Porco Alentejana

 

 

Ola bom dia !Me voilà de retour d’une courte escapade au Portugal (encore?)(ah oui,je vous l’avais pas dit?), où je suis allée me détendre après trois longs mois sans vacances. Cette fois-ci je suis allée à la découverte de Porto, au nord du pays, qui est un peu moins connue que Lisbonne mais tout aussi charmante, avec ses rues pavées en montagnes russes (ce qui est assez pratique pour brûler les repas gargantuesques)(cette contrée est un paradis pour l’estomac mais un enfer pour les bourrelets!). Mais je vous en reparlerais plus tard, car d’une, je n’ai toujours pas fini de vous raconter mes aventures au Portugal (procrastination je crie ton nom), et de deux j’ai oublié le câble de mon appareil photo chez mon pote de voyage. Boulet, vous avez dit boulet?
En attendant je vous laisse avec une recette que j’avais découvert dans un joli restaurant lisboète l’année dernière. Il s’agit du « porco alentejana », une sorte de ragoût de porc aux coquillages qui ravira les amateurs d’associations terre-mer !

Une recette inspirée par mon copain Patrick du blog Cuisine de la Mer 🙂

Porco Alentejana (pour 4 pers)

-500 g d’échine de porc
-750 g de coquillages (coques, palourdes ou praires)
-1 gros oignon
-3 gousses d’ail (j’ai utilisée de la purée d’ail au citron,ramenée de Lisbonne)
-2 feuilles de laurier
-3 verres de vin blanc
-2 càc de concentré de tomates
-2 càc de massa de malagueta (à remplacer par de la purée de piment)
-1 càc de sucre (pas dans la recette originale,mais j’en mets toujours avec la tomate et/ou le vin)
-quelques pluches de coriandre
-1 citron
-sel, poivre
-1 peu d’huile d’olive

Coupez la viande en cubes et faites-la mariner dans un saladier avec le vin blanc, les feuilles de laurier déchirées, l’ail écrasé (ou en purée), le concentré de tomate et la purée de piment. Salez, poivrez et laisser reposer au moins 4h au frais.
Egouttez la viande et réservez la marinade. Faites chauffer un peu d’huile d’olive et faites-y revenir l’oignon émincé. Ajoutez ensuite la viande et faites-la dorer sur toutes les faces. Versez la marinade et le sucre, portez le liquide à ébullition puis baissez le feu. Couvrez et faites mijoter 1 h environ sur feu doux. En cours de cuisson, si le jus s’est un peu trop évaporé, ajoutez un verre d’eau.
Ajoutez les coquillages, remuez et couvrez. Portez sur feu vif pendant environ 5 minutes, en remuant la cocotte pour les ouvrir. Mélangez, ajoutez la coriandre, arrosez avec un peu de jus de citron et servez bien chaud (avec des pommes de terre ou du pain).

 


Bom apetite !

 

12 Replies to “Porco Alentejana”

  1. J’y crois pas, tu es encore revenue sans massa de malagueta ? Merci pour le lien et bises !

  2. Une belle idée terre-mer ! J’ai hâte de découvrir ton récit !

  3. @Patrick: si si,j’en avais,mais je me suis mal exprimée:elle st à remplacer par de la purée de piment pour ceux qui n’en ont pas @Le Citron: merci!Oui j’ai hâte de recevoir mon câble photo par la poste!

  4. renseignement
    bonjour
    je cherche a connaitre le vrai nom d’un petit piment rond et noir de 5 mm de diamètre qui pousse a la Guadeloupe et que les autochtone nome piment café de la Guadeloupe
    merci de me renseigner

  5. miam miam !!! je bave

  6. Hmmm, ça a l’air trop bon… La dernière fois que j’ai mangé des coques… et ben je ne m’en rappelle même pas. Tristesse absolue!! (´_`。)

  7. je suis dingue de ce plat que j’ai découvert en France dans un bistro Portugais voici quelques années

  8. D’abord réticente, j’ai fini par adorer ce plat découvert dans un petit resto de l’Alfama ! Il était alors servi avec des frites……

  9. La dernière fois que j’en ai mangé c’était dans une petite bourgade au Portugal et nous avons tous adoré.

  10. Absolument superbe !
    Dommage que mon homme n’aime pas les coquillages… je trouve ce plat très esthétique, idéal pour un repas en amoureux !

  11. Whow ça faisait longtemps que je n’étais pas passé malgré tous les petits mails que je reçois de toi!
    Tout à l’air canon! Les coques au thé me font rêver, va savoir si j’en trouve ici.. A bientôt! Vic

  12. Délicieux, on a beaucoup aimé servit avec des frites.

Laisser un commentaire