Okonomiyaki au radis noir

Dire que j’ai étudié le japonais pendant 5 ans et qu’aujourd’hui je ne pourrais même pas converser avec un nippon. Il y a quelques temps j’étais invitée à une soirée où il y avait des étudiants japonais en Erasmus. Une amie me saisit par le bras et me dit: « Ah ben toi qui sait parler japonais, tu pourrais traduire un petit peu? ». Gloups! Gros moment de solitude…Tout ce que j’ai pu baratiner, c’était: « Bonjour je m’appelle Létitia, comment allez-vous? J’ai appris le japonais à l’école mais maintenant je ne comprends plus rien. » Cette phrase ridicule a réussi à les bluffer, et moi, pas peu fière (finalement), j’ajoute: « Je suis allée à Tokyo, aimez-vous le natto? » Je ne sais pas pourquoi j’avais posé cette question, sans doute pour faire mon intéressante, pour dire que j’appréciais cet aliment bizarre dont je vous parlerais dans un prochain post.
La conversation fut donc lancée sur la bouffe japonaise, dont je suis fan, mais je tiens à préciser qu’on a continué à papoter en anglais! Faut pas pousser non plus! On a fini par aborder le sujet de l’okonomiyaki, que je ne connaissais pas. C’est une sorte de grosse galette composée à la base de chou cru, farine, oeuf et dashi. Mais ce qui est bien avec ce plat, c’est qu’on peut y mettre tout ce qu’on veut! D’ailleurs, okonomi signifie « ce que vous voulez/aimez, et yaki veut dire « grillé ». Certains y mettent du porc, des crevettes, du calmar…Ici j’ai utilisé du radis noir râpé et des lanières de jambon blanc. Avant de déguster, il est d’usage de recouvrir l’okonomiyaki de sauce okonomi et de mayonnaise.

Okonomiyaki au radis noir
(pour 4 pers)

-200g de radis noir râpé
-2 tranches de jambon blanc
-100g de farine
-10 cl d’eau
-1 càc de dashi (ou fumet de poisson)
-1 oeuf
-1/4 de càc de levure chimique
-1 pincée de sel
-1/2 càc de piment en poudre(facultatif)
-sauce okonomiyaki (j’ai pris de la sauce HP)
-un peu de ciboulette
-2 càs d’huile neutre

Mélangez dans un saladier la farine, le sel et la levure. Délayez le dashi dans l’eau et versez dans le saladier. Mélangez bien, puis ajoutez le radis noir, le jambon et l’oeuf. Amalgamez bien le tout, ajoutez le piment et la ciboulette. Faites chauffer l’huile dans une poêle anti-adhésive (de préférence) puis versez la préparation en une seule fois. Formez une belle galette en appuyant dessus avec une spatule. Faites dorer 8-10 min à feu doux, puis retournez-la délicatement. Aidez-vous d’une assiette si c’est trop périlleux! Laissez dorer encore le même laps de temps en vérifiant que ça fasse une croûte légère. Servez l’okonomiyaki bien chaude avec la sauce de votre choix et garnissez-la comme vous voulez: graines de sésame, paillettes de nori (algue), copeaux de bonite séchées…

   

Je vous invite à suivre cette recette (j’espère que le lien va marcher) d’okonomiyaki que j’ai trouvée sur You Tube, réalisée par une japonaise accompagnée de son horrible caniche gris, suivant les moindres faits et gestes de sa maîtresse:)

4 Commentaires

  1. J’adore l’okonomi, vraiment ! C’est simple et assez rapide à faire… par contre, à ne pas faire quand on est nombreux sinon personne ne mange en même temps.
    Dommage que tu aies perdu ce que tu savais en japonais (j’espère pouvoir apprendre d’ici quelques mois).

  2. Marina.S dit : Répondre

    C’est bon mais trop fade on ne retrouve pas le goût des radis noir.
    Peut-être meilleur en y ajoutant du fromage râpé.
    La prochaine fois j’essayerais une autre recette, c’est la première fois que j’essaye.

  3. La prochaine fois, mettez du quatre épices.

  4. Mouhahaha, grâce au commentaire sur la fadeur de la chose, je lis ton billet sur ton discours en japinais et me marre toute seule (surtout avec ton histoire du natto). Bon, en plus, j’avais d’énormes radis noirs dans mon panier AMAP donc je vais certainement les utiliser comme toi (en dépit de la fadeur donc)

Laisser un commentaire