Halloumi grillé au miel

 

Dans la famille aliments bizarres qui ne passent pas, je demande le halloumi! Pourtant, question étrangeté culinaire, je m’y connais un peu et rien (ou presque) ne me fait peur: pied de cochon, roussette, fraise de veau… No fear!
Ce fromage chypriote a réussi contre toute attente à me faire grimacer alors que tout le monde adore ça, j’ai l’impression.  J’avais déjà posté une recette de salade de figues au halloumi grillé l’année dernière mais sans succès. Je ne l’avais sans doute pas fait assez cuire, selon certains experts. J’ai décidé de lui donner une seconde chance… mais en vain. La texture « couinante » (ça se dit, ça?) m’a définitivement convaincue de ne plus recommencer. C’est dommage car la saveur est très bonne, et l’association sucrée-salée avec le miel a tout pour me plaire. Mais comme je suis une fille généreuse, je vous laisserai ma part 🙂

Mais du coup, je me demande: est-ce que les gens qui postent des recettes au halloumi aiment aussi manger du polystyrène? Ou sont-ils de fieffés menteurs qui jettent leur assiette à la poubelle une fois la photo prise, avant de se ruer sur une munstertiflette pas du tout instagrammable ?

Halloumi grillé au miel

(pour 4 personnes)

-1 bloc de halloumi (environ 250 g)
-1 filet d’huile d’olive
-3 cuillères à soupe de miel liquide de votre choix
-1 pincée d’herbes de Provence
-une poignée de graines de courges (facultatif)

Coupez le halloumi en morceaux rectangulaires d’environ 1 cm d’épaisseur (vous pouvez même trancher plus finement). Faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle et faites-y dorer vos morceaux d’halloumi sur les deux faces, jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur ambrée. Egouttez-les et arrosez-les ensuite de miel. Parsemez d’herbes de Provence et de graines de courges avant de déguster!

 

19 Replies to “Halloumi grillé au miel”

  1. J’ai jamais testé le polystyrène mais j’adore le halloumi ! Découvert sur une tarte feuilletée avec des aubergines j’ai adoré le contraste fondant-couinant. Ta recette me fait bien envie en tout cas!

    1. Bon je prendrai que la partie aubergines alors!

  2. Ce couinant sous la dent me dérange aussi !
    J’ai tenté d’aimer le halloumi car je voyais une foule de recettes intéressantes mais j’ai abandonné l’affaire. Du mastique en bouche non merci 😉

    1. Enfin qqn qui me comprend ha ha! J’ai quand même (presque) envie de réessayer! Mon côté maso sans doute?

  3. Ici (à Nouméa, tahi?) on a du halloumi poken from Oz. Ben c’est super bon. On le fait à la poêle avec une bonne dose d’huile d’olive et un peu de sel.
    Moi qui n’ai pas d’affinité avec le fromage, j’en redemande. (allez, tata 😉 )

    1. Ah j’adore le « poken from OZ », dis donc ils ont pas trouvé plus court comme chemin pour aller en NC ? 🙂 Tata bisou!

  4. Il faut le trancher plus finement, le cuire à la poêle jusqu’à ce qu’il soit bien fondant avec un bonne dose d’huile d’olive et à la sortie l’arroser d’un bon jus de citron, le recouvrir de menthe, de piment… l’acidité change tout ! ….

    1. Ah j’ai pas pensé au citron! Merci pour l’info!

  5. et il doit être bien bronzé avant de le retourner dans la poêle. Avec un piment frais hein! et manger illico, brûlant, avant qu’i redurcisse…

    1. Je ne sais pas si j’ai le courage de retester!

  6. La texture couinante existe bel et bien! Au Québec, pas de poutine sans fromage qui fait « couic couic », c’est un fait reconnu 🙂

    1. Je pense que je me contenterais de manger que les frites 🙂

  7. J’ai eu exactement le même sentiment pour le halloumi, alors que pareil de base j’aime tout 🙂 J’avais testé il y a 3-4 ans et la texture m’avait vraiment déplu !

    1. Il paraît qu’il faut utiliser du vrai halloumi d’origine chypriote, mais pour l’instant impossible de mettre la main dessus 🙁

  8. Je partage totalement ton ressenti, j’ai achèté deux fois du halloumi et deux fois j’ai été déçue, il me semblait que le fromage « crissait  » sous la dent. Je suis assez sceptique sur le fait de le trancher fin et d’ rajouter du citron modifie la texture. Ce fromage n’est pas fait pour moi. Pourtant j’aime tout : le coeur, les oreilles de cochon, les tripes, la cervelle, le maroilles, l’époisses, le munster……..en fromage cuisiné, rien ne vaut un bon camembert, un chèvre, ou des frites de comté panées. Je laisse aussi ma part à qui l’aime.

    1. Moi aussi je suis assez sceptique, ça restera de la semelle pour moi!

  9. Je n’ai jamais trouvé de halloumi à Lyon (je n’a pas beaucoup cherché, hein). Par contre je ressens la même chose avec les escargots : le « sqweeek » quand on croque de dents me fiche la chair de poule (rien que d’en parler). Donc je comprends bien ta réticence ;o)

    1. Ahah moi j’adore le côté caoutchouteux des escargots ! Tu devrais en trouver à Lyon je pense.

  10. Au Liban, il se consomme en fine tranche fondues dans du pain (libanais forcément!), avec un filet d’huile d’olive et de la menthe séchée, une sorte de panini qu’on appelle Kellage… Moi j’adore!
    Cru je peux comprendre que cela puisse rappeler le fromage en grain de la poutine qui fait couic couic, je l’aime aussi mais je pense qu’il faut avoir été élevé avec pour l’apprécier 🙂

Répondre à Piment Oiseau Annuler la réponse.