Un livre, une recette #23 : Kimchi à la butternut

 

 

Bien avant mon premier voyage en Corée, je m’étais documentée sur la gastronomie locale pour essayer d’identifier ce que je pourrais bien déguster sur place sans passer pour une quiche. Je m’étais procurée entre autre le Kimchi Cookbook de Lauryn Chun, traitant, comme son titre l’indique, de recettes de kimchi diverses et variées. Celles-ci sont répertoriées selon les saisons mais aussi selon leur modernité: on y trouve aussi bien des versions traditionnelles que des propositions contemporaines, comme celle au kaki, celle au chou-fleur et à la grenade ou celle à la butternut. J’ai choisi de débuter par celle-ci car je n’avais encore jamais mangé de courge crue, mais l’assaisonnement pimenté et parfumé à l’eau de champignon me paraissait plus qu’appétissant. J’ai vraiment adoré cette association insolite, très rafraîchissante malgré ses saveurs hivernales.

Kimchi à la butternut

(pour 1 grand pot)

-1 courge butternut de 625 g (=550 g de chair une fois pelée et épépinée)
-60 cl d’eau
-1,5 càs de gros sel

Pour l’eau de champignons:
-2 lamelles de shiitake déshydraté
-10 cl d’eau tiède

Pour l’assaisonnement:
-1,5 càs de flocons de piment séché
-1 gousse d’ail hachée
-1/2 càc de gingembre râpé
-1 càc de sucre
-2 càs de pignons de pin

 

 

Pelez la courge et épépinez-la. Coupez la chair en lamelles.

Mélangez l’eau et le gros sel puis faites-y mariner la courge pendant 40 minutes.

Pendant ce temps, faites tremper les champignons dans l’eau tiède.

Egouttez les lamelles de courge et rincez très brièvement dans une passoire. Mélangez ensuite dans un saladier avec le piment, le gingembre, l’ail et le sucre. Ajoutez l’eau de champignons et les pignons de pin. Transvasez dans un grand pot préalablement stérilisé et fermez. Laissez fermenter 3 jours à température ambiante avant de déguster.

 

 

17 Commentaires

  1. Je suis très étonnée de savoir qu’on peut faire un kimchi avec de la butternut. Très appétissant, j’ai déjà mangé de la courge crue et beaucoup aimé. En ce moment, je suis très très très attirée par la cuisine asiatique et indienne, j’ai besoin d’épices, de couleurs, de chaleur et bien évidemment de voyages.J’ai préparé un bouillon à l’os de bœuf hier pour faire une soupe pho de bœuf aujourd’hui, miam! La cuisine a l a faculté de faire voyager quand la bourse ne le permet toujours, en tout cas pour l’instant.
    Je serais très heureuse d’aller au salon de l’agriculture si je suis tirée au sort (annewolff@hotmail.Com)

  2. Pauline dit : Répondre

    Toujours un régal et une « bouchée » de bonne humeur de te lire entre deux nouveaux problèmes au travail . Merci!
    (paulinepham18@gmail.com)

  3. ça a l’air très bien !

  4. très original ce kimchi et bien appétissant en effet ! Pour le salon de l’agriculture, je tente ma chance avec plaisir

  5. MARYSSIA dit : Répondre

    Très étonnée par cette recette manger crue couper très fin délicieux mais laisser fermenter je ne vois pas le gout que cella peut avoir je vais faire un essais peut être délicieuse leur cuisine est délicieuse merci de nous faire voyager avec ces plats culinaires c’est fantastique je tente ma chance merci

  6. Axelle dit : Répondre

    Un concours! Une bonne occasion de te laisser mon premier commentaire pour te remercier pourtrès recettes, en tant que calédonienne à Paris pour les études c’est du bonheur de retrouver les saveurs du pays.. entre autres choses Bises

  7. HEY! Vive les calédoniennes de Zoreillie!

  8. salon de l’agriculture sympa comme jeu , j’y suis allée y’a très longtemps mais maintenant que j’ai des enfants cela serait sympa de leur faire découvrir . bonne soirée .

  9. Mister A dit : Répondre

    Hello,
    Tu viens de me décider à donner donner enfin corps à ma promesse de réaliser mes propres kimchis au retour de mon voyage coréen.
    Allez zou.
    Merci.

  10. Mairym dit : Répondre

    Merci beaucoup pour le concours! J’ai eu l’occasion de goûter le kimchi et je crois que j’ai vider 1L d’eau par la suite. Je voulais savoir comment fais tu pour éplucher la butternut facilement? Parce que la peau est extrêmement dure ça devient un carnage à la fin!
    Bonne soirée

  11. joscelyne dit : Répondre

    whaouuuuuuu quelle recette sympathique!!!! je laisse ma place aux autres, je suis allée au salon l’an dernier!

  12. tentant cette recette et simple d’ailleurs… je me trompe ? ( moi je n’irai pas au salon… je n’aime pas trop ces manifestations!)

  13. Tres sympa de voir que Lauryn Chun est connue en dehors des Etats Unis. J’ai eu l’occasion d’assister a un de ses cours sur le Kimchi ici a Los Angeles. Le kimchi est fascinant et pas assez repandu dans le monde a mon gout. C’est un condiment sain et qui donne du gout a n’importe quel plat. Ce sera surement l’objet d’un post quand on repassera par la Coree apres notre tour du monde initial termine

  14. Steevy dit : Répondre

    Hey très sympa ce kimchi a la butternet. Jvais pas tarder a essayer. La première fois que j’avais vu ça c’était sur ton blog pour ta recette améliorée. Mais j’ai eu l’occasion a Mc Leod Ganj en Inde d’aller dans un bon coréen où il y avait du Kimchi, c’était incroyable. Sinon tu n’a pas encore parlé d’un livre qui est sorti sur la cuisine Thaï qui va vite devenir une bible pour les cuisinier. Ca s’appelle : Le livre de la cuisine Thaïe, de david thompson. J’aimerai avoir un peu de ton retour. Merci encore pour tes recettes.

  15. Un accompagnement plutôt original mais appétissant ! bon week end, bises

  16. Yeliz dit : Répondre

    Mais c’est génial comme recette !! J’adore le kimchi et la courge butternut…merveilleux ! Merci !

  17. Voila qui me plait beaucoup beaucoup!!

Laisser un commentaire