Bisque de crevettes aux moules

Ou comment faire chicos avec des restes!

Je ne vais pas faire dans l’originalité en vous parlant du froid sibérien qui règne en ce moment…Mais je ne peux pas m’en empêcher: on se les caille grave!!! -10°C le matin, 1°C l’après-midi: ma mère va croire que j’habite dans un igloo! Manque plus que les pingouins et les ours polaires, et hop, on s’y croirait! Au fait, saviez-vous que les ours polaires étaient tous gauchers? Je l’ai appris lors d’une énième rediff de Burger Quizz, où Laurent Baffie l’avait confirmé en disant qu’il fallait observer avec quelle patte ils attrappaient la télécommande 🙂
Ou aussi quand ils se cachent les yeux pour jouer à cache-cache…
Au fait je vous avait dit que je gardais plein de restes de tout et n’importe quoi dans le freezer? C’est devenu un vrai cimetière polaire! On y trouve des os de canard, des moitiés de tiges de citronnelle, des carapaces de crevettes…Pour vous, ça devrait passer direct à la poubelle, mais pour moi, ce sont des promesses de soupes divines! Oui rien que ça, divines! 🙂 Alors on y va pour une louchée de bisque épicée? Allez les nounours, on rapplique pour une bonne soussoupe!

Bisque de crevettes aux moules
(pour 4 pers)

-les carapaces d’une trentaine
de crevettes
-1 oignon
-2 gousses d’ail
-1 boîte de tomates concassées
-1 carotte
-1 morceau de gingembre
-10 cl de vin blanc
-1 L d’eau chaude
-1 piment rouge
-quelques brins de ciboulette
-quelques moules pour la garniture
-sel, poivre

Faites chauffer un fond d’huile d’olive dans une marmite. Faites-y dorer l’oignon haché, la carotte en petits dés et les carapaces de crevettes. Ajoutez le piment en rondelles, l’ail écrasé et le gingembre râpé. Mélangez bien jusqu’à ce que tout soit bien doré et versez le vin. Assaisonnez et laissez réduire le vin. Versez le contenu de la boîte de tomates et mouillez avec l’eau. Baissez le feu et laissez mijotez pendant 15 min. Mixez l’ensemble dans un robot et passez la soupe dans un chinois. Réchauffez quelques minutes sur le feu avec les moules. A déguster bien chaud avec un peu de ciboulette et pourquoi pas quelques croûtons ou une cuillère de crème fraîche pour les plus gourmands! 

3 Commentaires

  1. Tu ne serais pas la petite fille de Mamie dès fois pour tout garder dans le congélo ?

  2. C’est un instinct de survie héréditaire!

  3. Le froid
    Je ne vais pas faire dans l’originalité en te parlant du froid sibérien qui règne en ce moment…Mais je ne peux pas m’en empêcher: on se les caille grave!!! Alors quand j’ai lu ta recette ça m’a fait sourire et la photo de cette recette m’a fait chaud au coeur. Soudainement, aucun ragoût, aucun rôti, aucun chocolat chaud, rien ne pouvait me paraître plus réchauffant et réconfortant que cette bisque. Récemment, il a fait -31°C, donc nous avons vraiment besoin de chaleur. Manque plus que les pingouins et les ours polaires, et hop, on s’y croirait! Et comme un petit sac de moule m’attend dans le frigo…
    On y va pour une louchée de bisque épicée? Je l’essaye ce soir! Merci beaucoup

Laisser un commentaire