Mack Jeock: porc royal à la coréenne

 

Une fois je vous avais raconté comment une série japonaise m’avait littéralement hypnotisée à chaque épisode, à tel point que je voulais refaire chaque plat mitonné par le personnage principal. Après avoir contaminé Reliboukitchen et Snapulk (qui se sont respectivement gavées de egg sandwiches et de butter rice à cause de moi), j’ai découvert une autre fan de série gourmande chez Beyond Kimchee.
Pour faire court, cette blogueuse coréenne nous relate comment, malgré son aversion pour les fictions télévisuelles locales, elle est parvenue à suivre avec appétit les 54 épisodes d’une série focalisée sur la cuisine des palais royaux.

La recette qui suit en est issue: le mack-jeock, qui serait apparemment l’ancêtre du bulgogi, un emblème savoureux du pays du matin calme. Il s’agit de porc assaisonné au doenjang (équivalent coréen du miso) puis grillé. Je trouve la saveur de la pâte de soja fermenté complètement addictive, avec son petit goût salé qui déferle sur les papilles comme une vague d’umami (j’ai failli écrire un tsunami d’umami mais c’était too much). La garniture du plat n’est pas en reste: cette salade de poireau cru est vraiment épatante, à la fois fraîche et croquante, dont le piquant a été altéré après un petit bain d’eau glacée.
Alors, prêt à voyager ? Pas besoin de valise, une paire de baguettes suffira!

 

Mack Jeock: porc royal à la coréenne

(pour 4 personnes)

Inspiré par la recette de Beyond Kimchee. Tous les ingrédients sont disponibles en épicerie asiatique.

Pour la viande marinée:
-700 g de porc (j’ai pris de l’échine)
-2 oignons nouveaux hachés (bulbe+tige verte)
-4 càs de doenjang (ou du miso japonais)
-1 càs de sauce soja
-4 càs d’eau
-2 càs de sucre
-3 gousses d’ail écrasées
-2 càs de vin de riz
-1 càs d’huile de sésame
-un peu de poivre noir
-2 càs de sirop de maïs (facultatif)

Pour la salade de poireau cru:
-2 blancs de poireau
-2 càc de flocons de piment séché
-4 càc de sauce soja
-2 càc de sucre
-2 càc de vinaigre de cidre
-1 càc d’huile de sésame
-1 càc de graines de sésame grillées
(+ un saladier d’eau glacée additionnée d’un peu de vinaigre)

 

Mélangez tous les ingrédients de la marinade dans un saladier. Coupez la viande (sortie un peu à l’avance à température ambiante) en petites bouchées et faites-la mariner dans le mélange, le temps de préparer la suite.
Fendez les blancs de poireau en deux dans la longueur et émincez-les très finement. Plongez-les dans un bain d’eau glacée avec un peu de vinaigre. Laissez reposer ainsi au moins 10 minutes (j’ai laissé 30 min environ).

Mélangez tous les ingrédients de l’assaisonnement pour la salade. Egouttez les poireaux et mélangez-les avec l’assaisonnement.

Faites chauffer le grill du four. Déposez les morceaux de viande sur une grille, au-dessus d’une plaque tapissée de papier alu (ou sulfurisé).

Entreposez sous le grill pendant 5 minutes environ. Surveillez, tout dépend de la puissance de votre four. Retournez les morceaux avec une pince ou une fourchette, et remettez sous le grill pour 3 minutes environ.

Servez sans attendre, sur un matelas de riz chaud et un peu de salade de poireau. Je ne sais pas si les rois mangeaient vraiment ça à l’époque mais moi je décerne une couronne à ce plat!

 

 

22 Replies to “Mack Jeock: porc royal à la coréenne”

  1. Mmmmmmh ça c’est très très tentant!!! Je note, pour très bientôt Merci!

  2. De rien, tiens-moi au courant lorsque tu la testeras!

  3. Cela ma paraît royal en effet !

  4. Là, je pense que tu m’as contaminé aussi ! Je garde la série japonaise en favoris.

  5. mmhm ça doit être délicieux et bien relevé !

  6. je bave, et je viens de manger!!

  7. J’ai aussi testé le tonjiru, je vais en parler bientôt, et j’ai les yakisoba sauce with fried egg dans la ligne de mire ))

  8. Intéressante cette recette !
    Mais dis moi, le poireau cru, ça donne quoi niveau rendu dans la bouche? Pas l’impression de brouter quelques chose, pas trop coriace?

  9. Pas compliqué, pas cher, mais royalement tentant !
    J’aime beaucoup ta description du miso. Moi, j’en mange des tartines au petit dèj’, ou alors de la marmite.

  10. Une fois de plus je note ta recette, mais sur le lien de la série dont tu parles il n’y a pas de version française, j’avoue que même si j’ai essayé d’apprendre le japonais, je ne comprends rien!!lol

  11. on a testé… on a adoré!

  12. Je demande à gouter!

  13. j’ai hate de tester! je vais parcourir le quartier chinois de Port Louis pour trouver le doenjang!
    J’ai vu Tampopo que j’ai adoré et ca me dit bien de voir la serie mais j’ai du mal à trouver une version sous titrée! pouvez vous m’aider??

  14. Cette recette ne va pas m’aider avec mon obsession avec la bouffe coréenne… Je suis allée faire un tour ce midi à l’épicerie asiatique et je suis revenue croulante sous des sachets de kimchi. Je crois que j’ai un problème avec. J’ai peur de manquer. J’en mange même en tartine.. C’est grave, tu crois?
    En tous cas, ça donne enviiiiiie. Je vais tester avec du miso et je vais aller me plonger dans ta série!
    J’ai regardé des épisodes de Kimchi Chronicles (j’ai trouvé l’épisode avec Hugh Jackman!) la dernière fois, ça m’a fait penser à toi! J’aime bien mais le traitement purement américain du show a fini par m’agacer..

  15. Je vais tester ta recette de salade aux poireaux, j’en ai aussi une qu’un ami japonais m’avait apprise, elle est sur mon blog, mais la sauce est un peu différente : http://leboutdumonde.canalblog.com/archives/2010/04/13/17549453.html
    Un petit repas qui m’a l’air bien sympa…
    Laetitia

  16. Super recette qui en effet se cuisine à l’improviste avec le contenu du placard, pour peu qu’on ait acheté un bon rôti de porc! Bon, mes placards n’étant pas équipés en miso/doenjang, je n’ai pas pu expérimenté le tsunami d’umami, mais c’était quand même délicieux!
    Ce fut un repas réalisé ET mangé en 45mn chrono, en mobilisant toutes les forces vives de la maison suite à une prise de conscience soudaine du type « AH, mais je dois partir dans 30 mn » peu après avoir commencé à préparer… même pas peur!

  17. Mamamia, je l’ai faite ce midi, c’est une tuerie! je n’avais jamais mangé le poireau cru (seulement bouilli dans des soupes) et c’était assez inattendu: un peu piquant mais tellement bon! Quant à la viande grillée sur la grille: je pourrai manger ça sans riz! Un grand merci pour ce partage! A refaire! Bises.

  18. Bonjour, ça fait un moment que je veux me faire cette recette et j’ai trouvé l’occasion idéale, faire plaisir à la femme convoitée . Il n’y a qu’un petit détail que je ne sais réglé,c’est avec quel vin je pourrais servir ce plat? Je n’en ai pas la moindre idée, même après quelques recherches sur le net. Si vous en avez une, je suis preneur.
    Merci encore
    Dores

  19. J’ai découvert ton blog il y a exactement une semaine et bravo, il est vraiment super! J’ai réalisé cette recette ce midi et franchement pour une première recette de ton blog, rebravo!! C’était trop bon, première fois de manger du poireau cru, et j’ai été agréablement surprise. Par contre, n’ayant pas de miso, j’ai du légèrement modifier la recette, mais je crois le fond reste pareil. Je la publierai bientôt dans mon blog mais j’ai pas pu résister à te dire d’avance qu’on a beaucoup aimé ta recette ici.

  20. Quand j’ai vu « royal » dans tes Tags, je me suis mise en mode « pause »
    pour être royael cette recette l’est
    demain elle passera comme la plupart des tes recettes à la casserole!
    merci !

  21. Cette recette est vraiment délicieuse. J’ai aussi beaucoup aimé les poireaux crus. Sais-tu Letitia où on trouve le doenjang, moi j’ai mis du miso. Merci beaucoup.

  22. c’est dans le four!!

Laisser un commentaire