Poé à la patate douce


La cuisine « comfort food », c’est de saison! Quand je pense qu’en ce moment il y a plus de 40 degrés de différence entre la température en Alsace et celle en Nouvelle-Calédonie… Ici il fait trop froid et là-bas il fait trop chaud, on l’aura tous compris! J’ai eu envie de me réchauffer avec un dessert des îles qui vient à point nommé pour affronter ce climat sibérien… J’avais déjà fait plusieurs variantes de poé auparavant (à la banane, à la citrouille, aux marrons…), cette fois-ci j’ai utilisé de la patate douce, que j’utilise rarement en dessert. Comme souvent il s’agit d’une recette approximative: je n’ai pas pesé la patate douce, mais rassurez-vous, c’est inratable. Comme pour le gâteau au yaourt, on s’aide d’un récipient vide comme mesure. L’important est d’obtenir deux volumes de chair de patate douce pour un volume de farine de manioc. Celle-ci se trouve en épicerie asiatique, orientale ou africaine.


Poé à la patate douce (pour 4 pers)

-1 ou 2 grandes patates douces
-1 bol de farine de manioc
-5 càs de sucre
-1 boîte de lait de coco

Pelez et coupez les patates douces en gros morceaux. Faites-les cuire à l’eau ou à la vapeur, jusqu’à ce qu’elles deviennent très tendres. Préchauffez le four à 180°C.



Egouttez-les et écrasez-les pendant qu’elles sont encore tièdes. Mettez la purée ainsi obtenue dans un bol jusqu’à ras bord (j’ai pris un pot en plastique) et versez dans un saladier. Répétez cette opération afin d’obtenir deux volumes de chair. Ajoutez la farine de manioc, le sucre et mélangez.

Versez dans un plat en lissant la surface puis enfournez pour 25 minutes.


A la sortie du four, quadrillez la surface du poé (en allant jusqu’au fond du plat) avec la lame d’un couteau. Versez le lait de coco pour que le poé l’absorbe.


Repassez encore la lame de couteau dans les sillons pour que le lait de coco pénètre bien la pâte, moi je soulève carrément avec une spatule pour que le liquide s’infiltre vraiment partout!


Laissez tiédir 1/2 H (ou 1/4 d’H pour les pressés!), puis dégustez! Vous pouvez aussi le consommer bien froid, c’est très bon (mais moi je le préfère tiède et moelleux!!!). 

Les variantes:

Poé à la banane


Poé à la citrouille


Poé aux marrons et à la vanille


13 Replies to “Poé à la patate douce”

  1. encore une idée à piquer!

  2. Tu ne fais pas tout à fait comme les tahitiens pour le lait de coco En variante, j’aime bien le po’e à la papaye, c’est un des rare trucs qui me fait aimer la papaye. Réchauffe toi bien, à Caen aussi ça caille !

  3. Je ne connaissais pas ce dessert. Ca n’a pas l’air compliqué… une idée de plus dans ma boite !!

  4. comme c original !!
    le produit à l’état pur… tout ce que j’aime, @ goûter !

  5. Très intéressant!!! J’adore tester de nouvelles recettes originales comme celle-ci! On peut utiliser de la farine de blé?

  6. Ce dessert m’intrigue ! Il va vraiment falloir que je teste !

  7. Une grande découverte merci !!!

  8. @Nadiphi:Oui,en plus c’est simple comme bonjour @Cocinera loca:non j’opte pour la facilité En fait je ne connais pas la recette tahitienne originelle, je fais celle de ma maman qui est javanaise,alors forcément il y a des modifications Par contre j’aime pas à la papaye !
    @L’étudiante:non le plus difficile est de trouver la farine de manioc!
    @Ma bulle de Gui j’aime bien aussi quand il n’y a pas trop d’ingrédients,on respecte le produit comme diraient les pros @Libellule:eh bien je n’ai jamais essayé,car j’ai toujours connu cette recette avec la farine de manioc. Essaie en faisant une petite quantité et tu me diras si c’est bon avec la farine de blé!
    @Aurelvelvetui et pourtant chez nous on en mange souvent Je te conseille celui à la banane,c’est trop trop bon! @Recettedumonde:ravie de te l’avoir fait découvrir alors!

  9. Les grands esprits se rencontrent : j’ai commencé à en faire un il y a 10 jours, mon four est tombé en rade de gaz au bout de 15 minutes, le pauvre poé à la patate douce repose depuis au congel en attendant que son fainéant de « créateur » n’ai plus la flemme de descendre ses 4 étages avec sa bouteille de gaz.

  10. Sa dégouline de gourmandise !

  11. Encore une gourmandise qui m’est inconnue mais qui donne envie d’être découverte!

  12. Bonjour, comment c’est par rapport à la citrouille ou à la banane ? c’est bon ? mon préféré étant à la citrouille. La papaye c’est pas mal non plus, mais j’avoue que je n’ai jamais goûté ni pensé au poé à la patate douce. Why not !

  13. Pinaise, chaque fois que je vois une recette de poé sur ton blog, je me dis que je dois tester…ma résolution pour 2011, sauter le pas! Je te tiens au courant!!

Laisser un commentaire