes les recettes. J’espère encore en profiter 9 ans !!!

  6. Ce gâteau a l’air terriblement bon! Je ne commente pas non plus souvent, et ça me fait encore tout bizarre de me dire que piment oiseau n’est plus avec Mister T… C’est drôle quand même, quand on y pense, on ne se connaît même pas, mais parfois ça marque plus virtuellement que dans la vraie vie…
    Longue vie à piment oiseau, j’espère encore lire de nombreux billets culinaires!

Laisser un commentaire